Initiative

La paroisse de Lisieux consacrée à Marie

propos recueillis par Aymeric Pourbaix

mercredi 27 novembre 2019

La cathédrale Saint-Pierre de Lisieux
CC by-sa : PMRMaeyaert

La paroisse de la cathédrale de Lisieux sera consacrée à Marie le 8 décembre prochain par son curé, le Père Bertrand Lestien (Fraternité Saint-Jean-Marie-Vianney).

Pourquoi cette consécration à Marie est-elle importante ?

P. Bertrand Lestien : Depuis l’arrivée de notre équipe de prêtres à la cathédrale de Lisieux il y a 6-7 ans, la Vierge Marie a été mise à l’honneur, avant et après la messe, dans la restauration des chapelles latérales, dont Notre-Dame du Mont Carmel, ainsi que par des pèlerinages avec la paroisse à Pontmain, L’Île-Bouchard… Notre conviction est que pour toucher les cœurs et relancer la mission, il faut passer par Marie. Surtout dans une période où la France va mal – violences, grèves, etc. – et où il y a un combat spirituel qui nous dépasse. Marie nous aide ainsi à faire un acte de foi : c’est l’image de la Lune qui dans la nuit de ce monde, reflète la lumière du Christ. Concrètement, dans notre paroisse, nous voulons redonner un nouveau souffle à l’évangélisation, en nous mettant à l’écoute de l’Esprit Saint. Avec un axe prioritaire : qu’est-ce qu’on fait pour protéger et nourrir les couples, les familles et les vocations, qui sont des églises domestiques parfois en danger ?

Quels sont les fruits de cette démarche ?

La Vierge Marie intensifie notre relation personnelle au Christ : par elle, notre vie chrétienne s’intériorise, se purifie, se fortifie et s’approfondit. Elle nous conduit aussi directement au Christ sans perdre de temps, sans nous disperser, sans nous fatiguer inutilement. La Vierge nous simplifie et nous rend libres, en plus de nous rendre au centuple ce qu’on confie à son intercession. Enfin, se consacrer à Marie, c’est apprendre auprès d’une mère tous les gestes concrets du chrétien : rendre grâce pour les dons reçus de Dieu (Magnificat), adorer Jésus (Nativité), aimer et servir notre prochain (Visitation), intercéder avec confiance (Noces de Cana), contempler Jésus avec foi et amour (Compassion à la Croix), vivre dans la docilité à l’Esprit Saint (Pentecôte).

Cette démarche est-elle influencée par la présence historique de sainte Thérèse en ces lieux ?

Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus donnait ce conseil à sa cousine «  Ne crains pas d’aimer trop la Sainte Vierge, jamais tu ne l’aimeras assez et Jésus sera bien content puisque la Sainte Vierge est sa mère.  » C’est Thérèse qui souligne les mots «  trop  » et «  jamais  », afin d’insister sur le fait qu’on ne risque jamais de trop aimer Marie, ni de trop la prier, car elle nous conduit à son Fils. Chacun de nous a le désir d’être heureux et de vivre pleinement sa vocation de baptisé. Un moyen tout simple nous est donné : nous consacrer à Marie et ainsi tout vivre par elle, avec elle, en elle, pour elle.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.