La France et Dieu

par Alexamenos

mercredi 30 septembre 2020

© David Mark / Pixabay

Les racines chrétiennes de la France sont aussi notre avenir.

Un jour, j’ai entendu un dirigeant politique affirmer : «  La France ce n’est pas le christianisme !  » Cette phrase cinglante s’est imprimée dans ma tête. Certes, il y a en France d’autres religions. Et il y a des incroyants. La France, n’est pas composée seulement de chrétiens. Il n’en a jamais été ainsi, et au catéchisme, j’ai appris que la Cité chrétienne n’existait pas et Jésus ne l’a jamais revendiquée. Chacun est libre de croire en Dieu.

Mais ne faut-il pas se méfier avant de prononcer de telles phrases ? Car, c’est facile de dire ce qu’un pays n’est pas, mais c’est bien plus difficile d’affirmer ce qu’il est. Et de ne pas le laisser détruire par ceux qui n’attendent que notre faiblesse pour le combattre à l’arme lourde.

Au cours de l’Histoire, souvenez-vous. C’est parce que les rois d’Israël affirmaient qu’ils pouvaient vivre sans le Temple et sans Dieu que Nabuchodonosor est venu envahir la Terre promise et a déporté les Juifs à Babylone en ruinant tout le pays. Plus tard, c’est la convoitise de certains puissants dans ce même pays qui permettra l’invasion romaine. Même si le christianisme a profité de cette situation, on peut dire que la Rome antique et glorieuse s’est écroulée parce que plus personne ne croyait aux dieux du Capitole. Et que l’on ne savait plus qui on était.

Empêcher d’être balayés par le souffle des armes lourdes

On dit que chez les Mayas, tout le pouvoir était basé sur la crédulité du peuple à qui on faisait croire les inepties les plus énormes. Mais dans un pays comme le nôtre, le christianisme qui puise sa source et sa doctrine dans deux mille ans d’histoire d’Israël, n’a jamais engagé le peuple dans des absurdités ou des incohérences fatales. C’est le propre de notre religion, judéo-chrétienne, d’assainir les sociétés, les politiques et les cités. Même si, au cours des siècles, certains ont abusé de ce pouvoir. Ce fut toujours pour un bref moment, trop long, c’est vrai, pour ceux qui en ont pâti.
C’est pourquoi on ne peut, à mon sens, dire : «  La France ce n’est pas le christianisme.  » On peut affirmer : «  La France n’est pas seulement composée de chrétiens.  » Mais on ne peut négliger que Clovis, et tant d’autres à sa suite, ont construit ce pays sur les bases de l’Évangile ; comme Rome qui n’a trouvé son salut qu’en Constantin converti. C’est ce qui empêchera que, non seulement les églises, mais les palais du pouvoir et la cité elle-même soient balayés par le souffle des armes lourdes.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.