France, Tunisie, Koweït : trois attentats islamistes meurtriers

par Denis Lensel

samedi 27 juin 2015

Trois attentats meurtriers portant la marque de l’ « Etat islamique » ont été commis hier, un vendredi du Ramadan, simultanément en France, en Tunisie et au Koweït.

En France, utilisant le procédé cruel des terroristes djihadistes du Moyen-Orient, un chauffeur-livreur de 35 ans, Yassin Salhi, a décapité son employeur dans une usine de gaz industriels de la région lyonnaise avant d’essayer de faire sauter un hangar rempli de bonbonnes de produits chimiques. Après avoir provoqué une explosion et un début d’incendie, il a été maîtrisé par un pompier courageux, puis arrêté par la police qui a découvert la tête de son patron attachée au grillage d’enceinte de l’entreprise et entourée de banderoles couvertes d’un texte du Coran écrit en arabe. Quatre personnes ont été placées en garde à vue à la suite de cette horrible agression.

En Tunisie, un attentat à l’explosif contre un emplacement touristique a fait au moins 38 morts, surtout anglais, belges et allemands.

Au Koweït, c’est une explosion déclenchée dans une mosquée chiite qui a fait 27 morts.

La France, la Tunisie, ouverte à l’Europe, et le Koweït, trois pays pouvant être considérés à différents degrés comme adversaires ou infidèles à l’Islam tel qu’il est conçu par les partisans du Djihad de « Daech » qui opère de la façon qu’on sait en Irak et en Syrie. En France, un degré supplémentaire vient d’être franchi dans l’horreur.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.