Voyage au bout de la nuit

par Azélie Gauthier

mercredi 11 mars 2020

Nous voilà embarqués dans un voyage imaginaire jusqu’au plus profond de l’âme humaine, dans ce qu’elle a de plus obscur, guidés par la verve acide de Ferdinand Bardamu, anti-héros et sorte de double de l’auteur qui nous livre ce récit de sa vie, n’épargnant rien ni personne, entre la Première Guerre mondiale, le colonialisme en Afrique, New York, ou la morne et désespérante banlieue parisienne. Franck Desmedt interprète magnifiquement le style violent et argotique mais profondément humain de Céline à travers ce rôle d’un homme dont le seul enjeu est de tenir «  jusqu’au bout de la nuit  » pour qu’alors surgisse une lumière inespérée…

D’après l’œuvre de Louis-Ferdinand Céline. Mise en scène de et avec Franck Desmedt, jusqu’au 26 avril au Lucernaire, 53, rue Notre-Dame-des-Champs, 75006 Paris, du mardi au samedi à 20 h et le dimanche à 17 h.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.