Hymne pour la fête de l’Ascension

Traduction par Bernard Plessy

vendredi 15 mai 2020

L’Ascension, par Gustave Doré, 1879 (détail) – au musée du Petit Palais, à Paris.
© Julian Kumar / Godong

Voici devant nous la semaine de l’Ascension. Jésus monte au ciel parmi les cris de joie. Belle invitation pour une hymne.

Jesu nostra redemptio,
Amor et desiderium,
Deus creator omnium,
Homo in fine temporum.
 
Quae te vicit clementia
Ut ferres nostra crimina,
Crudelem mortem patiens
Ut nos a morte tolleres ?
 
Inferni claustra penetrans,
Tuos captivos redimens ;
Victor triumpho nobili
Ad dextram Patris residens.
 
Ipsa te cogat pietas
Ut mala nostra superes
Parcendo, et voti compotes
Nos tuo vultu saties.
 
Tu esto nostrum gaudium,
Qui es futurus praemium ;
Sit nostra in te gloria
Per cuncta semper saecula.

Traduction française

Jésus, notre rédemption,
Notre amour, notre désir,
Dieu créateur de l’univers,
Homme une fois les temps accomplis.
 
Quelle bonté a prévalu en toi
Pour que tu te charges de nos péchés,
Subissant une mort cruelle
Pour nous arracher à la mort ?
 
Forçant les portes de l’enfer
Tu rachètes les tiens qu’il retenait ;
Vainqueur, en ton triomphe éclatant,
Tu sièges à la droite du Père.
 
Que le même amour te contraigne
A prendre le dessus sur nos misères :
Epargne-nous, exauce nos prières,
Rassasie-nous de ton visage.
 
Sois notre joie, Toi
Notre récompense à venir ;
Que notre gloire soit en Toi
A jamais au long des siècles.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.