Allemagne

Vers le schisme ?

par Constantin de Vergennes

vendredi 7 mai 2021

La Bavière fait partie des territoires les moins concernés par l’initiative de bénédiction d’unions homosexuelles. Romanisée dès le Ier siècle, cette terre historiquement catholique est ainsi davantage fidèle à Rome que le reste du pays.
© Marco Verch

Dans un acte contestataire, une centaines de prêtre allemands s’apprêtent à bénir des unions homosexuelles ce 10 mai, alors que s’accentuent les divergences entre Rome et les catholiques allemands.

Liebe gewinnt  : «  l’amour gagne  ». Derrière ce mot-clé lancé sur les réseaux sociaux allemands, une initiative en apparence pleine de bons sentiments : la bénédiction simultanée, par des prêtres catholiques, de couples souhaitant manifester leur amour. Pourtant, derrière cette opération qui doit se tenir ce 10 mai à travers toute l’Allemagne, se cache un acte politique et contestataire. Car cette bénédiction, qui ne veut «  exclure personne  » et «  célébrer la diversité des projets de vie  », concerne également les unions homosexuelles.

Bénédiction illicite

Cette initiative est une réponse directe au responsum rendu public par le Vatican, le 15 mars. À la question : «  L’Église dispose-t-elle du pouvoir de bénir des unions de personnes du même sexe ?  », la Congrégation pour la doctrine de la foi, gardienne du dogme, avait répondu : «  l’Église ne dispose pas, ni ne peut disposer, du pouvoir de bénir les unions de personnes de même sexe  », déclarant «  illicite toute forme de bénédiction qui tend à reconnaître [ces] unions  ».

Retrouvez l’intégralité de l’article dans le magazine.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.