Nigeria : les sombres desseins éducatifs de Boko Haram

par Denis Lensel

mardi 6 mai 2014

Le groupe islamiste du Nigeria Boko Haram a choisi pour devise emblématique cet anathème : « l’éducation occidentale est un péché »… Et comme il entend préserver la vertu des jeunes filles de son pays, il en enlève de plus en plus, pour leur épargner la malédiction scolaire de l’Occident perverti. Aujourd’hui, il a encore kidnappé plusieurs lycéennes, après en avoir fait déjà disparaître plus de 200 à la mi-avril.

Il dit qu’il se charge de leur avenir, et qu’il va les marier au nom d’Allah qui est grand, et dont la loi doit être respectée, que leurs parents le veuillent ou non… Certaines de ces jeunes otages auraient déjà été vendues pour la somme somptueuse de 12 dollars dans des pays voisins. Les parents inquiets protestent au nom du respect de la dignité humaine. Certaines familles ont créé un mouvement « Bring back our girls » (« Rendez-nous nos filles ») et appellent le gouvernement à intervenir.

Mais les militants islamistes de Boko Haram lui donnent du fil à retordre : depuis leurs débuts en 2009, ils attaquent systématiquement les écoles, les églises, les institutions d’Etat et même les forces de l’ordre. Depuis le début de cette année, ils ont déjà tué 1500 personnes, notamment en organisant des attentats. Sans doute des attentats éducatifs ou rééducatifs…
Denis LENSEL

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.