NIGERIA : « Si les élections sont entachées de violences, des innocents en paieront le prix »

vendredi 15 février 2019

Le 16 février et le 2 mars auront lieu les élections présidentielles et législatives au Nigeria. La violence exercée par des groupes d’extrémistes islamistes comme Boko Haram règne toujours dans de vastes zones du pays. L’AED s’est entretenue avec Mgr Ignatius Kaigama, archevêque catholique de Jos, dans le nord du pays.

https://www.aed-france.org/nigeria-si-les-elections-sont-entachees-de-violences-des-innocents-en-paieront-le-prix/

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication