L’arrêt de la cour d’appel vient redonner la vie !

par Mgr Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes,

mardi 21 mai 2019

Quelle curieuse époque ! Les réformes du droit de la famille, du droit de la filiation ont conduit le juge à intervenir de plus en plus dans la vie de celle-ci. Il intervient également d’une manière particulièrement importante aujourd’hui. La décision des juges d’appel est capitale. Elle nous réjouit. Elle nous montre aussi que la vie des personnes handicapées dans notre pays tient à un fil ! La conscience professionnelle des juges, leur sagesse, l’indépendance de la magistrature sont une bonne chose. Ceci ne saurait nous dispenser de rappeler que l’homme n’a pas le droit de jouer à l’apprenti sorcier. Nourrir et soigner un être humain, ce n’est pas de l’acharnement thérapeutique. L’homme a été créé à l’image et à la ressemblance de Dieu, ne l’oublions pas. La vie doit être respectée !

Messages

  • "Sur les réformes "de la famille, du droit de la filiation" Mgr G. Colomb constate qu’"elles ont conduit le juge à intervenir de plus en plus dans la vie" de celle-ci ; "la conscience professionnelle des juges et l’indépendance de la magistrature sont une bonne chose" écrit-il prenant soin de souligner au passage "que l’homme n’a pas le droit de jouer à l’apprenti sorcier" ; d’autre part, Mgr Colomb affirme que "nourrir et soigner un être humain, ce n’est pas de l’acharnement thérapeutique", "La vie doit être respectée !". Et de conclure : "L’homme a été créé à l’image et à la ressemblance de Dieu, ne l’oublions pas. La vie doit être respectée". En quelques mots s’exprime le chrétien, sa discipline universitaire et sa vocation de prêtre.

    Serait-il permis de relever que, dans le contexte de ce qui vient d’être qualifié par certains media "l’affaire Vincent Lambert", multitude d’opinions, affirmations, indignations, stigmatisations laquelle, au lieu de calmer les esprits, arrive comme pour compliquer la situation déjà très délicate : profitant du tumulte ambiant, qui de hurler que "l’Eglise n’a pas à se mêler du cas de Vincent Lambert", (!) de rappeler "la séparation de l’Eglise et de l’Etat", que "l’Eglise ferait mieux de s’occuper de ce qui se passe chez elle".(Georges Colomb, Michel Aupetit, Eric Moulins-Beaufort et d’autres seraient-il - pardonner l’image - des extra-terrestres dépouillés de leur qualité de citoyens et à ce titre privés de leurs droits ?).

    Par ailleurs, une bataille des mots est engagée dans un désordre on aurait dit savamment orchestré : arrêt du traitement médical vs arrêt d’alimentation et de d’hydratation, mort dans la dignité vs acharnement thérapeutique, sédation progressive vs mort douce, autant d’ expressions aussi savantes que parfaitement indéchiffrables par le plus grand nombre dans l’incapacité de discerner les nuances. Comment dans un tel climat discerner entre réalité et supposition, faits avérés et "infox", vérité et contre-vérité - pour ne pas dire mensonges.

    Enfin, dans le sillage de divers courants et de sous-jacentes idéologies le terrain s’avère propice à s’en prendre, pour le dire vulgairement, à l’Eglise catholique. A chacun, croyant ou non, de réfléchir en conscience.

    - 

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.