Jean-François Chemain. Kiffe la France. Préface du général Hervé Gobilliard, Ed. Via Romana, 2011, 235 pages 20 €.

par Maurice Faivre

mardi 3 avril 2012

Consultant international et cadre dirigeant de groupe industriel, l’auteur décide en 2006, il a 45 ans, de se consacrer à l’enseignement d’Histoire-Géographie-Education civique dans un collège en Zone d’Education Prioritaire.

Sa reconversion commence par une agrégation d’Histoire, et par un stage éprouvant en IUFM (un des derniers). Il y découvre un matraquage incessant de discours anti-français, inspiré de Paxton, où la colonisation est décrite comme préliminaire à la Shoah, les porteurs de valises sont des héros, le général de Gaulle un putschiste, et les hétérosexuels haïssables.

Il relate ensuite une semaine de cours au collège de la rue Lénine (sic), où 60% des élèves sont d’origine musulmane. Ayant approfondi la lecture du Coran, il s’efforce de promouvoir la vérité historique et la liberté religieuse, et rencontre l’assentiment d’élèves intelligents. Il arrive même à leur expliquer et leur faire chanter la Marseillaise, et à évoquer les racines chrétiennes de la France.

En revanche, quelques fanatiques sont des admirateurs de Hitler et de Ben Laden, partisans de la violence contre les juifs et les chrétiens ; harcelant leurs camarades de toutes origines, ils les persuadent de la culpabilité française. Certains sont retournés par les arguments du professeur ; d’autres sont irrécupérables ; convoqués en conseil de discipline avec leurs parents, ils sont exclus du collège.

En conclusion, ces élèves d’origine musulmane peuvent faire d’excellents Français. Il faut tenir compte du déchirement de beaucoup de familles, de leur soif d’affection et de leurs interrogations religieuses. Amour et vérité, telle est la voie proposée pour leur faire « aimer la France ». Pour le général Gobilliard, J.-F. Chemain montre l’exemple d’une autorité bien comprise. Cette expérience me paraît proche de celle de Camel Bechikh, fondateur du Club Fils de France, aux côtés du Père Lelong, de l’imam Tareq Oubrou et de Huguette Pérol.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.