Hymne pour le dimanche in albis

Traduction par Bernard Plessy

mercredi 15 avril 2020

Christ en Gloire entouré des quatre symboles des évangélistes. Tympan à la cathédrale Saint-Trophime d’Arles (Bouches-du-Rhône).
© Fred de Noyelle / GODONG

Cette hymne est parmi les plus connues de saint Ambroise, créateur de cette forme de poésie sacrée, appelée à un si long avenir.

Iam lucis orto sidere (st Ambroise, 335-397)

Iam lucis orto sidere,
Deum precemur supplices,
Ut in diurnis actibus
Nos servet a nocentibus.
 
Linguam refrenans temperet,
Ne litis horror insonet,
Visum fovendo contegat
Ne vanitates hauriat.
 
Sint pura cordis intima,
Absistat et vecordia,
Carnis terat superbiam
Potus cibique parcitas,
Ut cum dies abscesserit
Noctemque sors reduxerit,
Mundi per abstinentiam
Ipsi canamus gloriam.

Traduction française

Voici le jour déjà levé !
Prions Dieu et le supplions
Pour qu’en nos tâches de ce jour
Il nous garde de tout mal.
 
Qu’Il mette un frein à notre langue,
Loin des éclats de la querelle ;
Qu’Il garde nos yeux sous sa tutelle
Loin des vanités séduisantes.
 
Que pur soit le fond de nos cœurs,
A l’écart de la séduction ;
Que nourriture et boisson sobres
Brisent l’orgueil de notre chair.
 
Ainsi quand le jour s’en ira
Et que le tour de la nuit reviendra,
Restés purs par l’abstinence
Que nous chantions hymne de gloire.

Messages

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.