Edmond Prochain

par Anne Kurian

mardi 3 janvier 2012

Sur son blog, Edmond Prochain n’annonce pas les nouvelles, mais uniquement la Bonne nouvelle, toujours avec humour. Aujourd’hui ses planches de bandes dessinées sont adaptées sur papier.

Il existe un jeu parmi les fans du blog d’Edmond Prochain : démasquer celui qui se cache derrière ce surnom. La lecture de son blog renseigne peu ou prou sur les grandes lignes de son auteur : jeune, de sexe masculin, parisien, journaliste, proche de l’Emmanuel et d’autres groupes jeunes, cathos et énergiques. Mais qui est-il ? Il ne souhaite pas révé­ler son nom, pour éviter les interférences gênantes entre ses convictions personnelles et sa vie professionnelle.

Edmond a l’esprit en éveil, prêt à partir au quart de tour sur tous les sujets. L’attaque anticléricale d’un communiqué, une perle trouvée sur le net, une pensée née d’une distraction pendant ses prières… Tout lui est prétexte pour laisser s’exprimer sa verve pleine d’humour, de fierté et d’autodérision. Un maniaque du clavier, aussi bien sur son blog que sur Facebook où Edmond Prochain a 1807 amis à l’heure où cet article est rédigé, ou encore Twitter.

Edmond aime l’Église. Il la défend. Il s’insurge contre ses détracteurs. Il est un chrétien mission­naire. Mais il aime aussi se faire le poil à gratter des faiblesses de l’Église. Son dernier jeu en ligne, le Bingo des homélies, est le reflet de ses espiègleries. Nous vous laissons découvrir ce mélange subtil de franche rigolade et de vraie dénonciation.
Là où Edmond Prochain excelle, c’est lorsqu’il laisse travailler son imagination et, par exemple, transpose les évangiles à notre monde : les paraboles modernes (à lire sur son site) par exemple sont un emblème du genre. La Une des journaux actuels si Jésus vivait aujourd’hui fait preuve d’un véritable à-propos. Récemment, la nouvelle traduction de l’évangile de Saint Luc est à lire… juste pour rire.

Dans la sphère chrétienne, il s’est notamment illustré par ses commentaires des Évangiles du dimanche. Une petite BD lapidaire : un comic strip. En trois cases, sur n’importe quel évangile dominical, Edmond Prochain peut faire rire. Comment ont réagi les disciples aux paroles de Jésus ? Edmond Prochain les imagine : vivants, mufles, jaloux, cancres… et finalement complètement humains ! Un vrai pari qui lui a réussi puisqu’un livre en sort qui rencontre un public nouveau. Ses dessins anciennement créés à partir du programme Stripgenerator ont été repris par le charmant coup de crayon d’Elvine (sœur du créateur du Lapin bleu). Les apôtres, qui avaient un air de R2D2 – le petit robot de Star Wars avec la mèche de cheveux en plus – prennent chair. Expressions franches, yeux animés, ceux qui ont suivi Jésus nous deviennent plus familiers. Et très sympathiques (cf. extrait ci-contre). L’humour d’Edmond Prochain avait tout à gagner à être ainsi illustré. Et à s’étendre au-delà de son blog.

L’énergie d’Edmond Prochain est loin d’avoir atteint ses limites : il sort également un magnifique Dico Catho à destination des jeunes. En association avec le philosophe Paul Clavier — bien connu aussi pour son humour ravageur ­— et l’illustratrice Anne Bordenave. L’ouvrage fait 330 pages, abordant une centaine de mots d’Absolu à Vocation, en passant par Communion, Famille, Prière, Résurrection et bien sûr Sexe… L’ouvrage a pour but d’expliquer clairement et simplement «  ce que dit l’Église sur tous ces sujets  » dans un langage et un style vivant et léger particulièrement adaptés aux jeunes. Le tout agrémenté de photos et de dessins poétiques et/ou drôles. 

— -

Edmond Prochain et Elvine, Les dis­ciples, éditions de l’Emmanuel, 14 e.

Paul Clavier et Edmond Prochain, Dico Catho, Mame, 330 p, 21,90 e.

http://edmondprochain.wordpress.com/

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.