Converser avec les animaux

V. J.

mercredi 20 juillet 2022

Le sermon de saint Antoine aux poissons, Girolamo Tassari, 1335-1337, Italie.

Les animaux sont-ils doués de sentiments, d’intelligence, voire de la parole ? Sont-ils sensibles à la grâce ? Pour saint François d’Assise, cela semble une évidence. Alors qu’il fait route vers Pérouse avec ses compagnons, il aperçoit une multitude d’oiseaux, court vers eux, les salue et leur dit qu’ils doivent écouter la parole de Dieu. Il se lance ensuite dans un prêche inspiré de l’Évangile de saint Luc sur l’abandon à la Providence. Il fait remarquer aux oiseaux qu’ils ne sont pas assujettis au travail et qu’ils doivent donc avoir pour Dieu une reconnaissance infinie. Les moineaux, corneilles et autres colombes sont attentifs et approuvent par des pépiements joyeux avant de recevoir la bénédiction du saint et de s’envoler. François d’Assise s’adresse aussi aux petits lièvres, aux agneaux, et dialogue même avec… une cigale. Durant huit jours, chaque matin en sortant de sa cellule l’insecte vient sur sa main et chante comme le lui demande François. Puis il la rend libre d’aller où elle veut et la cigale s’envole.

Saint Antoine de Padoue en bon disciple de saint François retiendra ses leçons de prêche aux animaux. Partout où il passe, sa parole fait des merveilles, mais dans la ville de Rimini en Italie, les cœurs sont tellement endurcis qu’il se détourne des hommes pour s’adresser aux poissons ! Saint Antoine explique à son auditoire tout ouïe combien Dieu les comble de bienfaits. La multitude de poissons, tous la tête hors de l’eau, mordent à l’hameçon d’une parole si inspirée. Le prodige suscite la curiosité des habitants de Rimini qui tombent enfin dans les filets de saint Antoine et se convertissent. 

Messages

  • Ne convient-il pas de distinguer chez l’animal, qu’il possède une intelligence ; il est intelligent, mais n’est pas doué de raison
    Encore faut-il nous entendre sur les limites de l’intelligence par rapport à la raison
    Suis-je intelligent ? Ai-je raison ????

  • Sans aucune qualification pour discuter psychologie canine ou autre, un simple fait vécu du temps de Samba, un caniche femelle acheté en son temps à La Samaritaine : nous nous trouvions à la maison quelques amis réunis en train de jouer à la "baballe" qu’on lançait à tour de rôle à Samba en prononçant le nom du destinataire : à Yves, à Thérèse, à Nadia, à Jean-Claude etc. sans qu’une seule fois le chien se trompe dans la livraison ! Et voici qu’arrive Bernadette qui prend place au milieu de groupe alors que le jeu continue tel quel. Pauvre Bernadette dont le nom n’a pas été prononcé durant près de cinq minutes... alors voilà que Samba s’arrête pile avec la "baballe" dans la gueule, nous fixant tous l’un après l’une comme pour nous dire son étonnement ; puis, ignorant superbement l’existence de Roy à qui était dévolu le tour, voici mon chien qui se dirige vers Bernadette, lui pose délicatement la "baballe" sur les genoux et qui, assise sur son petit derrière, attend qu’elle soit redirigée vers une ou un autre joueur pour prolonger la partie.

    Cet épisode inédit a simplement hérité de quelques lignes exprimées non sans émotion et intitulées : "Apprends-moi, Samba"...

    Bonne journée !

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.