Homère, la source

par Jacques Trémolet de Villers

lundi 25 mars 2019

Voyage aux racines de notre culture et de notre civilisation, en compagnie des indétrônables.

Au commencement, il y a Homère, un poète aveugle qui chante sur la place d’un village, dans la cour d’un palais ou près de la cheminée. L’auditoire est familial, villageois ou royal. Il n’est pas réduit à un individu. C’est une société. La grâce de la poésie domine l’espace et le temps. Nous sommes chez nous, dans une île de la mer Égée, il y a trois mille ans. Le poète nous enchante et nous instruit. Il raconte une histoire venue du temps des héros – c’était environ 1 400 ans avant Jésus Christ. Homère, qui vit vers 900 av. Jésus Christ, ne dit pas toute la légende. Il choisit et compose. «  C’est d’une action une qu’Homère a composé son Odyssée et son Iliade  », écrit Aristote dans La Poétique.
Cette action se situe pendant la guerre de Troie. Pâris, beau prince troyen, a été hébergé chez Ménélas, roi de Sparte. Hélène, l’épouse de Ménélas, est la plus belle femme de l’univers. Une passion subite et irrésistible, jette Hélène dans les bras de Pâris qui l’emmène à Troie. Ainsi Pâris a violé les lois du mariage et de l’hospitalité. Ménélas et ses alliés, les rois de la Grèce, avec à leur tête le roi des rois Agamemnon, décident de brûler la ville pour punir le crime.

Retrouver l’intégralité de l’article dans notre magazine.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.