Au théâtre

Wilde-Chopin

par Camille Bouyé

mardi 21 janvier 2020

Mickaël Lipari-Mayer au piano et Michel Voletti
© Philippe Escalier

Ce texte, écrit par l’auteur déchu depuis sa prison, s’adresse au jeune Lord Alfred Douglas, ancien ami d’Oscar Wilde. Au soir de son existence, c’est un homme repenti et humble que l’on découvre, bien loin de l’image de dandy superficiel qui lui est habituellement associée. Mais derrière cette apparente conversion, n’y a-t-il pas encore un désir de donner de lui une belle image ?

Le spectateur se laisse emporter par cette prose, mise en valeur par la musique qui accompagne, rythme ou encore interrompt la lecture. Une très belle œuvre, admirablement portée par le talent de lecteur de Michel Voletti et le piano de Mickaël Lipari-Mayer !

Lecture musicale du De Profundis d’Oscar Wilde mise en scène par Michel Voletti. À Marseille (24/01), Lille (7/02), Nancy (29/02), Strasbourg (9/03), St-Étienne (19/03), Nice (25/03) et Angers (03/04).

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.