Une messe pour le général de Castelnau

par Constantin de Vergennes

mercredi 6 novembre 2019

Le général Édouard de Castelnau à la libération de Colmar, le 22 novembre 1918.
© Guy de Saint-Victor

Présidée à Béziers par l’archevêque de Montpellier, la messe sera suivie par l’inauguration d’un rond-point portant le nom du fondateur de France Catholique.

À l’occasion des célébrations du 11 novembre, la famille du général Édouard de Castelnau (1851-1944) et la ville de Béziers veulent rendre hommage au lien qu’entretenait le fondateur de France Catholique avec le Languedoc. «  Dès le début de la Grande Guerre, Castelnau était avec ses régiments languedociens  », explique Guy de Saint-Victor, un des arrière-petits-fils du général et organisateur de la journée. «  Sa mémoire ressurgit peu à peu dans la région… Car beaucoup d’habitants ont un aïeul qui a combattu avec Castelnau  », lequel s’est illustré à plusieurs reprises pendant la guerre 14-18, notamment à Nancy en 1914.

Ainsi, une messe présidée par Mgr Pierre-Marie Carré, archevêque de Montpellier, aura lieu à 9 h 30 en la cathédrale Saint-Nazaire de Béziers, avant une cérémonie au Monument aux morts. Enfin, un rond-point «  Général de Castelnau  » sera inauguré. Ce 11 novembre, le militaire sera à l’honneur, mais aussi le catholique, lui qui créa en 1924 la Fédération nationale catholique, qui compta rapidement deux millions d’adhérents. «  La foi catholique a conduit sa vie  », note Guy de Saint-Victor.

Que retenir du général de Castelnau aujourd’hui ? Pour son arrière-petit-fils, il faut écouter l’oraison funèbre de Mgr Saliège, archevêque de Toulouse, lors des obsèques du général le 21 mars 1944 : «  Il s’en est allé porter auprès de Dieu la prière de la France qui ne veut pas mourir. Il s’en est allé plaider la cause de ce pays dont il aimait chanter les beautés et raconter les gloires. Le général de Castelnau était pour nous, un appui, une fierté, un drapeau !  »

Messages

  • La France est actuellement dans une grande impasse chrétienne, j’oserais même dire une grande apostasie.
    Elle, dont la mission est d’être éducatrice des peuples, a besoin d’espérance avec des figures fortes comme par exemple celle du général de Castelnau
    Beaucoup d’officiers catholiques ont combattu pour la France et ont été ensuite écartés des honneurs, ou simplement de leur place dans la société civile .
    Que de grandes figures se lèvent aujourd’hui pour défendre la France dans sa mission et lui redonner son âme .
    Merci général de Castelnau
    Béatrice Lefebvre de Latour
    ( fille et arrière petite fille d’officier )

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.