Une jeune fille métisse pour incarner Jeanne d’Arc aux fêtes d’Orléans ? Où est le problème ?

par Philippe Delorme

dimanche 25 février 2018

Primo, la demoiselle en question n’est pas « noire », mais métisse, c’est-à-dire qu’elle pourrait fort bien descendre d’un frère de Jeanne d’Arc... Franchement, quand je la regarde, je ne vois pas une « Africaine »...

Et même d’ailleurs ?

Les racialistes n’auraient pas été choqués par une descendante d’immigrés polonais ou russes pour jouer Jeanne d’Arc, alors qu’elle n’aurait pas eu une goutte de « sang » lorrain (ou barrois) dans les veines...

Lorsque l’on représente un Jésus blond aux yeux bleus, est-on choqué ?

De la même manière, il ne s’agit pas ici de reconstitution historique mais de la représentation d’un épisode de notre "roman national". (Sinon il faudrait aussi faire passer un examen gynécologique pour voir si la pucelle en est bien une ;-) ) (J’ai d’ailleurs cru comprendre que cette jeune fille était bonne catholique et très engagée socialement).

La vitalité d’un mythe se mesure à sa capacité de refléter la réalité contemporaine et d’évoluer avec elle. Comment voulez-vous que les Français "venus d’ailleurs" s’approprient l’aventure nationale de leur pays si vous les tenez à l’écart ?

Ces histoires de races sont ridicules.

Renan l’a bien démontré il y a presque deux siècles : Etre français n’a jamais été une affaire de génétique, mais de culture et de choix, du partage d’un même imaginaire historique...

https://fr.news.yahoo.com/orléans-message-paix-d-apos-074430282.html


CHARLOTTE D’ORNELLAS : JEANNE D’ARC À ORLÉANS - « LA PETITE MATHILDE EST PARFAITEMENT LÉGITIME »

http://www.bvoltaire.fr/jeanne-darc-a-orleans-petite-mathilde-parfaitement-legitime/


Orléans : le père de la Jeanne d’Arc 2018, victime de racisme, réagit

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/02/24/97001-20180224FILWWW00117-orleans-le-pere-de-la-jeanne-d-arc-2018-victime-de-racisme-reagit.php

— -

Orléans choisit une métisse pour incarner Jeanne d’Arc

http://www.jeuneafrique.com/534166/societe/orleans-choisit-une-metisse-pour-incarner-jeanne-darc/

— -

Mgr Blaquart : « L’Église est solidaire de Mathilde qui incarnera Jeanne d’Arc »

http://www.magcentre.fr/148619-polemique-autour-de-jeanne-darc-mgr-blaquart-eveque-dorleans-ca-me-navre/

— -

Les tweets racistes contre Jeanne d’Arc 2018 sont « honteux » (Marine Le Pen)

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/02/25/97001-20180225FILWWW00052-les-tweets-racistes-contre-jeanne-d-arc-2018-sont-honteux-marine-le-pen.php

Messages

  • Excellent article.
    Cette jeune fille est plus française et meilleure chrétienne que ceux qui l’injurient et qui n’ont rien compris : ses origines béninoises et aussi polonaises :) (!) ne sont pas le sujet ; il s’agit ici d’incarner symboliquement Jeanne d’Arc et ce sont bien plutôt sa vie chrétienne et ses engagements (dans le scoutisme d’Europe, qui plus est !) qui ont motivé le choix de cette jeune fille attachante.

  • Il n’y a rien à condamner dans les critères du choix de Mathilde.
    Mais compte tenu de l’exaspération actuelle sur le sujet et les haines suscitées de part et d’autres, il eut été prudent d’éviter ce choix qui n’aurait pas posé de problèmes il y a quelques décennies.
    Si j’étais les parents de cette jeune fille, au lieu d’en appeler au président de la République, je lui conseillerais un acte de grandeur, cette qualité rare aujourd’hui, "je ne veux pas être l’occasion de haine de part et d’autre, je laisse ma place à une autre jeune fille aussi ,voire plus, méritante que moi" Là ! elle était au-dessus de tout le monde et donnait à tous ,une de ces belles leçons dont on a tant besoin

  • Jeanne d’Arc est un symbole, cette jeune fille est aussi d’une certaine façon un symbole. Jeanne d’Arc est venue libérer la France, cette jeune fille nous libère aussi de nos préjugés. Tant qu’on y est, on pourrait aussi lui faire passer un test de "pucelle". Boutons la co.......rie hors de France ! Bravo à cette jeune fille, j’espère que ce qui a été dit sur elle ne lui a pas fait trop de mal. Jeanne d’Arc serait là, elle dirait "si je ne peux être Jeanne d’Arc, Dieu m’y mette. Si je peux, Dieu m’y garde".

  • Trieste, l’Alsace-Lorraine... Plus près de nous, le dépeçage de la Yougoslavie... Sur le plan géopolitique et les guerres qui ont jalonné l’Histoire, Jéhanne, la Pucelle d’Orléans, aurait pu naitre "allemande" si la Lorraine...

    Qu’une jeune chrétienne, métisse ou africaine, dont le pays est la France, soit insultée et salie parce que son seul tort est d’avoir été choisie pour incarner le personnage de Jeanne au cours des fêtes johanniques à Orléans... A chacune et à chacun de réfléchir...

    Quand on sait qu’Inna Shevshenko, la première Femen, a été choisie pour représenter Marianne sur un timbre-poste de la République sans que cela ne provoque un tel branle-bas de combat dans les réseaux sociaux et ailleurs, à part ici et là quelques bien timides réactions... Et que ce timbre-poste à l’effigie de la Femen continue à sillonner la France et au-delà grâce aux Françaises et aux Français qui contribuent, souvent bien malgré eux, à le propager en plus en le payant...

    Dans ce qui se passe il y a, comme qui dirait, quelque chose qui ressemblerait à une volonté invisible de porter atteinte à la mémoire de Jeanne en se servant de Mathilde... (qui elle n’a pourtant pas porté le voile ni "twitté" comme "Mennel"...).

    Dans de telles situations, faire preuve d’attention et de grande prudence ne serait peut-être pas superflu...

  • @ bourdeau
    Je ne vois vraiment pas pourquoi Mathilde devrait laisser la place... en cédant aux pressions abjectes de quelques racistes ou racialistes sots de surplus.
    Bien au contraire, ce choix devrait être un signal fort envoyé vers les français ayant des origines étrangères ou d’autres couleurs de peau qu’ils sont français à part entière et que nous sommes heureux de les voir incarner avec talent la France... ou Jeanne d’Arc !
    Si elle a été choisie, c’est qu’elle en avait toutes les qualités et elle fait honneur à notre pays.

  • Un "acte de grandeur" comme lu plus haut, n’est pas de baisser la tête, de reculer ou de s’aplatir face aux difficultés, aux injustices, aux insultes et aux provocations.
    D’autant plus que - toujours d’après le même message - "il n’y a rien à condamner dans les critères du choix de Mathilde" ! On permettra - merci d’avance - un ajout : il n’y a non plus rien à condamner, jusqu’à preuve du contraire, chez Mathilde.

    Le meilleur moyen de soutenir les responsables des fêtes johanniques à Orléans et leur choix serait justement de ne pas "donner dans le panneau" de l’ennemi tapi dans l’ombre et qui n’attend que cela en se frottant (déjà) les mains.

    Bonne continuation dans la préparation de cette commémoration d’un pan de l’Histoire ! La deuxième "Guerre de Cent Ans" n’aura pas lieu.

  • Toutes les injures envers cette jeune fille sont méprisables et insupportables, en revanche, et surtout dans le contexte actuel où le multiculturalisme est le modèle dominant totalitaire, ce choix est aussi discutable que le serait le choix d’un sud-africain blanc ou métis pour représenter Nelson Mandela dans une cérémonie commémorative en République d’Afrique du Sud, ou d’un asiatique pour représenter son "symbole" dans une cérémonie à Harlem à la mémoire du pasteur Martin Luther King !
    Il me parait logique que l’on s’attende, lors d’une cérémonie commémorative, à un minimum de ressemblance avec l’imagerie populaire multi-séculaire (pour Jeanne d’Arc) de la personne à représenter, et, personnellement, je ne vois pas ce qu’il pourrait y avoir de "raciste" dans une telle attente.
    Le comité de sélection me parait avoir été très "léger" en faisant ce choix dont, finalement, la plus blessée est d’ores et déjà cette pauvre jeune fille !

  • Reprenant le terme "raciste" en se référant @ 27 février 14:04 : ce n’est pas "l’attente" d’un "minimum de ressemblance dans l’imagerie populaire" qui serait "raciste" et les réactions accompagnées d’épithètes et de comparaisons "imagées" injurieuses et violentes ne sont pas acceptables. Autrement dit, exprimer son désaccord sur un choix quel qu’il soit n’est pas un délit, ce qui est gravement inadmissible ce sont les insultes et les salissures jetées sur une jeune fille uniquement du fait de son "ascendance" et de son physique. On peut très bien supposer, pour ne prendre qu’un seul exemple parmi une dizaine d’autres, que Jeanne d’Arc était loin de ressembler à Ingrid Bergman qui en a interprété le rôle dans "Joan of Arc" de Victor Fleming, ni à Renée Falconetti dans l’oeuvre de Dreyer. Jeanne d’Arc ("l’original) n’avait peut-être ni la beauté ni les mensurations d’une miss France, elle n’était peut-être pas belle ni même jolie, ni même agréable à regarder, l’essentiel est ailleurs... Quoiqu’il en soit, Jeanne la Pucelle, une fois devenue "Sainte Jeanne d’Arc" est, à ce titre, universelle.

    Quand la Française et chrétienne Mademoiselle Mathilde Edey Gamassou sera Jeanne d’Arc aux fêtes johanniques d’Orléans elle incarnera l’esprit de Jeanne la Pucelle dont la devise était : "Messire Dieu premier servi". Il serait peut-être temps de s’en souvenir.

    Même des non-chrétiens le comprennent...

    Il serait autrement utile et urgent de pas se prêter à toutes sortes d’ insinuations issues d’on ne sait trop où dans le seul but de semer la zizanie.

  • @ G. de Sablet
    Croyez-vous sincèrement que toutes les représentations du Christ sont conformes à l’original ? En particulier lorsque celles-ci lui attribuent une chevelure châtain très clair, presque blonde, et des yeux bleus ? Ce qui n’est pas vraiment le standard des peuples sémites...

    En fait, tout cela n’a aucune importance au regard de la foi et des réalités divines. Et je gage, en outre, que la jeune Mathilde n’est pas plus hâlée que ne l’était la robuste Jeanne qui avait longuement couru la plaine et les chemins sous le soleil de France...

  • @ G. de Sablet
    Votre réaction est dérisoire : il ne s’agit pas ici de "ressemblance" avec la Jeanne historique (dont nous n’avons pas de photographie !), ni davantage a minima de couleur de peau (votre réaction n’est peut-être pas raciste, mais elle est racialiste), il ne s’agit pas de reconstitution historique, mais d’incarner un personnage qui a marqué l’histoire de France et la fidélité à sa foi chrétienne, et "cette pauvre jeune fille", aussi française et chrétienne que vous et moi, est très fière d’incarner Jeanne d’Arc, merci pour elle !

  • @ G. de Sablet
    J’ajoute que, à l’inverse du multiculturalisme que vous dénoncez, cette jeune fille est un exemple parfait d’intégration.
    Je crois que vous confondez multiculturalisme et multi-ethnisme et que des réactions comme la vôtre font justement le lit du multiculturalisme et le lit de ceux des immigrés ou enfants d’immigrés qui prétendent qu’il n’est pas possible de s’intégrer.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.