Une France post-chrétienne ?

par Gérard Leclerc

jeudi 7 mars 2019

Quel avenir pour le catholicisme français ? La Croix pose la question, en fonction de deux ouvrages qui paraissent cette semaine (Le Seuil). Jérôme Fourquet publie L’archipel français, Yann Raison du Cleuziou Une contre-révolution catholique. Je n’ai lu encore ni l’un ni l’autre. Cela ne tardera pas. Mais ce que les deux auteurs ont expliqué à La Croix a déjà retenu toute mon attention. Assistons-nous à la disparition de la matrice catholique, ainsi que le pense Jérôme Fourquet ? Apparemment oui, les statistiques sont imparables. Cependant, un fait me frappe. Si la matrice disparaît, elle n’est pas pour autant remplacée par une autre. Et la société qui émerge du déclin chrétien n’a pas trouvé la culture ou même l’imaginaire propre à la faire tenir ensemble et plus encore à répondre aux grandes questions de l’existence.

Ce que l’on trouve sur le marché en fait de philosophie se résume en une sorte de scepticisme sans espoir ou encore dans une nouvelle forme de gnose scientiste plutôt pauvre et desséchante. Qu’on le veuille ou pas, le christianisme non seulement n’a pas été remplacé, mais il subsiste comme une sorte de témoignage permanent, ne serait-ce que par le patrimoine culturel qui demeure et ne fait qu’accuser l’incroyable perte de sens, de beauté et de vérité que nous constatons. Par ailleurs, il n’est pas vrai que l’esprit missionnaire aujourd’hui serait dans l’incapacité de communiquer à nos contemporains ce qu’ils ont oublié ou ce qu’ils ne savent pas, faute de transmission.

Encore faut-il qu’il y ait des transmetteurs du message. Quand ils sont sur le terrain, j’observe que la vie chrétienne renaît, avec l’accroissement significatif du nombre des baptêmes ou des mariages. Certes, le problème c’est que les ouvriers sont peu nombreux. Il faut prier le maître de la moisson d’en multiplier le nombre. Rien ne nous dit qu’une renaissance spirituelle n’interviendra pas, dans les conditions les plus improbables. La France a déjà été rechristianisée plusieurs fois.

Chronique diffusée sur Radio Notre-Dame le 7 mars 2019.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication