Une 25e heure spirituelle

par Grégoire Coustenoble

vendredi 28 octobre 2016

Dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 octobre nous gagnons une heure. L’association Villes sanctuaires en France propose d’en faire une utilisation originale.

L’association Villes sanctuaires en France compte aujourd’hui dix-sept villes adhérentes. Au départ, il y a plus de vingt ans, quatre villes avaient simplement rassemblé autour d’une même table des représentants d’offices du tourisme et des représentants des sanctuaires pour évoquer des problématiques communes. Cela pourrait sembler évident, pourtant un office du tourisme et un recteur de sanctuaire ne parlent pas forcément le même langage. Le principe et l’utilité étant validés, une association s’est constituée et des villes se sont peu à peu rajoutées. Le but est de pouvoir proposer une large palette de destinations réparties sur le territoire qui allient spiritualité et tourisme. Le premier objectif de l’association était d’améliorer l’accueil du visiteur, pèlerin et touriste, en fonctionnant sur un binôme sanctuaire-office de tourisme. Grâce à l’association, un certain nombre de sanctuaires se sont mis à découvrir leur office du tourisme et inversement ; amorçant de vraies dynamiques de promotion et de communication basées sur des échanges d’idées et de services.

Villes sanctuaires

Le pèlerin ne se nourrit pas seulement de nourriture spirituelle dans le sanctuaire et, d’un autre côté, un touriste culturel peut avoir également une démarche ou une attente spirituelle, qu’il soit croyant ou non. Cela permet également de créer des passerelles entre visites spirituelles et culturelles. Il s’agit enfin d’améliorer la visibilité de chacun des sanctuaires au sein d’une association nationale où les grands sites font profiter les plus modestes de savoir-faire mais aussi tout simplement de leur notoriété à l’occasion de ces actions communes.

Dans ce cadre, l’association a déve­loppé en 2014, «  La 25e heure  », événement fédérateur qui a lieu la nuit où l’on passe de l’heure d’été à l’heure d’hiver et qui compte donc une heure supplémentaire. Dans l’esprit de l’association, l’idée est de transformer cette heure en un événement adapté à une démarche propre à chaque sanctuaire. Les événements n’ont pas forcément lieu au moment précis du changement d’heure, au milieu de la nuit, mais plutôt en soirée, pour profiter au plus grand nombre.

Chartres en lumière

Mise en lumière de la basilique d’Alen­­çon, promenade nocturne et visite inédite de la basilique d’Ars, récits jacquaires joués par des comédiens et descente dans l’église basse à la lueur des bougies à Chartres, montée aux flambeaux à Cotignac, découverte insolite du sanctuaire de Rocamadour, promenade-découverte entre le nouveau barrage sur le Couesnon et l’église Saint-Pierre du Mont au Mont-Saint-Michel… Chaque sanctuaire décline l’événement, proposant souvent plusieurs volets. L’occasion de découvrir les sanctuaires et leurs richesses sous une lumière inhabituelle et toujours spirituelle.

— 

http://www.villes-sanctuaires.com/

Pour aller plus loin :

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.