Un grave avertissement à l’Occident contre l’Islamisme

par Denis Lensel

mercredi 24 septembre 2014

Message largement… occulté dans la plupart des gros médias français, l’archevêque chrétien chaldéen de Mossoul Mgr Amel Shimoun Nona a lancé en août dernier un avertissement solennel à l’Occident contre la vague de violence islamiste qui se manifeste actuellement en Irak et en Syrie. Dans une déclaration au quotidien italien de grande diffusion le « Corriere della Sera », il n’a pas hésité à mettre en garde ses frères occidentaux en des termes dépourvus d’ambiguïté : « Notre souffrance est un prélude à ce que vous-mêmes, chrétiens européens et occidentaux, souffrirez dans un futur proche ».

Ajoutant : « Si vous ne comprenez pas cela rapidement, vous tomberez victimes d’un ennemi que vous aurez accueilli dans votre maison. S’il vous plaît, il faut que vous compreniez. Vos principes libéraux et démocratiques n’ont aucune valeur ici. Vous devez reconsidérer la réalité du Moyen-Orient, car vous accueillez un nombre croissant de musulmans. Vous aussi, vous êtes en danger. Il vous faut prendre des décisions courageuses et dures, y compris en allant à l’encontre de vos principes. » L’évêque de Mossoul, ville prise d’assaut et dévastée par les Djihadistes début juin, a insisté sur le fait que les valeurs transmises dans la violence par l’Islam radical ne sont pas les mêmes que celles dont l’Occident est censé être l’héritier… A bon entendeur salut !

Messages

  • Le type même de conseil à ne pas suivre...

    Ce n’est pas en renonçant aux principes qui ont cours en Europe : Etat de droit, démocratie, libertés d’expression, de conscience et de religion, que nous pourrons faire face à la question de l’islam présent dans nos cités mais en y restant plus que jamais fidèles...

    C’est bien pourquoi il faut encourager les musulmans de France, dans la suite de leur sursaut contre la violence barbare des jihadistes, à interroger le "déraisonnable" dans l’islam.

    Interpellation que les Chrétiens d’Orient sont bien incapables d’opérer, car elle ne leur laisserait le choix qu’entre l’extermination - mais nous y sommes en Irak- et l’exil.

    Encore faut-il que nous retrouvions l’esprit de nos lois fondamentales de plus en plus dégénérées par l’idéologie libertaire...qui est propagée jusque dans nos écoles publiques je vous demande bien par qui...

  • Je viens de parcourir les articles et commentaires de ce site de France Catholique. J’y ai vu un déferlement d’appels à la violence. Pour répondre à d’autres terribles violences, certes ; mais la guerre n’est-elle pas toujours, ou presque, justifiée par la légitime défense ? Il est bien difficile en ces circonstances de plaider pour la paix, la diplomatie, la tolérance. En France, Dominique de Villepin demande qu’on mette fin à la "militarisation des esprits" : mais il est presque le seul ! Même rappeler que le Nouveau Testament est fondé sur la non-violence, même rappeler que tuer un innocent est semblable à tuer l’humanité selon le Coran, rien ne ralentit les faucons qui s’élancent sur leur proie...

    • Votre posture "pacifiste" est incompréhensible...

      Poutine fait la guerre à l’Ukraine : oui, c’est clair. L’Ukraine résiste, elle ne fait pas la guerre. Elle veut rejoindre l’Europe libre et Moscou veut l’en empêcher par la force.

      Les islamistes de l’Etat du même nom, nouvelle "asabiya" aurait dit Ibn Kaldun, font la guerre sur les territoires du coeur historique de l’humanité,et il s’agit de contenir leur folie meurtrière.

      En revanche, je ne vois nulle part une militarisation des esprits en occident ou en France mais plutôt une unanime indignation, musulmans compris, ce qui est plutôt positif, contre cette folie assassine.

      Pas un occidental ne veut faire la guerre à un guêpier ou à une invasion de criquets...Les Etats-Unis interviennent contraints forcés. Mais il faut bien venir au secours des populations vulnérables vivant dans un Etat irakien dont on connaît les raisons de la faiblesse, sur lesquelles s’abat un tel fléau. C’est presque une exigence de défense civile.

    • Une" intervention contrainte et forcée pour venir au secours de populations vulnérables"

      .... et....et...et....

      Qui ne connait l’histoire pathétique de cette maman attentive qui, après avoir mordu jusqu’au sang sa progéniture, se jette sur un flacon d’eau oxygénee (hier on disait mercurochrome) pour désinfecter les plaies...De nos jours on utiliserait cette formule : le secours du "pompier pyromane" (flanqué de fidèles suppôts)

      Tiens, cela allait m’échapper : on déniche "une unanime indignation, MUSULMANS COMPRIS, CE QUI EST POSITIF..." Ai-je bien lu : "positif"
      ou quoi ?

      Que ce soit oui ou non, faudrait que je consulte mon ophtalmo.

    • Ecoutez, la responsabilité des Occidentaux dans les foirages du monde arabe, ça suffit. Ce crin-crin n’est plus recevable.

      Printemps arabes : tous ont tourné à l’échec sauf la Tunisie qui comme par hasard est le seul pays ayant expérimenté la laïcité grâce à Bourguiba. L’occident n’y est pour rien. Ce sont les sociétés islamiques qui sont INAPTES à générer un Etat civique et à mettre le religieux à distance du politique.

      Iran : cela fait plus de 30 ans que les Iraniens sont seuls responsables de leur destin. Ils ont mis par terre un régime affidé aux USA. Et cela fait 30 ans que la révolution islamique est un échec flagrant.

      Liban : le "modèle" libanais n’existe plus. Cela fait longtemps que le problème libanais n’est plus conditionné principalement par la question des réfugiés palestiniens et du poids de l’OLP sur l’échiquier libanais. Une force islamique authentiquement libanaise, le Hezbollah, a fini par faire éclater le modèle libanais. Le talent oratoire des chrétiens libanais ne fait plus illusion : les chrétiens ont perdu le contrôle du pays et sont contraints de jouer les forces d’appoint côté sunnite et côté chiite. Tout le sud du Liban échappe aux autorités libanaises et est en fait un Etat des chiites.

      Syrie : la preuve est faite qu’il n’y a pas d’alternative fiable à l’affreux régime des Assad.

      Palestine : cela fait 40 ans que les Palestiniens sont incapables de se mettre d’accord pour conclure un deal avec Israël.

      Israël qui reste et de loin la société la plus performante de tout le Proche-Orient. Un pays high tech qui investit le plus au monde dans la recherche.

      Etc etc...

      La victimisation arabe, basta. Sauf si les Arabes se reconnaissent VICTIMES DE L’ISLAM. L’islam, ce fut la paix pour les populations soumises par les califes au Moyen-Age. C’est un passé lontain...L’islam, ce n’est plus la paix, ce n’est pas la justice sociale et politique, ce n’est pas la démocratie, ce n’est pas les droits de l’homme, et ce n’est même pas les droits de Dieu car les régimes et pouvoirs qui se réclament d’une légitimité divine se comportent en fait comme des usurpateurs. L’islam, c’est avant tout une cause majeure de blocage des sociétés islamiques et d’insécurité internationale.

      Là oui, si on veut bien constater que l’Islam n’est pas la solution mais le problème, chez nous aussi d’ailleurs, car l’intégration des musulmans est extrêmement problématique chaque fois qu’il y a radicalisation religieuse, on aura identifié la cause du malheur arabe et peut-être les Arabes pourront-ils progresser au lieu de subir la nième crise d’épilepsie islamiste.

      Le monde arabe est la principale région du monde qui pollue le reste du monde avec ses problèmes domestiques. Les pays occidentaux font ce qu’ils peuvent pour éviter la dissémination des nuisances...

      Merci, mais ne tirez pas sur les secouristes et repassez : l’heure n’est pas à l’auto-flagellation...

  • "" État de droit, démocratie, libertés d’expression, de conscience et de religion, que nous pourrons faire face à la question de l’islam présent dans nos cités mais en y restant plus que jamais fidèles...""

    Ci-dessus, ce condensé des "idéaux" du 18ème siècle, dit siècle des "lumières", est une mouture humaine, disons humaniste, ou encore libérale du Christianisme. On oublie que le libéralisme, le libéralisme qui sape le Catholicisme, se situe -en aval- de la Vérité chrétienne concernant l’existence humaine libre, créative et féconde, ici bas sous la Loi de Dieu dans Sa Création. Mais on "oublie" que les idéaux philosophiques des "lumières" ont tout fait pour éradiquer le Christianisme, surtout éradiquer le Catholicisme. À présent, on le voit encore mieux un peu plus de deux siècles après les "lumières". L’Europe, en particulier la France, et les autres grand pays de souche catholique, sont plus que jamais affaiblis et l’ombre d’eux-mêmes. La France, quant à elle, est même "gâteuse".

    Le document (lien ci-dessous) accessible, est un peu long, mais d’autant fourni en références et documentations ici rassemblées par ceux-là mêmes qui se réclament de l’humanisme et de l’œcuménisme... N’oublions pas que la franc maçonnerie a été implantée en Afrique Noire, en Afrique du Nord et au Moyen Orient par l’Angleterre et par la France dans leurs zones coloniales et d’influences politiques historiques respectives.
    Ici, l’on y postule un œcuménisme des trois religions monothéistes (Grand-Orient ??) avec nombre d’arguments et de références, tous plus "séducteurs" les uns que les autres... Mais jusqu’à plus ample informé, force est de constater que ce n’est pas possible, l’histoire et l’actualité n’en démordent pas... Surtout si l’on détecte dans ces trois religions des signes d’infiltration sans doute d’origine non religieuse, venant de forces et d’intérêts qui n’ont probablement rien à voir avec ces religions qui semblent instrumentalisées pour des buts tout autres que religieux et, à terme, devraient même se retourner contre elles et s’en débarrasser... L’actualité donne des symptômes préoccupants qui iraient dans ce sens.

    http://www.grandorientarabe.org/

    Loin de moi de m’associer à une hostilité à l’Islam (je ne parle pas ici de l’islamisme) ce qui n’exclue nullement la prudence minimum. Mais on comprend mieux l’attitude à prendre quand on voit l’exemple de la Suisse (dans ce monde, plus démocratique que la Suisse ? Ça doit être rare !), les Suisses ont voté un refus qu’on édifie des minarets dans leur Confédération. Je rappelle que cet acte souverain a fortement déplu à nos mentors menteurs internationalistes du gouvernement intellectuel (encore ?)français, lesquels nous ont crétinisés depuis d’innombrables décennies et générations.
    La clarté et la sûreté doctrinale catholique est le bagage le plus confiant et efficace, sain et saint, pour ne pas sombrer dans la séduction et le doute perpétuel, sans ressources pour "remonter la pente". Surtout pour faire sienne la conduite à tenir dans l’adversité, même la plus dangereuse et certaine. Le Pape François a abordé ce sujet. Il ne faut pas tuer (certes, cela peut arriver en état de légitime défense), il faut faire tout son possible pour -arrêter- cette situation intenable. Sachant bien que les menus peuples, auxquels en principe nous appartenons, n’ont pour ainsi dire pas de moyens de rétorsion contre les adversités les plus puissantes.

    Je le redis encore une fois.
    Les États-Unis n’interviennent nullement contraints et forcés ! Par leur volonté, ils sont déjà là, jusqu’au cou ! au Moyen-Orient élargi. Ils y sont au moins depuis leur "aide" aux Talibans en lutte alors contre les Soviétiques qui avaient attaqué l’Afghanistan à partir de décembre 1979, mais aussi depuis 1991, et plus encore depuis 2003 avec la guerre reprise contre l’Irak, etc.
    Si les stratèges étatsuniens (et leurs vassaux "européens"), la CIA et le tout le nid de vipères qui va avec (trop long à traiter ici) décidaient de couper net le financement aux islamistes, le terrorisme retournerait de suite au néant avec les faussaires qui nous gouvernent et qui ont favorisé presque entièrement ce terrorisme. Ce serait l’apaisement et la plus grande joie du monde.

    • Il m’a fallu du temps, beaucoup de temps, Renaud, pour parcourir votre intervention, et cela était indispensable pour ne pas essayer d’avancer n’importe quoi par la suite. Je l’avais moi aussi dit et redit que les USA étaient au Proche-Orient de par leur propre volonté mais après, bien sûr, avoir joué l’indécision, la reculade, la réflexion etc... pour justifier une entrée en scène minutieusement et fort bien consciencieusement étudiée. Les avertissements, mises en garde, gesticulations de Ban rappelant qu’une demande des autorités concernées était de rigueur avant toute action pour lutter contre Daech (ou EI) n’étaient que le rôle du Secrétaire général d’une Organisation des Nations (dites) Unies pour légitimer toute ingérence, d’une part, et d’autre part pour conforter l’opinion publique dans l’idée que cette Institution respirait encore naturellement, sans oxygène.

      Une flotte aérienne militaire des USA est, pourtant, entrée dans l’espace aérien de la Syrie sans attendre une demande du gouvernement syrien pour ce faire. Et le décompte a commencé : X djihadistes tués, Y le lendemain et, finalement, a eu lieu la destruction des zones pétrolifères contrôlées par Daech pour lui couper toutes sources de financement etc. Mais il faut entendre et lire ces choses pour y croire, et encore, on hésite. Au-dessus de cette Syrie réduite au chaos, comme d’autres pays, et d’autres encore qui risquent, semble-t-il de subir le même sort, les aéronefs des USA et leurs complices européens et d’Arabie Saoudite (!) et autres (les Emirats), folâtrent gaiement pour, nous explique-t-on, éradiquer les terroristes. Puits de pétrole détruits en Syrie ? Aucun problème puisque, en amont, le barrage en Irak et les pipe-lines amenant l’or noir à sa destination finale via la Turquie, sont sous contrôle.

      Ce qui est en train de se passer sous nos yeux - comme je l’ai aussi dit plusieurs fois - s’est déroulé "en petit" il y a une trentaine d’années. Aujourd’hui, le scénario rénové, ré-ajusté, remaquillé est un "remake" plus "in", le premier ayant échoué (non sans avoir fait plus de 100.000 tués civils)... Bien sûr qu’on tue les gens de Daech en Syrie, mais il y a une curieuse coïncidence, c’est que la seule base russe en Méditerranée est Tartout... Voyez-moi ça ...Pour compléter le tableau, il a été mentionné il y a deux jours aux "infos" que deux navires chinois étaient arrivés je n’ai pas très bien saisi où dans la région. Les Chinois se seraient-ils invités pour une croisière de luxe, pour faire du tourisme naval ?... Mystère. Mais les satellites US et autres surveillent toute la planète, les terres, les mers, les montagnes, les gouffres, les cratères de volcans, les nids d’aigles, tout. On peut dormir tranquille.

      Mais non, justement, parce que commence à circuler comme une gêne irrépressible, même chez des inconditionnels de l’Oncle Sam : on a comme l’impression que tout cela n’est que la répétition générale d’une scène précédant la "grande première". Mais, patience, Obama et les responsable du Pentagone ont assuré que ce sera très long. On a donc le temps de trépasser mille fois avant.

      Je ne puis terminer sans mentionner ce que me confiait tout dernièrement un ami : "As-tu remarqué que Daech a menacé, en les
      ayant nommés, d’autres pays de la région ? Et que les deux seuls oubliés sont l’Arabie saoudite et l’Etat d’Israël ?". Non, je n’avais rien remarqué de cela. Ce cher ami a peut-être tort, peut-être raison. Seul l’avenir pourrait confirmer si mon ami est fou-prophète ou prophète.

      Il n’y a personne, dit-on, dans le secret des dieux. Mais y aurait-il, par contre, des dieux dans le secret ? "Rosebud" aurait rétorqué un très certain Orson Wells...

    • Mais oui, ce serait bien vu ! Jusqu’à plus ample informé, ni Israël, ni l’Arabie Saoudite, et sans doute ni les Émirats du Golfe, au moins ceux qui ont la même "politique" que les nations ci-dessus nommées (faut-il rappeler, que c’est là une politique qui "cadre" avec celle des États-Unis) semblent menacés ou attaqués par la nébuleuse islamiste... (il y a tellement de noms pour la désigner cette nébuleuse-nid-de-vipères émanation de la CIA : Daech, EIIL....?)
      La -confusion- aidant, ou la -confusion- créée exprès, entre, d’une part, les interventions pour la chasse aux terroristes islamistes que tout le monde appelle, et d’autre part la poursuite, -sans doute par les mêmes moyens d’agression-, de la politique de déstabilisation de toute la région entreprise par les États-Unis, fait que cette déstabilisation (révolutions arabes, destruction du régime syrien, et d’autres) devrait "passer", comme on dit, comme "une lettre à la poste" ainsi les diverses opinions n’y verront goutte... L’Arabie saoudite s’est à peine ravisée en se "joignant" à la chasse aux terroristes qu’elle a financé conjointement ou avec la bénédiction de leurs grands amis ultra-démocratiques que sont les États-Unis et l’Arabie Saoudite peut voir dans cette "perspective" sa "victoire" contre le Régime syrien des Assad. C’est ce qui s’appelle faire d’une pierre deux coup, non ?

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.