8 mai, journée mondiale des vocations

« Un curé est marié à sa paroisse »

propos recueillis par Émilie Pourbaix

vendredi 29 avril 2022

Vigile pascale à la paroisse Saint-Urbain-Sainte-Marie, La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine).
© Paroisse St-Urbain-Ste-Marie

Les vocations demeurent un sujet crucial pour l’Église, qui n’est pas sans lien avec le débat sur la mobilité des curés dans leurs diocèses. C’est ce qu’explique avec force l’abbé François Dedieu, curé à La Garenne-Colombes (Hauts-de-Seine), dans un ouvrage qui fera date, Curé à durée indéterminée. Il y plaide pour la stabilité paroissiale, en vue d’un don plus total des pasteurs.

Depuis quand et pourquoi les curés changent-ils de paroisse régulièrement ?

Abbé François Dedieu : C’est une habitude moderne. On a commencé à bouger les curés, en fonction des diocèses, vers le milieu du XXe siècle. Cela s’est accentué dans les années 1960-1970, pour devenir la règle absolue dans la plupart des diocèses au cours des années 1980.

Rappelons ce qu’est une paroisse…

La paroisse est comme un petit diocèse à l’intérieur du diocèse, et le curé y représente la figure de l’évêque. La paroisse est une famille, dont le curé est le père. Elle a également une dimension eschatologique : dès l’origine, ce sont des petites communautés dont le but est de conduire les fidèles au Ciel. Ainsi, curé et fidèles avancent ensemble vers le Ciel. La paroisse est donc bien plus qu’une subdivision administrative de l’Église ou une association dont on change de président tous les six ans.

Que représente le curé pour ses paroissiens ?

Il est le pasteur, l’époux et le père de ses paroissiens. Il est également «  prêtre, prophète et roi  », comme tout baptisé, mais d’une manière spécifique : il a mission de sanctifier, d’enseigner et de gouverner sa paroisse. Il gouverne en son nom propre, en communion avec l’évêque. Par peur du cléricalisme, on dit souvent que gouverner c’est servir. Mais non ! Le curé doit conduire sa paroisse, prendre des décisions. Dans un esprit de service, certes, mais il doit oser exercer son autorité paternelle. Aujourd’hui, dès que l’on parle d’autorité, on a peur d’un abus. Au contraire, étymologiquement, l’autorité signifie «  faire grandir  ».

La stabilité du curé pourrait-elle, selon vous, avoir un impact sur les vocations ?

En effet, les jeunes ont besoin d’une figure de prêtre à laquelle s’identifier pour envisager la vocation. Mais cela prend du temps de s’attacher à un curé, de lui faire confiance. Quand un jeune s’attache, il confie des choses à son curé, parce qu’il le connaît très bien, et que ce dernier l’a vu grandir. Quand j’étais jeune, mon curé savait que je désirais devenir prêtre. Mais quand il a été remplacé, je n’en ai rien dit au nouveau qui ne me connaissait pas… Ici, en huit ans, six jeunes sont entrés au séminaire.

En quoi le don du prêtre serait-il plus grand avec sa stabilité au sein d’une paroisse ?

«  Le bon pasteur donne sa vie pour ses brebis  », dit Jésus. Si le pasteur ne reste que six ans, il n’est pas donné… il est prêté. En étant stable, il est donné totalement à ses paroissiens : il est davantage configuré au Christ dans le don total, nuptial, à son Église car la paroisse est, en quelque sorte, l’Église en miniature.

Le curé stable est comme un époux : il est marié à sa paroisse. Il n’est pas de passage. Il sait que s’il ne fait pas grandir sa paroisse, elle ne grandira pas. Cela l’engage davantage. Le prêtre donné ne rêve pas d’une autre paroisse. Cela évite aussi le carriérisme éventuel de certains curés. Bien sûr, si un curé gère mal sa paroisse ou s’il est en conflit avec ses paroissiens, l’évêque peut le déplacer. Mais, aujourd’hui, on bouge les curés même quand tout va bien !

Retrouvez l’intégralité de l’entretien et du Grand Angle dans le magazine.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.