La spiritualité de Charles de Foucauld

Un cœur passionné

une Petite Sœur de la Consolation

vendredi 6 mai 2022

Charles de Foucauld vouait une dévotion toute particulière au Cœur de Jésus. Aimer, imiter, consoler : voici trois pistes qu’il propose pour chaque jour, comme l’explique une Petite Sœur du monastère de la Consolation, à Draguignan (Var).

Le Père de Foucauld en habit blanc marqué du Cœur et de la Croix, tenant un ostensoir en main : image des deux volets de sa spiritualité, le Sacré-Cœur et l’Eucharistie. Il avait en effet pris pour devise Jésus Caritas, « Jésus Amour », écrite en tête de toutes ses lettres, fil rouge de sa vie. L’abbé Huvelin, son père spirituel, le présentait ainsi au Père Abbé de Fontgombault : «  Il a fait de la religion un amour.  »

Ce logo, d’une conception si moderne, du Cœur surmonté de la Croix était pour lui «  le résumé de notre religion  ». «  Ce Cœur écrit sur ma robe, il est là pour que je me souvienne de Dieu et des hommes pour les aimer… De toutes mes forces, je tâche de montrer, de prouver à ces pauvres frères égarés, que notre religion est toute charité, toute fraternité, que son emblème est un Cœur.  »

Nous qui portons cet habit, nous mesurons en effet combien il interpelle les personnes qui nous interrogent sur la signification de ce logo : c’est le Cœur de Jésus, qui nous aime tellement qu’il a donné sa vie sur la Croix pour nous sauver : oui, résumé de notre religion.

Se réjouir de l’amour divin

À l’école du Père de Foucauld, nous pouvons apprendre comment goûter cet amour de Dieu. Tout d’abord, il nous apprend à se réjouir de l’océan d’amour et de don que sont les Trois Personnes divines : «  Il me semble que nous nous enfonçons dans les sables mouvants d’où l’on ne sort pas. Mais, mon Dieu, que vous êtes bon ; alors vous nous criez : "Cherche-toi en Moi", et vous nous présentez une ancre solide à laquelle nous pouvons attacher notre joie, c’est la joie de votre bonheur, la joie de votre béatitude infinie.  »

Le Père de Foucauld, foudroyé par la réalité de l’Incarnation, nous apprend aussi à goûter l’amour de Dieu pour nous pécheurs. Dieu fait homme pour l’amour des hommes aime chacun d’un amour passionné, et attend de chacun une réponse d’amour passionné.

Retrouvez l’intégralité de l’article dans notre numéro spécial.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.