Un bolchevik nommé Obama

lundi 9 novembre 2009

Vous ne le saviez-pas ? Les Etats-Unis d’Amérique sont en train de sombrer dans le communisme. La patrie de la libre entreprise et du dollar se rougit au point de faire passer Fidel Castro pour un pâle social-traître, et ce alors même que l’on commémore l’effondrement de l’empire soviétique. C’est du moins ce qu’affirment certains éditorialistes américains à propos de la réforme du système de santé que Barack Obama vient de faire adopter par la Chambre des représentants.

Bien sûr le propos peut prêter à sourire de ce côté-ci de l’Atlantique. Après tout, le premier système européen de sécurité sociale fut mis en place sous le gouvernement de Bismarck, horrible séide de Lénine, comme chacun sait. On peut aussi stigmatiser une réaction qui sert un peu trop visiblement les intérêts des gros assureurs américains, lesquels tirent des profits monstrueux de l’actuel système de santé en vigueur aux USA.

En France, rares sont les ultra-libéraux qui oseraient s’en prendre à notre Sécurité sociale, même si elle ne se porte pas très bien, et l’on ne parle pas de ce qui se passe en Suède ou dans les pays qui n’ont pas totalement renoncé à l’Etat-Providence.

On est toujours le communiste, le "bolchevik couteau-entre-les-dents" de quelqu’un d’autre, mais aussi l’ultra-libéral de celui d’en face. Merci à nos amis américains de nous le rappeler.

Erwan Violin

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.