Sommaire du n° 3619 du 8 février 2019

mercredi 6 février 2019

ACTUALITÉ

4 EUROPE France insoumise

Les tournants stratégiques opérés par Jean-Luc Mélenchon depuis 2017 ont provoqué maints départs et exclusions à la veille d’une campagne européenne qui s’annonce problématique pour La France insoumise.

6 POLITIQUE A-t-on encore le droit d’être catholique en politique ?

La désignation du philosophe François-Xavier Bellamy comme tête de liste des Républicains en vue des prochaines élections européennes a immédiatement suscité une contre-offensive politique et médiatique virulente, y compris dans son propre camp.

DOSSIER

10 BRETAGNE Une plongée en ex-chrétienté

Cette enquête dans la Bretagne profonde offre un message d’espérance avec douceur, sans nier aucune des difficultés du moment. En offrant un chemin de traverse à tous ceux qui se demandent, Bretons ou pas, comment on peut être chrétien, dans la France d’aujourd’hui.

ESPRIT

16 VIE CHRÉTIENNE Le Notre Père

Prédicateur de retraites dans la France entière, auteur de nombreux livres spirituels, le père Joël Guibert s’attaque à présent à la prière par excellence : le Notre Père. Pour lui, elle ne contient pas que des mots, mais une présence. En suivant pas à pas la progression des sept demandes, il met en garde contre une compréhension seulement intellectuelle de Dieu.

MAGAZINE

24 ENTREPRISE Intérêt général ou bien commun ?

L’option préférentielle de la plupart des chefs d’entreprise en faveur de la maximisation des profits est une conséquence de ce tour de passe-passe culturel qui a consisté à remplacer le bien commun par l’intérêt général.

26 P. GITTON L’art d’être chrétien

Être «  dans le monde  » sans être «  du monde  » : tel est le redoutable paradoxe chrétien auquel se confronte le père Michel Gitton, fondateur de la communauté Aïn Karem. Avec son sens de la formule ciselée, il rassemble certaines de ses chroniques à France Catholique, pour mettre en garde contre une vision trop partielle, et partiale, de l’évangile.

29 IN MEMORIAM Jacqueline de Proyart une œuvre de passeur

Morte à Paris fin janvier à 91 ans, cette universitaire a fait connaître au public français l’œuvre de Boris Pasternak et d’autres grands noms de la littérature russe.

Lire le magazine.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.