Sauvetage des mineurs chiliens dans le miroir psychiatrique de la presse française

jeudi 14 octobre 2010

Là où le quotidien américain "Washingtonpost", qui ne peut pas être accusé du fanatisme religieux, cite à l’occasion du sauvetage de 33 mineurs chiliens les miraculés et leurs proches, "Le Figaro" préfère citer dans son article du 14 octobre, "Mineurs chiliens : les séquelles psychologiques à craindre", les psychiatres français connus pour leur matérialisme écrasant à la Laplace.

Voici deux citations du "Washingtonpost" :

« J’ai été avec Dieu, et j’étais avec le diable », Sepulveda, le deuxième homme libéré de la mine, a déclaré après avoir atteint la liberté. "Ils ont tous deux se sont battus pour moi. Dieu a gagné."

"Avalos épouse, Monica, a dit que sa foi, et celle de son mari, les a vus à travers l’épreuve. Elle l’avait attendu jour après jour au camp de fortune - appelée Esperanza, ou Camp Hope - avec les familles des autres mineurs et des centaines de journalistes. "Dieu a toujours été présent, dit-elle. "C’est un miracle. Ce sauvetage a été si difficile. C’est un grand miracle."

Tous ces hommes et leurs proches ont prié, ensemble et séparément, pendant tous ces jours difficiles d’attente.

Prions nous aussi pour les psychiatres français attrapés mais pas oubliés par Dieu au fond de l’abîme matérialiste : que le sauvetage commence !

Dr. Edouard Belaga

Messages

  • C’est vrai que le contraste avec l’état d’esprit de notre pauvre riche pays (voire "Millionnaires : la France au troisième rang mondial", Le Figaro du 11 octobre 2010) ne peut pas être plus scandaleux.

    Voir en ligne : Viva Chile !

  • En France, nous sommes obsédés par notre stabilité et sécurité, avec nos psychiatres et nos politiciens en étant les garants : tout autre motivation de vivre et d’agir, tout particulièrement, chrétiennement, est suspecte. C’est vrai pour la société en général comme pour tout individu en particulière.

    Pourtant, personne ne peut garantir vraiment cette stabilité, comme le dit Lewis Mumford dans son livre "La condition de l’homme" en réfléchissant sur le destin du Rome antique :

    "Chacun ne s’intéressait qu’à la sécurité : personne n’assumait la responsabilité. C’est qui vraiment manquait, bien avant que les invasions barbares ont achevé leur destruction, bien avant que la dislocation économique devint sérieuse, c’est la dynamique de la vie intérieure. La vie de Rome n’était que l’imitation de la vie, juste un effort permanent de s’accrocher. Le mot d’ordre était la sécurité — comme se la vie connait la stabilité différente du changement permanent, ou bien une sécurité qui ne s’inspire pas de la volonté constante de prendre des risques."

    Je suis frappé par l’exactitude et pertinence actuelle pour nous de cette définition, écrite il y 60 ans et plus à propos de la société qui a disparu, il y a presque 2000 ans.

    Chez nous, combien des enfants à naître on tue pour ne pas perdre cette stabilité individuelle illusoire, avec notre gouvernement activement participant dans cette guerre contre des enfants à naître au nom de la stabilité collective, illusoire et criminelle !

    Voir en ligne : Les catholiques du Moyen-Orient doivent dire « oui » à la vie

  • L’article du 14 octobre du Figaro, se référant au psychiatre de renom, a eu le titre : "Mineurs chiliens : les séquelles psychologiques à craindre".

    J’ai protesté à cette occasion, et le Figaro a publié mon commentaire, l’arrogance psychiatrique de ce quotidien français réputé "droit" face à la santé psychologique, humaine et religieuse des mineurs, de leurs familles et du pays entier.

    On voit bien que le menace vient de tout autre côté. Aujourd’hui, le Figaro publie l’article sur le véritable martyre des mineurs face aux médias : "Mineurs chiliens : les séquelles médiatiques à craindre". Demain, c’est le harcèlement par des psychiatres qu’on décriera.

    Voir en ligne : Chili:des mineurs se plaignent des médias

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.