Calendrier Œcuménique

Saints d’août

par Roland Dumont

samedi 2 août 2014

1. Salomonie et ses sept fils martyrs Maccabées (166 av. J.C.), aux calendriers mozarabe, maronite, syro-occidental et vieux-catholique. Les orthodoxes et les gréco-catholiques font en outre mémoire de la procession de la sainte et vivifiante Croix à Constantinople. L’Eglise éthiopienne fait mémoire de l’Ascension d’Hénoch. (TD LS)

2. Saint Eusèbe de Verceil (283-371) défenseur de la foi de Nicée dans les Eglises piémontaises et transalpines, considéré comme martyr en raison des épreuves subies pour la vraie foi.(TD MD LS)

Les Orthodoxes et les Gréco-catholiques et surtout l’Eglise de Russie font mémoire de saint Basile le Fol en Christ (1464-1552), auquel a été dédiée la cathédrale de la Place Rouge (LS. Le martyrologe Témoins de Dieu le signale au 15 août, date qui correspond au 2 août dans le calendrier julien).

3. Sainte Lydie, disciple de saint Paul vénérée aussi par les Vieux-Catholiques (TD MD)

Saint Nicodème, disciple du Christ, présent à la mise au tombeau.(LS)

4. Saint Jean-Marie Vianney (1786-1859), vénéré aussi chez les Anglicans et les Luthériens (TD)

Les Orthodoxes et les Gréco-Catholiques font mémoire des 7 Dormants d’Ephèse (3e siècle), célébrés aussi en Bretagne, témoins de la Résurrection, et qui sont cités comme tels par le Coran.(†) (LS. TD)

6. Transfiguration du Seigneur. Sauf celles d’Afrique, toutes les Eglises célèbrent cette fête, particulièrement solennelle chez les chrétiens d’Orient. Les syro-occidentaux la désignent sous le nom de Fête des Tentes. Les Orthodoxes et les Gréco-catholiques font en outre mémoire des saints Boris et Gleb († 1015). (TD)

7. Sainte Judith qui sauva le peuple juif. (LS)

8. Saint Dominique (1170-1221), vénéré aussi par les Anglicans (TD).

Saint Grégoire le Sinaïte (1270-1346), considéré comme l’un des pères de la spiritualité hésychaste, recherche de la paix du cœur par l’invocation du nom de Jésus (LS).

9. Les chrétiens de tradition byzantine font mémoire de saint Germain (1756-1836), évangélisateur de l’Alaska, tandis que l’Eglise catholique fête sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix († 1942),martyre juive, co-patronne de l’Europe (.LS. TD)

Les Eglises d’Orient font mémoire des martyrs († 729) qui ont donné leur vie pour défendre le culte des saintes icônes (LS)

10. Presque toutes les Eglises chrétiennes font mémoire de saint Laurent (†258). Les Syro-Occidentaux font mémoire du début du jeûne de la Bienheureuse Vierge Marie (Carême de la Dormition). Les Coptes et les Ethiopiens font mémoire du roi Ezéchias (8e ou 7e siècle avant le Christ) (TD LS).

11. Sainte Claire d’Assise (1193-1253) est vénérée non seulement par les catholiques romains, mais encore par les Anglicans, les Luthériens et les Vieux-catholiques. Elle est vénérée chez les Maronites à la date du 13 de ce mois (TD LS)

Le cardinal John Henry Newman (1801-1890) est désormais inscrit au catalogue des bienheureux de l’Eglise catholique et il est aussi vénéré à cette date chez les Anglicans.(TD).

14. Le saint prophète Michée 9e siècle av. le Christ. (LS)

15 L’Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie est fêtée chez les Catholiques romains, chez les Anglicans, les Maronites et les Syro-occidentaux, ainsi que chez les Orthodoxes et les Gréco-catholiques, qui la célèbrent sous le nom de Dormition, sans toutefois nier qu’elle ait été enlevée au ciel, mais en refusant que cela fasse l’objet d’une proclamation dogmatique. Les Vieux-Catholiques s’y associent aussi (TD LS).

16. Chez les Orthodoxes et les Gréco-catholiques, la sainte Face d’Edesse (944), translation à Constantinople du Mandylion, voile sur lequel Jésus aurait imprimé sa face pour l’envoyer à Abgar roi d’Edesse, qui voulait le voir (LS TD.).

Saint Roch († 1379), pauvre pèlerin originaire de Montpellier, fêté aussi chez les Maronites (LS TD)

18. Sainte Hélène († 330) , fêtée le 21 mai chez les Maronites et le Anglicans, et, à la même date, avec son fils Constantin chez les Orthodoxes et les Gréco-Catholiques qui leur donnent le titre de comparables aux apôtres. Quant aux Luthériens, ils vénèrent ce jour-là le seul Constantin († 337). (MD LS. TD)

19. Bienheureux Guerric d’Igny, chanoine de la cathédrale de Tournai et écolâtre, né entre 1070 et 1085. Disciple de saint Bernard, il entra à Clairvaux en 1120 âgé d’environ quarante ans. Il fut ensuite abbé du monastère Notre-Dame d’Igny, et mourut en 1157. Dans ses sermons, il insiste sur la formation du Christ dans l’âme et sur le rôle de la Vierge Marie. (TD MD)

Les Luthériens célèbrent la mémoire de Blaise Pascal (†1662) (TD)

20. Saint Bernard (1090-1153), fêté chez les Catholiques romains (LS), les Luthériens ainsi que chez les Anglicans qui font mémoire également de Catherine († 1890) et William Boorth (1912) les fondateurs de l’Armée du Salut. (TD)

Les Orthodoxes et les Gréco-Catholiques font mémoire du prophète Samuel (11E s. av. Le Christ). (TD MD LS)

23. Les Luthériens font mémoire de Gaspard de Coligny à la veille de l’anniversaire du massacre de la Saint-Barthélemy (†1572)(TD)

24. Saint Barthélemy, dont la mémoire est célébrée aussi par les Anglicans, les Luthériens, les Syro-Orientaux et les Vieux Catholiques (TD LS).
.
Les Orthodoxes et les Gréco-Catholiques font mémoire de Côme l’Etolien, moine et martyr (1714-1779) dont Olivier Clément a décrit la vie et l’apostolat dans son ouvrage Dialogues avec le Patriarche Athénagoras ) LS TD)

27. Sainte Monique (†387), dont la mémoire est fêtée aussi par les Anglicans, le Luthériens et les Vieux Catholiques, (LS TD).

28. Sainte Augustin (354-430), fêté aussi chez les Anglicans, les Luthériens, les Maronites, les Orthodoxes et les Gréco-Catholiques, les Syro-Orientaux et les Vieux Catholiques (LS TD).

29. Le Martyre de saint Jean-Baptiste est célébré chez les Catholiques Romains, les Anglicans, les Luthériens, les Maronites, les Orthodoxes et les Gréco-Catholiques, les Syro-Occidentaux et les Vieux Catholiques (LS TD).

L’Eglise copte-orthodoxe célèbre la mémoire des 30.000 monophysites d’Alexandrie, martyrs († 455-456)(TD)

30. Les Luthériens font mémoire de Mathias Grünewald (†1528) peintre du célèbre retable d’Isenheim (TD).

*Références : Témoins de Dieu, Martyrologe universel édité par la Communauté de Bose. (T.D.),

Le Livre des Saints de Marie-Hélène Congourdeau et Jacques Fournier (L.S.)

Calendrier de l’abbaye de Chevetogne (Ch.)

Calendrier des Moines de Saint Jean de Malte à Aix-en-Provence (M.D.)

Christ de la Transfiguration

(Théophane le Grec)

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.