Saint Michel archange

par Gérard Leclerc

mercredi 16 mars 2016

La statue de saint Michel a quitté son socle, d’où l’archange domine la baie du mont qui porte son nom. N’est-ce pas le moment de rêver un peu à ce que signifie sa présence à la fois spirituelle et temporelle, lui qui inspira la mission de Jeanne d’arc ?

Il faut parfois s’évader hardiment des tristesses du temps présent. L’occasion m’en a été donnée hier grâce aux images qui nous sont venues du Mont-Saint-Michel. La statue monumentale qui se trouve au sommet du clocher de l’abbatiale a été, en effet, enlevée par hélicoptère, pour être en quelque sorte remise à neuf en Dordogne, grâce à l’habileté des artisans les mieux qualifiés. L’opération était délicate, il fallait opérer par temps clément. Mais quelle poésie dans le fait de voir s’envoler dans les airs le grand et magnifique archange.

Mais au fait, qui est-il vraiment ce merveilleux saint Michel ? Il nous arrive certes de le prier : « Saint Michel, défendez-nous dans nos combats. » Il y a une sorte de guerrier supérieur dans ce chef des armées célestes. Ce n’est pas un hasard, si c’est lui qui apparaît à Jeanne d’Arc et l’accompagne jusqu’au terme de son épopée. À son procès de Rouen, elle donnera quelques précisions à ses juges qui l’interrogent au sujet de ses voix, pour la mettre en difficulté. La voix de saint Michel, elle l’a perçue tout au début : « Elle me paraissait une bien noble voix et je crois qu’elle me venait de Dieu ; et après l’avoir entendue trois fois, je reconnus que c’était la voix d’un ange. (…) Je le vis devant mes yeux ; il n’était pas seul, mais bien entouré d’anges du Paradis. »

Jamais, durant la guerre de Cent Ans, le Mont-Saint-Michel ne fut conquis par les Anglais. Invincibilité de saint Michel, qui nous renvoie aussi aux victoires de Jeanne, qui stupéfient l’adversaire. Aussi l’archange est-il un des patrons célestes de la France. Bien sûr, il conviendrait de faire une étude biblique et théologique plus rigoureuse, pour mieux saisir son rôle à l’intérieur de l’économie qui relie la terre et le Ciel. Mais pour cette fois, il nous suffira de l’invoquer comme un protecteur, qui nous inspire le courage, la vertu et l’audace. Dans tous les combats d’ici-bas, qu’il nous accompagne, et surtout dans les plus pénibles, ceux où nous sommes confrontés à la puissance des ténèbres. Oui, « saint Michel, défendez-nous dans nos combats ; soyez notre recours contre la malice et les embûches du démon » (Prière de Léon XIII).

Chronique diffusée sur Radio Notre-Dame le 16 mars 2016.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.