Réveillons-nous !

par Gérard Leclerc

mardi 13 janvier 2015

Lu dans Le Monde d’hier soir : « Depuis le début de l’année, les insurgés islamistes de Boko Haram ont commis des tueries dans plus de quinze villages du Nord du Nigeria. La ville de Baga n’a pas échappé à des massacres, malgré la présence d’une force régionale regroupant des soldats du Nigeria, du Niger et du Tchad. Le Tchad voisin s’inquiète de l’extension de la rébellion, alors que sa capitale, N’djaména n’est qu’à quelques heures de route. Un Boko Haram land se dessine, les soldats nigérians qui n’ont pas fui restant reclus dans leur base. » Il faut bien s’en persuader. Ce qui s’est passé chez nous ne constitue pas des actes isolés de tueurs fous. Nous sommes en face d’une réalité massive qui se développe à une échelle pluri-continentale. La France n’est pas seule menacée. La mobilisation populaire exceptionnelle qui s’est produite sous le coup de l’émotion, doit aboutir à une crise de conscience d’une donnée fondamentale de notre temps.

Nous devrions le savoir depuis longtemps. Notre pays n’est-il pas engagé militairement en Afrique pour contrer la menace ? Il y a eu des réactions d’indignation au moment de l’enlèvement des jeunes filles par Boko Haram. Nous nous sommes émus du départ de centaines de jeunes gens partis se battre pour l’État islamique en Irak et en Syrie. Mais cela n’a pas suffi. Nous avons encore une perception fragmentée du phénomène, qui s’explique peut-être par un réflexe d’auto-protection. D’où le cri de colère du sociologue Jean-Pierre Le Goff dans Le Figaro d’hier : « Les événements tragiques que connaît notre pays sont une cruelle épreuve de retour à la réalité après des années de déni ou d’édulcoration de phénomènes comme la montée du communautarisme et de l’intégrisme, les nouvelles formes de banditisme, le développement de l’anti-sémitisme et de l’islamisme radical… dont les acteurs de terrain ont une conscience aiguë depuis longtemps. » Et Jean-Pierre Le Goff d’en appeler à un réveil moral, car la lucidité désarmée serait de peu d’efficacité. Pour résister il faut avoir une certaine estime de soi-même. Ce qui est vrai individuellement, l’est aussi sur le terrain civique et politique.

Chronique diffusée sur Radio Notre-Dame le 13 janvier 2015.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.