Rendu·e·s au monde...

par Gérard Leclerc

lundi 22 janvier 2018

Faut-il revenir, pour s’indigner à juste titre, sur le malheureux communiqué du Mouvement rural de la jeunesse chrétienne, dirigé hargneusement contre la Marche pour la vie de dimanche dernier ? Il vaudrait mieux faire silence sur un texte accablant pour ses auteur·e·s, s’il n’était significatif d’une mentalité et d’une idéologie persistantes, dont l’Église de France, dans un passé récent, a été tellement victime qu’elle faillit en disparaître, corps et biens (surtout spirituels). Non content d’accuser les responsables de la Marche pour la vie « d’intolérance et de haine », le MRJC défend ouvertement « le droit fondamental pour les femmes et les couples d’avoir recours à l’IVG ». Ce droit assurerait la liberté de conscience et éviterait aux femmes des démarches « lourdes et culpabilisantes ». Nos jeunes ruraux voudraient s’inscrire ainsi dans un élan « d’émancipation personnelle et collective ».

Un tel langage rappelle bien des précédents, où déjà des militant.e.s se réclamaient d’un mouvement d’émancipation qui revêtait alors les couleurs marxo-léninistes. Le sens de l’histoire exigeait un alignement des chrétiens sur le grand mouvement qui embrasait le monde. Cela me rappelle furieusement ce qu’écrivait alors mon ami Maurice Clavel dans un grand cri de colère : « Vous n’êtes pas allés au monde, vous vous êtes rendus au monde ! […] Vous vous êtes essoufflés après ces idéologies elles-mêmes à bout de souffle ! Vous l’avez suivi au suicide alors qu’il espérait malgré lui votre coup d’arrêt ! Mais oui, son vide en appelait obscurément à votre substance et vous vous êtes évaporés ! Ses mains cherchaient le roc et vous vous êtes dissous en poussière à sa ressemblance ! Il se perdait et vous vous êtes perdus avec lui, sans même l’aimer… » (Dieu est Dieu nom de Dieu, Grasset, 1976). Il n’est pas un mot à retrancher de cette apostrophe, qui aujourd’hui clame encore, sinon plus, sa tragique vérité.

La date du libelle de Clavel est à retenir, car elle correspond strictement à un incroyable mouvement de dispersion dans la nature de ceux·elles qui prétendaient être aux avant-postes missionnaires de l’Église, en se revendiquant d’ailleurs de Vatican II, comme d’une victoire et d’un drapeau. Les jeunes gens et les jeunes filles qui per­sistent dans la fascination de l’ouverture au monde, pas plus que leurs prédécesseur·e·s, ne s’aperçoivent que leur attitude fusionnelle par rapport à la culture de mort dénoncée par le saint pape Jean-Paul II est non seulement anti-missionnaire, mais mortifère pour eux.elles-mêmes et pour leur propre foi. Ceci dit, le signataire de ces lignes n’a aucune envie de brandir les menaces de l’excommunication. Il préférerait une franche explication avec les intéressé.e.s, qui devrait par priorité avoir lieu avec les jeunes gens de leur génération. Ceux-ci pourraient témoigner qu’en défendant la vie ils n’éprouvent aucun sentiment de haine mais veulent transmettre la Bonne Nouvelle, celle qui guérit les blessures et répand la joie dans les cœurs. 

— 

P.S. : À ceux qui s’étonneraient de l’emploi de l’écriture inclusive dans ce texte il convient de faire savoir que c’est le mode familier d’expression du MRJC.

Pour aller plus loin :

Messages

  • la J O C la J E C la J A C se sont perdus dans le marxisme
    même s’ils ne le savent pas encore.
    Certains n’ont pas fait leur boulot ou même sont les initiateurs de cette dérive.

  • Qui n’a pas vu ou participé au 50° anniversaire de la JOC au parc de la Courneuve en 1978 ne peut comprendre ce qu’était l’Action (catholique) .
    Quelle action:refaire le monde autour d’une table,une orientation politique totalement gauchiste,le cardinal Cardjin
    n’envisageait certainement pas ce que deviendraient ces mouvements. "Nous referons chrétiens nos frères !",un beau slogan pour des mouvements récupérés par les "camarades".
    Et dire que ces mouvements étaient subventionnés par l’épiscopat,c’est à dire par tout les fidèles qui donnaient au denier du culte,ainsi que par certains partis politiques .
    Cela vaut encore pour certains hebdomadaires et quotidiens
    au nombre d’abonnés des plus réduits.
    Pour l’action "catholique" un Requiem s’impose !

  • Qui n’a pas vu ou participé au 50° anniversaire de la JOC au parc de la Courneuve en 1978 ne peut comprendre ce qu’était l’Action (catholique) .
    Quelle action:refaire le monde autour d’une table,une orientation politique totalement gauchiste,le cardinal Cardjin
    n’envisageait certainement pas ce que deviendraient ces mouvements. "Nous referons chrétiens nos frères !",un beau slogan pour des mouvements récupérés par les "camarades".
    Et dire que ces mouvements étaient subventionnés par l’épiscopat,c’est à dire par tout les fidèles qui donnaient au denier du culte,ainsi que par certains partis politiques .
    Cela vaut encore pour certains hebdomadaires et quotidiens
    au nombre d’abonnés des plus réduits.
    Pour l’action "catholique" un Requiem s’impose !

  • Il n’est pas sûr qu’une "franche explication" avec ces pseudo-ruraux, pseudo-catholiques soit d’une grande efficacité.

    Englué.e.s dans leur novlangue et dans leur bonne conscience, ils n’ont aucune raison de changer d’opinion - ils auraient pu le faire depuis longtemps, ce ne sont pas les paroles de l’Eglise qui ont manqué.

  • Messieurs,
    Veuillez cesser de m’envoyer vos messages, que, pourtant j’appréciais assez. L’utilisation de l’écriture dite "inclusive" (!!!) dans un texte où, à juste titre, vous reprochez à certains "chrétiens" de suivre l’esprit du monde au lieu de vous dresser devant et contre lui, ne prouve-t-elle pas qu’en dehors de l’infanticide vous avez, vous aussi, désir de voir libérations et épanouissements dans les pires imbécillités que certains groupuscules réussissent à imposer à tous les gogos invertébrés, dans le seul but d’atteindre au pouvoir.
    Merci.

  • la Jac, la Joc, la Jec : mon dieu, que de souvenirs !! tous ces mouvements nourris au biberon de l’Action catholique qui nous laissent un désert intellectuel, une vacuité spirituelle ont encore des disciples ? On les croyait trôner dans un musée Grévin de la France "chrétienne zombie". Ces gens qui en voyant le Dieu de Michel ange l’ont pris pour Karl Marx, ne croient plus au grand soir où les camarades Jésus et Lénine célèbrent la communion non plus des saints mais des "révolutionnaires en chambre". Les derniers des mohicans courent toujours là où le vent idéologique souffle quand même .....
    Ces "zombies chrétiens ruraux" ont raison, il y a un surpeuplement dans les campagnes, c’est évident, il y a trop de paysans qui font des tas d’enfants paysans. La Jac a toujours été visionnaire, cela se vérifie, elle existe encore et elle voit loin !!! Alors, Adieu vaches, moutons, porcs, agneaux !! .
    La grande pensée rurale chrétienne demande "le droit fondamental pour les femmes et les couples d’avoir recours à l’IVG" » : nous traduisons "ci-gît la France rurale et chrétienne, qui a maintenu pendant des siècles le vieux pays, peuple martyr de la grande guerre, et qui s’est effondrée intellectuellement, spirituellement.
    Symboliquement, le MJRC vient de signifier que maintenu en vie de façon artificielle depuis la fin de toutes les utopies totalitaires, il se fait hara kiri et rejoint le grand cimetière des campagnes françaises qui brisent le cœur.

  • Ce n’était que du second degré, cette utilisation de l’écriture "inclusive" !

    Il faut avoir parfois le sens de la boutade, J-M Dodu, même face à d’irritantes imbécilités groupusculaires qui n’ont guère plus d’intérêt et d’utilité que les déjections canines qui s’imposent subrepticement sur nos trottoirs... avant d’être impitoyablement balayées !

  • Bonne référence à Maurice Clavel ; " Dieu est Dieu, nom de Dieu", surtout que la citation est nourrie. Maurice Clavel, qui s’y connaissait avait tout dit. Merci de le rappeler.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.