Prix Gernika pour la Paix et la Réconciliation

par le père Fx Esponde

mercredi 26 avril 2017

A l’occasion des 80 ans du bombardement de Gernika célébré en ces jours anniversaires d’avril 2017 l’archevêque de Nagasaki Joseph Mitsuako Tamaki a répondu à l’invitation de l’évêque de Bilbao Mgr Iceta, du curé de la paroisse Andra Mari de la ville pour la remise du Prix Gernika pour la Paix et la Réconciliation décerné par les autorités du lieu tous les ans aux acteurs engagés de la paix dans le monde.

Les récipiendaires de cette année sont le Président actuel de la Colombie, Juan Manuel Santos, le président des Farc, Rodrigo Candona, et le photographe de guerre Sanchez Gervasio.

A cette occasion suivra le dépôt de gerbes de fleurs à la mémoire des milliers de victimes du bombardement dans le cimetière de la ville et la messe dite pour les participants en ce jour anniversaire douloureux dans la cité de Gernika en l’église de la paroisse.

Les relations établies entre Gernika – Bilbao et Nagasaki furent initiées en 2010 par “le présent” offert par l’archevêque japonais du Buste de la Vierge de Urakami vénérée au japon comme symbole de paix, à la suite de l’apparition du visage de la mère après les bombardements, seul souvenir demeuré dans les ruines de l’édifice religieux, comme celui trouvé de la Vierge Immaculée dans l’église bombardée de Gernika sortie des décombres de l’édifice après le passage de la légion Condor.

Mgr Iceta s’était rendu au japon pour les 70 ans du bombardement de Nagasaki - Hiroshima et y fit un don à son homologue japonais d’un reste du retable endommagé lors de l’attaque militaire.

Il ramena du Japon le buste de la vierge bombardée, ces deux images de la vierge douloureuse seront entreposées désormais dans l’église Andra Mari en souvenir de ces drames tragiques du passé pour ne pas les oublier par la mémoire et pour l’histoire !

Bayonne Pax christi

Messages

  • Aujourd’hui, 26 avril 2017, 80° anniversaire du bombardement de Guernica (Gernika) par l’aviation allemande et italienne, durant la Guerre civile espagnole. Je me rappelle combien le peuple basque des deux côtés des Pyrénées fut bouleversé en apprenant la nouvelle par les journaux.
    Hélas, il y avait eu déjà des bombardements de populations civiles en Ethiopie en 1935, de la part des Italiens. De même à Tetuan, dans le Maroc espagnol, au début de la Guerre civile espagnole, en 1936, de la part des républicains espagnols. Ce dernier cas se répétera à Cabra (province de Cordoue), toujours de la part des républicains, le 7 novembre 1938, un jour de marché comme à Guernica, en l’absence de tout objectif stratégique.
    N’oublions pas, non plus, lors de la Seconde Guerre Mondiale, les bombardements de Londres par les Allemands, de Dresde et Berlin par les Alliés, de Tokyo, puis de Hirosima et Nagasaki.
    Quelle que soit la nationalité (ou le camp) de celui qui lâchait les bombes, de pareils drames sont difficiles à pardonner. Que le Christ nous aide à y parvenir .!

  • Aujourd’hui, 26 avril 2017, 80° anniversaire du bombardement de Guernica (Gernika) par l’aviation allemande et italienne, durant la Guerre civile espagnole. Je me rappelle combien le peuple basque des deux côtés des Pyrénées fut bouleversé en apprenant la nouvelle par les journaux.
    Hélas, il y avait eu déjà des bombardements de populations civiles en Ethiopie en 1935, de la part des Italiens. De même à Tetuan, dans le Maroc espagnol, au début de la Guerre civile espagnole, en 1936, de la part des républicains espagnols. Ce dernier cas se répétera à Cabra (province de Cordoue), toujours de la part des républicains, le 7 novembre 1938, un jour de marché comme à Guernica, en l’absence de tout objectif stratégique.
    N’oublions pas, non plus, lors de la Seconde Guerre Mondiale, les bombardements de Londres par les Allemands, de Dresde et Berlin par les Alliés, de Tokyo, puis de Hirosima et Nagasaki.
    Quelle que soit la nationalité de celui qui lâchait les bombes, de pareils drames sont difficiles à pardonner. Que le Christ nous aide à y parvenir .!

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.