Du jeudi au samedi à 12 h 30 à la Crypte Saint-Sulpice jusqu’au 26 mai, 33, rue Saint-Sulpice, 75006

« Pierre & Mohamed, Algérie, 1er août 1996 »,

Critique par Pierre François, dans l’hebdomadaire France Catholique

samedi 17 mars 2012

Parfois, le talent de l’interprète se conjugue avec un texte témoin de grâces exceptionnelles. C’est le cas avec « Pierre & Mohamed, Algérie, 1er août 1996 ». Le public ne s’y trompe d’’ailleurs pas, qui afflue comme on l’a rarement vu dans ce lieu discret qu’est la crypte Saint Sulpice.

« Toute la famille Bouchikhi vous remercie pour ce magnifique témoignage d’amitié entre les peuples. Merci pour Pierre et Mohamed. Chérazade, la sœur de Mohamed ». Mohamed ? C’était le chauffeur – musulman – de Pierre, dans les années 90, à Oran. Pierre ? C’était Pierre Claverie, évêque d’Oran, assassiné avec Mohamed cinq mois après les moines de Tibhirine.

Un dominicain a eu l’idée de reprendre les sermons de l’évêque et de les croiser avec le journal que tenait Mohamed à la même époque. Il en résulte un spectacle qui, à une heure théoriquement impossible – midi et demie – fait chaque jour salle comble, au point de prolonger les représentations jusqu’au 26 mai !

Francesco Agnello, qui assure aussi la mise en scène, crée une ambiance au hang – cet espèce d’instrument métallique en forme de soucoupe volante – tandis que Jean-Baptiste Germain, un jeune comédien dont on ne réussit pas à croire qu’il est encore dans un cours d’art dramatique, assure les rôles du chrétien et du musulman.

Ce duo donne une interprétation magistrale de ce que peut être une amitié gratuite entre deux êtres que leurs cultures opposent. On n’a pas de mot pour dire l’émotion qui circule dans la crypte lorsque ces textes, dont aucun n’était destiné à la publication, livrent à la fois leur force intrinsèque et la personnalité de leurs auteurs, hommes de bonne volonté qui ont vécu leur amour du prochain chacun avec son langage. C’est une grâce.

— -

« Pierre & Mohamed, Algérie, 1er août 1996 », montage d’Adrien Candiard d’après le carnet des notes prises par Mohamed Bouchikhi et les sermons écrits par Pierre Claverie durant les mois qui ont précédé leur assassinat. Avec Francesco Agnello et Jean-Baptiste Germain. Du jeudi au samedi à 12 h 30 à la Crypte Saint-Sulpice jusqu’au 26 mai, 33, rue Saint-Sulpice, 75006 Paris, tél. : 06 64 64 01 51.

— -

http://www.eglise.catholique.fr/actualites-et-evenements/agenda/fiche-evenement.html?event=2252

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.