Pédophilie : l’Eglise de France à l’écoute des victimes

par Denis Lensel

mardi 12 avril 2016

Les évêques de France ont annoncé leur décision de créer une commission indépendante pour élucider tous les cas de pédophilie ou d’agression sexuelle dans l’Eglise. Cette commission présidée par un laïc sera composée d’experts, anciens magistrats, médecins, psychologues et parents. Elle examinera même des affaires anciennes sur lesquelles il sera jugé nécessaire de faire la lumière. Elle aura « pour mission de conseiller les évêques dans l’évaluation des situations de prêtres ayant commis des actes répréhensibles », a déclaré le président de la Conférence épiscopale Mgr Georges Pontier. Dans chaque diocèse, une « cellule d’accueil et d’écoute » va être créée, et un site internet permettra aux victimes de rentrer en contact avec elle. Dès maintenant, une adresse mail paroledevictimes@cef.fr est ouverte aux personnes souhaitant exprimer une plainte.

Depuis deux mois, l’Eglise de France est troublée par des révélations d’affaires de pédophilie ou d’agressions sexuelles impliquant des prêtres, à la suite de la mise en examen fin janvier d’un prêtre lyonnais, le Père Bernard Preynat, pour des actes pédophiles commis il y a plus de 25 ans sur des scouts. Une association regroupant des victimes de plusieurs affaires a reproché au cardinal Barbarin, archevêque de Lyon depuis 2002, de ne pas avoir dénoncé les actes incriminés, alors qu’il avait informé de certains faits en 2007... Entre temps, il était intervenu dans le cas de deux prêtres fautifs. Deux enquêtes judiciaires ont été ouvertes pour non-dénonciation. Le Primat des Gaules s’est engagé publiquement à collaborer avec la Justice.

« Notre collaboration avec les autorités judiciaires doit être totale, notre écoute des victimes ouverte et bienveillante », a déclaré le président des évêques de France, évoquant la possibilité d’erreurs passées dans certaines décisions.

Revenant lui aussi sur les dernières décennies de ce passé devenu douloureux, le philosophe chrétien Henri Hude affirme dans un article de presse que « tous ces scandales n’auraient pas eu lieu si l’Eglise n’avait pas connu une aussi grave crise d’autorité »… Il ajoute qu’ « il règne dans la culture et la société une complète anarchie intellectuelle et morale et tout le monde, y compris les meilleurs, est affecté par ces absurdités »…

Denis LENSEL

Messages

  • Je suis tout de même effrayé par ce déballage, notamment occasionné par les évêques, sans juger bien sûr, s’ils ont raison ou non de le faire. Je pense tout de même à la parole de saint Paul (Ep 5 3) : " Quant à la fornication, à l’impureté sous toutes ses formes, que leurs noms ne soient même pas prononcés parmi vous ». Aujourd’hui on n’entend que ces mots. prononcés partout. Et saint Paul continue : "Ce sont de tels désordres qui attirent la colère de Dieu. (...) Conduisez-vous en enfants de lumière".Roger le Masne

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.