Pédophilie : Déstabiliser le Pape ?

par Gérard Leclerc

lundi 15 mars 2010

Ce n’est pas pour rien que nous annoncions « la montée en puissance » d’une offensive médiatique à l’encontre de l’Église, à propos des affaires de pédophilie. Cette offensive s’est précisée, notamment dans la presse allemande, au moyen de la mise en cause personnelle du Saint-Père, que l’on a voulu atteindre au travers de son frère, Mgr Georg Ratzinger, et du cas d’un prêtre délinquant accueilli pour thérapie à Munich, lorsque le cardinal Joseph Ratzinger en était l’archevêque. De même, on a voulu mettre en cause la gestion du dossier par l’ancien préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la foi. Cela nous a d’ailleurs valu une mise au point vigoureuse et précise de Mgr Charles J. Scicluna (cf. pages 6 et 7 de ce numéro de FC), qui livre à l’opinion le bilan de ce dicastère chargé par Jean-Paul II de centraliser et de juger tous les cas de crimes sexuels commis par des prêtres contre des enfants, dans l’ensemble du monde. Quelle institution s’est montrée aussi transparente dans un domaine aussi symboliquement douloureux ? Faut-il rappeler que les États et leurs appareils judiciaires ont attendu, pour s’alarmer, une prise de conscience nouvelle du crime pédophile, encore justifié par une partie de l’intelligentsia au lendemain de 1968 ?

Il va falloir désormais s’interroger sur la quasi exclusivité de l’opprobre qui s’est retournée contre l’Église catholique, alors qu’on sait pertinemment que ce type de criminalité touche particulièrement l’ensemble des institutions éducatives. Une tribune libre du Monde (en date des 14 et 15 mars) brise pour la première fois le silence sur le tableau général de ce type de perversion, qui concerne l’Éducation nationale, les centres aérés, les camps de jeunes, le scoutisme, les services sociaux, voire même la magistrature chargée de la protection des mineurs, ou bien encore la médecine... L’auteur de l’article, le Père Stéphane Joulain, prêtre et psychanalyste, évoque encore le cas du corps diplomatique et des organisations internationales où la direction des Nations Unies a commencé un travail de purge. Il ne faut pas oublier non plus le monde du sport, lui aussi concerné. Il ne s’agit, évidemment pas, de dégager l’Église de ses responsabilités, mais de prendre une vue exacte du mal, de ses causes et de ses remèdes. La cruelle épreuve que nous vivons devra, tôt ou tard, sortir de son cadre accusatoire pour qu’on envisage les moyens de parer à une pathologie sociale redoutable.

— -

LETTRE AUX CATHOLIQUES D’IRLANDE

http://www.vatican.va/resources/index_fr.htm

http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/letters/2010/documents/hf_ben-xvi_let_20100319_church-ireland_fr.html

— -

Lire dans Le Courrier international :
"Le silence du pape face aux scandales de pédophilie"

http://www.courrierinternational.com/breve/2010/03/15/le-silence-du-pape-face-aux-scandales-de-pedophilie

Dans Le Monde :
"Eglise catholique : crédibilité gravement ébranlée"

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-41942037@7-60,0.html

et, plus intéressant, la tribune du Père Stéphane Joulain :

« Je viens de lire la énième attaque contre le célibat consacré dans l’Eglise catholique, fondée sur un pseudo-rapport qui pourrait exister entre celui-ci et la pédophilie. Il est vrai que le célibat consacré questionne et cela est bon, mais il est aussi faux qu’il existe un lien de causalité entre les deux. Hans Küng ne comprend malheureusement pas grand-chose au fonctionnement de cette grave pathologie de l’objectivation sexuelle (Le Monde du 5 mars). » [...]

http://www.lemonde.fr/opinions


Dans La Vie
"Les pièces du dossier", par Jean Mercier :

http://www.lavie.fr/religion/catholicisme/les-pieces-du-dossier-16-03-2010-4483_16.php

— -

Dans Le Figaro :

"Georg Ratzinger admet avoir eu connaissance d’abus physiques"

http://blog.lefigaro.fr/berlin

Avec un intéressant forum qui met en cause le titre pas vraiment en rapport avec le contenu de l’article de Patrick Saint-Paul.


Henri Tincq sur slate.fr

http://www.slate.fr/story/18403/curee-pretres-pedophiles-allemagne

avec ce forum qui nous concerne :

"La France Catholique" porte-parole de l’Eglise ?
Soumis par esteve .

Votre article ne laisse pas de m’étonner... Il semble rédigé dans le seul but de dénoncer le malheureux Hans KÜNG, " le plus violent opposant à Benoît XVI" selon vous, pourtant marginalisé dans l’Eglise depuis fort longtemps en raison de ses positions progressistes. On comprend mieux quand on lit quels sont les arguments spécieux des "psychanalystes et éditoralistes proches de l’Eglise catholique" : le journal "La France Catholique" n’est-il pas la bible - si j’ose dire - de toute la droite intégriste ? Règnerait-elle sans partage désormais sur l’Église ?

P.S. "gravioribus", soit dit en passant est un comparatif et non un superlatif, ce qui donne un sens un peu différent au texte du cardinal RATZINGER...

esteve


Une offensive contre l’Eglise catholique ? (Paul Barelli dans Le Petit Niçois)

http://www.lepetitnicois.fr/actualites-et-politique/chroniques/pretres-pedophiles-une-offensive-contre-l-eglise-catholique,874.html

— -

Quelques arguments en défense de l’Eglise

http://sites.google.com/

Messages

  • Tout ce battage médiatique pour faire oublier que la mondialisation ultralibérale, qui, pour des raison économiques, veut un individu entièrement soumis à ses pulsions, est un puissant facteur de dissolution des moeurs. Pendant ce temps le tourisme sexuel continue à battre son plein. Un ministre de la culture a pu sans problèmes faire le récit de ses aventures pédophiles... mais l’Eglise reste l’obstacle à abattre en vue de la réalisation parfaite de l’horreur économique.

  • Cher Gérard Leclerc, comme à l’habitude vous posez courageusement les problèmes (..."Il va falloir désormais s’interroger sur la quasi exclusivité de l’opprobre... contre l’Église catholique, alors que... ce type de criminalité touche....l’ensemble des institutions..."), et comme à l’habitude, vous évitez de fâcher "le monde" (celui des évangiles).
    Je proposerais, à votre interrogation, 2 types de réponses :
    1) N’est-il pas juste, qu’enfin soit clouée au pilori cette hiérarchie visible de l’Église, qui, dès 1962, a acclamé la révolution libérale, et l’a introduite jusque dans ses séminaires, censés
    préparer à la vie sacerdotale de tout jeunes-gens ?
    2) Il est étrange que les principaux artisans de cette libération des moeurs, ceux-là mêmes qui préconisaient l’amour avec des enfants "consentants", qui ont exercé ouvertement leur lubricité sur leurs élèves, et jusque dans les jardins d’enfants, et s’en sont vanté, oui, il est bien étrange qu’aucun écho ne monte de cette multitude d’enfants qu’ils abominablement détruits ! Qu’aucun gémissement, aucune plainte, ne viennent troubler leur brillantes carrières, ou leur tranquilles retraites !
    Oui, il paraît bien étrange que seuls les prêtres catholiques, ceux pour qui ce crime est le plus odieux, reçoivent l’opprobre du "monde", pour un crime qui, comme l’avortement, lui est spécifique.
    La ficelle est tellement grosse (c’est-à-dire celle de la turpitude évidente de celui qui accuse) que l’on peut légitimement se poser la question du "complot" médiatique..
    Augustin d’Hippone

  • Il est regrettable de la part de votre journal d’accuser les médias de vouloir destabiliser le pape qui tient un discours sur la sexualité tout à fait discutable faisant dire à beaucoup de jeunes que "L’Église est contre l’amour" : Condamnation de l’homosexualité, de la contraception,discours sur l’ordre naturel tributaire d’un Thomisme étroit sans aucune ouverture sur les perspectives nouvelles de notre temps en ce qui concerne la procréation médicalement assistée. Ce n’est pas en tenant ce type de discours que l’église romaine éveillera des vocations. C’est à force de parler de sexualité, de condamner les pauvres qui se font avorter (affaire du Brésil) que l’église se fait largement critiquer pour l’affaire des prêtres pédophiles. On aimerait que son discours soit plus prophétique pour dénoncer les salaires de ceux qui gagnent en un mois et en temps de crise économique ce que d’autres dans certaines entreprises n’auront jamais dans toute une vie de travail ! On aimerait qu’elle soit solidaire et qu’elle le dise de certaines caissières qui sont mises à la porte pour avoir volé un peu de nourriture pour leurs enfants ! C’est là qu’on attendrait une parole virile courageuse et évangélique de la part de la hierarchie romaine..J’aime mon église mais je souffre en pensant non pas que les médias établissent un "complot" contre le pape( théorie de l’extrême droite bien connue)mais en reconnaissant qu’ils ont raison car ils ne sont que la caisse de résonance de ce que ressentent beaucoup, y compris "les hommes de bonne volonté"

    Jacques Dumas, Haute Garonne

  • Et pourquoi ne parle-t-on jamais de la pédophilie et de la brutalité dans les écoles coraniques ? Sur le web on trouve des dizaines d’articles fort documentés sur ce sujet !

  • Plusieurs affaires scandaleuses concernant des abus sexuels dont des prêtres ou des religieux se sont rendus coupables, dans plusieurs pays, au cours des années ou des décennies passées, à l’encontre de jeunes enfants ou d’adolescents, sèment le trouble dans le cœur des fidèles et salissent l’image de l’Eglise.

    Ces crimes sont d’autant plus intolérables, qu’ils émanent de prêtres qui trahissent l’Evangile et l’enseignement de l’Eglise.

    Conscient de la responsabilité éducative et morale de l’Eglise et des souffrances endurées par les victimes et leurs familles, c’est avec la plus grande fermeté que le Saint-Père exige que toute la lumière soit faite sur ces affaires et que tout soit mis en œuvre pour éviter que de tels abus ne puissent se reproduire. Il est clair, en particulier, que les prêtres coupables de tels agissements doivent répondre de leurs actes devant les tribunaux. Pour autant, les fautes de quelques-uns, quelle que soit leur gravité, ne sauraient jeter le discrédit sur l’ensemble du clergé.

    La presse et les media qui concentrent leurs accusations sur l’Eglise, semblent ignorer que ce fléau n’épargne, en fait, aucun milieu social ni aucune institution. Toutes les statistiques démontrent en effet que la grande majorité des affaires de pédophilie mettent en cause, non des prêtres ou des religieux, mais des personnes de toutes origines. Dans ces conditions, les actes de pédophilie, qui émanent en général d’hommes mariés et de pères de famille, n’ont bien entendu rien à voir avec la question du célibat des prêtres.

    La multiplication des affaires de viols, d’inceste et de pédophilie requiert, de la part de tous, un véritable examen de conscience : considérées comme des acquis intouchables, la licence sexuelle et la pornographie ne sont-elles pas à l’origine d’un grand nombre de déviances comportementales ? « Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes » disait Bossuet…

    L’Eglise n’a rien à craindre de la vérité, qui est une exigence fondamentale. Elle porte les victimes de tous ces crimes dans son cœur et prie pour la conversion de tous les pécheurs.

    Le 12 mars 2010
    + Marc Aillet,
    évêque de Bayonne, Lescar et Oloron.

    Voir en ligne : Communiqué de Mgr Marc Aillet, évêque de Bayonne

  • Petite note : aujourd’hui-même, 16 mars 2010, le parti pédophile "pour l’amour fraternel, la liberté et la diversité" (PNVD) a été dissous.

    Ce parti ne résultait pas, que je sache, du célibat ecclésiastique, mais était bel et bien un produit monstrueux du libéralisme.

  • en réaction à tout cela, j’ai trouvé un clip très choc sur les religions dans leur globalité, une des première scène est très violente je trouve par rapport à ce forum !
    je vous laisse regarder
    http://www.dailymotion.com/video/xbx17b_nouvel-r-masta_music

    Voir en ligne : CLIP MASTA

  • Puis-je permettre de vous signaler une analyse très originale et non dénuée de pertinence de Roland Hureaux dans Marianne ? Ci-après le lien.

    Voir en ligne : Analyse de Roland Hureaux

  • pertkdguwetsv
    viagra viagra farmaco per impotenza
    viagra commander prix viagra en pharmacie
    venta viagra comprar viagra por internet
    viagra ohne rezept generika viagra

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.