Paul VI, par Daniel Ange, 2 volumes, éditions Saint-Paul, Un regard prophétique, 1 Un amour qui se donne, 1979, 235 pages ; et 2 - L’éternelle Pentecôte, 1981, 360p

par Don Patrick de LAUBIER

mercredi 1er octobre 2014

Aussitôt après sa mort, le jour de la Transfiguration, Daniel Ange se mit au travail et donna en 600 pages un tableau plein de vie du successeur de Jean XXIII, maintenant béatifié. Celui qu’on a appelé le premier pape moderne (Peter Hebblethwaite) le fut en effet et inaugur un style de pastorale remarquablement approprié à son temps et à la crise extraordinaire qui bouleversa l’Eglise de fond en comble, tandis que Jésus semblait dormir.
Daniel-Ange le suit dans ses activités parfois si nouvelles et inattendues profitant de l’occasion pour citer ce pape écrivain, lyrique, précis et pour tout dire le plus littéraire des évêques de Rome. Ce don d’écriture permit à Paul VI d’engage un étonnant dialogue avec son temps et de proposer des réponses que ses adversaires eux-mêmes ne pouvaient s’empêcher d’admirer. Mais ce qu’il y a de plus remarquable chez Paul VI ce n’est pas son génie, c’est sa piété qui fit de son pontificat une démonstration de la sainteté de l’Eglise, sainte accueillant en son sein des pécheurs.

Intellectuel soucieux de courtoisie face aux critiques venant de toute part, Paul VI recevait les coups, admettait les incompréhensions non pas sans les sentir, mais en témoignant de la vérité sans oublier la charité.

Il y a relativement peu d’ouvrages qui lui sont consacrés mais l’institut Paul VI de Brescia est fort actif. Dans sa préface le P. Congar fait remarquer l’importance de l’Esprit-Saint chez Paul VI :Quelle est ma nature ? C’est le feu disait Catherine de Sienne, Paul VI a aussi répandu le feu sur terre, on s’en aperçoit aujourd’hui et le pape François ne cesse de citer son prédécesseur dont il se proclame le disciple.

La béatification de Paul VI le 19 octobre consacre la grandeur de ce grand spirituel que Daniel Ange contribue à faire connaître avec toute l’éloquence d’un témoin qui dans la tempête a vu comment un successeur de Pierre n’a pas eu peur. Cet homme de Foi a laissé trois trésors ; un Credo (1968), l’annonce d’une civilisation de (1975) et une encyclique prophétique Humanae vitae(1968).

PL+

http://www.librairietequi.com/A-56921-paul-vi-un-regard-prophetique-t2-l-eternelle-pentecote.aspx

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication