Non l’Église n’est pas une structure perverse !

lundi 8 mars 2010

Le déferlement actuel d’accusations sur l’Église catholique à propos de crimes sexuels commis par des prêtres sur des enfants nous plonge dans une crise qui pourrait encore monter en puissance. On sait que le Pape lui-même s’est saisi de la responsabilité directe de ce dossier extraordinairement douloureux. Ce qui s’est passé aux États-Unis, se passe en Irlande et, depuis quelque temps, en Allemagne, vient en quelque sorte assaillir l’autorité suprême, qui tente de prendre d’urgence toutes les décisions nécessaires. Pour les catholiques, c’est une situation plus que difficile à supporter, qui remet en cause leur confiance dans une institution qui incarne leur raison de vivre. C’est peut-être d’ailleurs l’occasion pour eux d’une certaine révolte pour répliquer à des médias accusateurs : «  Non, nous ne reconnaissons pas l’Église dans le tableau que vous en faites. Ce que nous avons reçu d’elle dépasse infiniment les défaillances de certains ! Et nous voulons exprimer notre reconnaissance aux prêtres qui nous ont tant apporté et sur lesquels l’offensive actuelle jette un opprobre immérité. »

En second lieu, la question de la pédophilie doit être abordée avec le sérieux requis, pour écarter les accusations infondées ou ciblées de façon spécieuse. Il faut notamment tordre le cou à la rumeur selon laquelle le clergé célibataire constituerait le lieu privilégié des perversions pédophiles. Ce serait autant absurde que de prétendre que la famille en soi est aussi une structure perverse puisque c’est en son sein que se produit l’essentiel des atteintes à l’enfance. L’inceste ne condamne pas plus la famille que certaines pratiques pédophiles ne condamnent l’Église. Bien sûr, celle-ci est d’autant plus attaquée qu’elle défend un haut idéal moral et même des exigences insupportables au milieu médiatique. L’occasion est trop belle pour la mettre en procès. Mais les plus féroces des accusateurs doivent savoir raison garder. Ce n’est pas l’Église qui, en elle-même, est agent de perversion. Ce n’est pas elle qui crée les tendances déviantes, même si elle peut attirer certaines personnalités dont le profil ambigu fait illusion et qui l’utilisent à leurs troubles fins.

Il est vrai qu’un sérieux audit s’impose dans l’Église universelle. Il est d’ailleurs en cours. Mais il doit y avoir en même temps une mobilisation spirituelle pour que cette Église soit plus sainte et qu’elle soit protégée de la vindicte de ceux qui souhaitent sa perte.

G.L.

— -

Lire aussi la chronique de Gérard Leclerc à propos d’un article de hans Küng dans Le Monde :

http://www.france-catholique.fr/HANS-KUNG-L-IMPOSTURE.html

— -

Autriche : 80 à 90% des cas d’abus sexuels ont lieu dans les familles

http://www.zenit.org/rssfrench-23814

Messages

  • Voici le titre d’un article qui figurait sur la page d’accueil du portail d’Orange-Wanadoo ce samedi 6 mars depuis au moins 18:20 :
    Scandale au Vatican ? Le frère de Benoît XVI accusé d’abus sexuels.

    Après que j’ai fait part (ainsi que d’autres internautes je suppose) de ma stupéfaction horrifiée auprès des modérateurs du forum voici le titre que j’ai pu découvrir quelques dizaines de minutes plus tard :


    Scandale au Vatican ? Le frère du pape éclaboussé par une affaire de pédophilie.

    Comme vous pouvez l’imaginer le reste de l’article ne revient pas sur l’assertion avancée par le premier titre. Je vous laisse aussi imaginer le torrent d’insultes anti-catholiques proférées sur le forum. Qu’est-il possible de faire ? J’ai, entre autre, l’intention de contacter le directeur de la publication du portail Orange.

    Pierre-Aelred HENEL

    • Il n’y a pas d’attaques anti-catholiques,ce sont des croyants comme moi,et qui n’admetent pas l’attitude de l’église,qui fermés littéralement sur l’activitée pédophile et pervers de beaucoup de prètres,il suffit de faire une enquête auprés de la population d’un certains ages, pas une,qui n’a pas etait victime d’attouchement sexuelles. Et ont n’avaient le droit de rien dire,parce-que Mr. le curé était quelqu’un de respecté,et sans parler des faits plus anterieurs le droit de cuissage avec les seigneurs.Et,ont ne connaient pas tout.Dieu, seul est juge qu’il est dit dans les écritures,et la justice de cette institution religieuse,sera sévèrement punie,à cause du laxisme dont ont faient preuves leurs Bergers.

    • Le droit de cuissage n’a jamais existé, comme l’indique, entre autres, l’article suivant de Wikipedia :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_de_cuissage

      Je cite : "En réalité, nul n’a jamais retrouvé mention de cet usage dans le droit positif français, ni dans les coutumes de France, ni dans les archives publiques du contentieux civil ou fiscal".

    • Généralisations hâtives et pas du tout honnête. Aucune vérification sérieuse des bruits de couloir parfois manipulés de jeunes pervers. (Oui les jeunes peuvent être pervers !) Non je n’ai jamais été victime d’attouchement direct à mon collège. Et je ne suis pas le seul. Certes il y a toujours eu des flottements de certains , quelques cas de personnes consacrés qui ont aussi pu chuter sur des actes il est vrai graves ; , mais pas dans les proportions s que l’on dit. Mais de grâce qu’on arrête ces fantasmes, qui montrent bien une volonté d’aller dans le sens du vent alors qu’on révoque du jour au lendemain un prof qui discute avec ces élèves de la programmation d’éliminations des futurs bébés jugés indésirables. C’est quand infiniment plus grave que certaines caresses un peu trop tendre qui n’allaient jamais plus loin..
      Attention à ceux qui font la morale qu’ils regardent leurs yeux... ;

    • le droit de cuissage n’a jamais eù ,certe.Combien fois des saints de l’église,qui ont étaient outrés,de ce qui ce passer au vatican ? Je ne veut en aucun cas attenter à l’église du Christ,mais il faut ce montrer digne de lui.Et,lutter contre la chaire et toutes les tentations,car le diable ne sommeille pas,Jésus est notre Salut,et le diable le sait mieux que personne,donc restons vigilants ,dans la prière.J’ai,connu un curé ,il allait en boite de nuit avec certains jeunes dans le finistère,il y à une vingtainnes d’années de çà.Il suffit d’un ,et il jette de l’eau brobre sur l’ensemble,à cause de l’égarrement d’un seul.Le CHRIST et une affaire trés sérieuse,faisons trés attentions.

  • http://www.lemonde.fr/europe/article/2010/03/09/l-etat-allemand-face-aux-abus-sexuels-au-sein-de-l-eglise_1316566_3214.html#ens_id=1314763

    Et voilà c’est reparti pour un tour. Les mêmes ordures toujours ressassées et toujours présentées de manière biaisée. Il faut lire cette dépêche et la diffuser largement :

    "09/03/2010 14:38
    CITE DU VATICAN, 9 mars 2010 (AFP) - Pédophilie : les Eglises ont agi avec "rapidité" et "détermination" (Vatican)

    Les Eglises allemande, autrichienne et néerlandaise, entre autres, ont réagi avec "rapidité" et "détermination" face aux scandales de pédophilie impliquant des membres du clergé, a assuré mardi le père Federico Lombardi, porte-parole du Vatican, sur Radio Vatican.

    Le père Lombardi a estimé par ailleurs que "concentrer seulement les accusations sur l’Eglise conduit à fausser la perspective", en soulignant qu’il y a eu des abus ailleurs que dans des établissements catholiques.

    Il a ainsi cité l’exemple de "l’Autriche" où, "sur une même période", les "cas avérés" dans les institutions sous tutelle de l’Eglise "ont été de 17 alors qu’il y en a eu 510 dans d’autres endroits".

    M. Lombardi a toutefois reconnu que "les erreurs commises dans les institutions sous la responsabilité du clergé sont particulièrement répréhensibles au vu de la responsabilité éducative et morale de l’Eglise"."

  • Nil novi sub sole.
    Mon père, qui avait été étudiant en médecine à Munich avant la guerre de 1914, se rappelait cette chanson :
    "Dem Pfarrer in Würzburg Laridarida Dem fällt alles durch Lari.. Wom Seminär Zeit Lari .. Ist sein Arsch so weit Lari ..". Traduction en remplaçant les mots vulgaires par les mots médicaux : Le curé de W. a une incontinence fécale, tant son anus est dilaté depuis son temps de séminaire.

  • Moi aussi j’utilise le portail orange.fr ex-Wanadoo, particulièrement anticatholique.
    Mais il faut bien voir que ce medium utilise brutes de décoffrage les dépêches d’agence, surtout d’AFP. C’est auprès d’AFP qu’il faudrait protester systématiquement, et même faire des pétitions.
    Malheureusement ils ne donnent accès dans leur messagerie qu’aux professionnels avec inscriptions et mots de passe.
    Il faudrait trouver une adresse efficace et accessible pour protester.

  • Mais bien sûr, les institutions judaïques ne sont pas perverses, malgré le nombre énorme de rabbins accusés de pédophilie, affaires jamais médiatisées, malgré les rabbins accusés de trafics de drogue ou d’organe, malgrés les rabbins proxénètes, etc... etc... Idem pour l’islam, pas du tout perverse bien que dans les pays musulmans des fillettes soient mariées de force (c’est sûr que quand on légalise un crime, il disparait).

    Idem, les gauchistes de l’éducation nationale ne sont pas du tout pervers malgré les centaines de révocations annuelles pour des affaires de pédophilie.

    Bref, ce qui dérange tous ces gens, ce n’est pas la pédophilie, mais l’Eglise catholique, qui est la seule institution à interdire cette pratique. Et accessoirement, la seule institution anti-système.

    Maintenant, il va de soi que l’Eglise doit faire le ménage. Et chaque fidèle doit aussi faire le ménage dans ses moeurs, car les prêtres n’ont pas à servir d’éponge pour tous les vices de leurs ouailles.

    Voir en ligne : The Politics of Child Rape

  • Il semble que le Forum proprement dit ne soit pas assez utilisé sur ce site : une foule d’articles complémentaires...

  • Pour nous Chrétiens, il n’est plus question, de se poser des questions, devant ces malheurs qui se déchaine contre l’ Eglise.
    Satan est depuis quelques années dans l’Eglise et il s’en donne a fond. Mais pourquoi, cela est-il ?

    ELle voit, sa Puissance reprendre sous la Protection de l’Esprit, car elle se ressaisira et reprendra sa place, dans le cœur des Chrétiens.

    Mais devant les égarements, d’aucuns dirons , mea culpa !

    Aprés les décisions prises, des jugements, il nous restera qu’a prier le Saint Esprit ! que les pulsions se calment.
    Et que les malades soient suivis et ne se laissent plus submergés par des pulsions.

    Si tous les hommes faisions comme ça, au moment des pulsions (j’en ris) j’en laisse comprendre, les malaises de la socièté. Prions
    Vive longtemps et toujours l’Eglise. Que Dieu la bénisse la protége.

    • Quand un corps est fatigué,s’il respecte pas certaines normes d’hygiènnes,la maladie s’installe dans ce corps.Il en est de même de la spiritualités.Au vatican le diable s’y promène comme dans un boulevard,du fait qu’il y à des personnes qui ne sont pas saines spirituellement parlant,et le vatican ce met en danger.

  • Et maintenant un curé pédophile, à Montpellier...

    Mais il va falloir les pendre, c’est pas possible !

    Et pendre aussi ceux qui insultent nos prêtres !

    Chasteté ne rime pas avec procrastination, il faut avancer, il faut que l’Eglise avance, que nos fidèles se battent, sinon voilà ce qui se passe, certains de nos prêtres sombrent dans la pédophilie.

    En attendant, ils me dégoûtent ces curés pédophiles, ce sont des lâches, des traitres. Qu’est-ce qui les empêche d’abandonner leurs charges ? De toute façon ils sont bons pour l’enfer. Alors qu’ils n’emportent pas toute l’Eglise avec eux.

    Il y a trop de laxisme vraiment. Pourquoi d’ailleurs ont-ils un accès internet ? Aucun prêtre de la FSSPX n’a accès à internet, c’est interdit.

  • C’est un pédophile qui devient prêtre et pas un prêtre qui devient pédophile.
    La grande nombre de pédophiles sont mariés. Il y en a également dans des professions qui ont toute la confiance du public (sans parler des membres d’autres religions sur lesquels on fait beaucoup moins de publicité mais qui sont aussi non exempts de crime de la même catégorie) des éducateurs, des psychologues et médecins pédopsychiatres etc. qui basculent dans le crime, après avoir mené apparemment sans histoire.
    Cette remarque non pas pour excuser l’inexcusable mais pour que malgré l’indignation que nous puissions éprouver, nous n’oublions pas certains éléments importants.

  • Il est tout de même curieux que l’Église, que ce soit en Irlande, aux États-Unis, en Autriche, en France, fasse l’objet d’attaques virulentes la considérant comme complice de quelques prêtres pédomanes, et avec d’autant plus de virulence que leurs auteurs espèrent mettre en cause des évêques pas trop gauchistes, ou même le pape et son frère.

    Or, s’il y a certainement des prêtres pédomanes (ce qui s’explique d’ailleurs en partie par le fait que, par une charité mal ordonnée, certains évêques ont choisi d’ordonner prêtres des hommes dont l’homosexualité, particulièrement avec de très jeunes "partenaires", était connue d’eux, espérant ainsi les ramener dans le droit chemin) et que certains évêques ont eu le tort de vouloir étendre "le manteau de Noé" sur ces turpitudes, au mépris des droits des jeunes victimes et parfois du danger dans lequel pourraient se trouver d’autres victimes, leur nombre est, proportionnellement, moindre que celui des enseignants pratiquant le même vice et les autorités universitaires ont elles aussi bien souvent préféré enterrer ces affaires.

    Il est d’ailleurs curieux que lorsque l’évêque coupable fait partie de leurs amis, les gens de gauche n’en parlent point : ainsi quand l’évêque d’Evreux reçut dans son diocèse et envoya en paroisse, sans prévenir personne et pour lui permettre de se racheter l’abbé Vadeboncoeur, dont l’évêque canadien l’avait pourtant averti qu’il quittait le Canada en raison de ses actes pédomanes, il n’est jamais mis en cause

    Il est également curieux que les dénonciateurs de prêtres fassent une confiance totale à des témoignages portant sur des faits remontant parfois à plus d’un demi-siècle, alors qu’on sait que la mémoire - même de bonne foi - joue des tours et crée de "faux souvenirs", à plus forte raison quand des psychothérapeutes, psychanalystes ou journalistes anticléricaux font tout ce qu’il peuvent pour ressusciter une "mémoire enfouie" qui est souvent purement imaginaire, comme quelques affaires célèbres de satanisme prétendu aux États-Unis et, en France, l’affaire d’Outreau, l’ont montré .

    Bien à vous

    Anne Merlin-Chazelas

  • Je suis désolé de le dire ainsi, mais il y a trop de prêtres obèses aussi. Et ça reflète beaucoup de choses. La formation des prêtres néglige l’aspect physique.

    Un esprit sain dans un corps sain. Nos prêtres n’ont pas un corps sain. Or un corps fort, c’est aussi un gage de résistance psychique, et d’ascendance psychologique.

    Du reste - un historien me détrompera peut-être - mais la période de l’Histoire où l’Europe eut le plus la Foi, soit dans les 3 ou 4 premiers siècles après l’an 1000, fut aussi celle où nous avions des moines guerriers.
    C’est à dire qu’à cette époque, les hommes les plus forts étaient les prêtres. Evidemment, la société n’avait plus qu’à respecter les lois de l’Eglise.
    Mais là avec nos prêtres... Sont-ils encore capables de soulever un haltère ?
    Non vraiment, il y a un laxisme crasse, le monde a envahi l’Eglise.

    • C’est vraiment n’importe quoi.Tout ce passe dans le coeur,Jésus avait dit si vous avez la foi pas plus gros qu’un grain de sévené,vous direz à cette montagne d’aller à tel endroit,et elle ira à tel endroit.les deux plus grands commandements sont 1) Tu aimera ton Dieu de tout ton coeur,de toute ton âme et de toute ta force vital et 2)Aime ton prochain comme toi même. Donc,ce n’est pas le physique qui compte,mais son état spirituel.

  • Je ne peux que partager l’indignation de Gérard Leclerc, exprimée avec l’éloquence enviable, face aux attaques systématiques de Hans Küng sur les fondements mêmes de l’Eglise :

    http://www.france-catholique.fr/HANS-KUNG-L-IMPOSTURE.html

    Je partage aussi sa conviction, elle aussi exprimée avec éloquence et force, que "non, l’Église n’est pas une structure perverse" :

    http://www.france-catholique.fr/Non-l-Eglise-n-est-pas-une.html

    C’est que je ne peux pas partager, c’est l’absence des manifestations d’une force et d’une éloquence comparables d’intérêt pour les problèmes réels de l’Eglise, problèmes qui, certes, sont exploités par les ennemis de l’Eglise pour chercher sa perdition — pas moins que ça.

    Mais je refuse de restreindre l’impact ultime de ces problèmes aux conséquences du type "public relations" pour l’Eglise qui est "le Corps du Christ".

    N’oublions pas que le scandale de l’abus sexuel par des clercs de l’Eglise irlandaise, protégés de la justice humaine par leurs évêques, fait rougir cette nation traditionnellement catholique comme aucun autre scandale de son histoire douloureuse. Ni Hans Küng, ni Le Monde n’ont rien à voire avec cette tragédie de la déception de la nation irlandaise.

    L’Eglise n’est pas une "institution" comme les autres, et je ne partage pas la sympathie des certains pour la ligne de défense choisie par le porte-parole du Vatican qui persiste et signe que "les autres institutions et religions sont encore pires". L’Eglise est directement responsable devant le Seigneur, et je pourrais affirmer sans me prétendre d’être un prophète que Lui est beaucoup plus déçu par son Eglise dans les cas pareils qu’aucun de nous.

    "Zéro tolérance", c’est à nous de l’imposer — par notre amour et notre solidarité active avec nos prêtres qui sont dignes de notre confiance, de confiance de laïques mûres, de laïques engagés, prêtres qui vivent aujourd’hui le vrai martyre. Les autres, les trompeurs, les perfides, les pervers, tomberons par eux même.

  • Certes les amalgames et les raccourcis sur le célibat et la perversité sexuelle qui en découlerait inévitablement selon les médias sont affligeants, on a l’impression d’un lynchage. Néanmoins au-delà de l’extrême gravité des faits commis, ce qui est le plus choquant c’est le silence (pour ne pas dire la complicité passive) de certains responsables de l’Eglise à l’époque (et peut-être même encore maintenant). Ce laxisme d’une certaine hiérarchie c’est un peu l’esprit de corps que l’on rencontre également dans d’autres institutions (Armée, Education Nationale, Corps médical ...) dès qu’il s’agit de "ne pas faire de vagues pour préserver notre image". L’effet en est désastreux à notre époque d’hyper-médiatisation. Il y a des lois humaines, certes imparfaites mais que chaque citoyen doit respecter et la connaissance d’un crime sans dénonciation c’est tout simplement de la complicité. Une réflexion en profondeur s’impose aussi à l’Eglise sur ces sujets car nos valeurs sont universelles et ne souffrent pas d’exception.

  • Notez que le titre de cet article est en lui-même quelque peu pervers - bien involontairement sans aucun doute - car il reprend le vocabulaire de l’ennemi, en lui faisant écho.

    Ainsi selon la théorie de l’inconscient (PNL) qui ignore les négations, il faut pour bien saisir l’effet d’un message en retirer les incongruences.

    Ici, cela donne pour titre "Non, l’Eglise est une structure perverse."

    Je ne développe pas davantage, mais enfin un titre plus objectif eut été plus porteur.

    "L’Eglise est la structure la plus saine" par exemple.

    Affirmons nous, car qui n’avance pas recule.

  • Prions pour notre Saint Père, pour nos prêtres en ce dimanche de carême.
    Et merci à tous ces prêtres qui depuis 67 ans m’ont apporté l’Eglise enseignante, les Sacrements et tant de sollicitude dans les difficultés de la vie. Pas un seul pédophile dans cette longue liste quand il furent nombreux dans toutes les institutions du monde.
    Quant aux journaux qui se font le relais de telles horreurs, sont-ils crédibles alors qu’ils ont soutenus les Mitterant, Polansky, Cohn-Bendit, etc tous revendiquant des pratiques pédomanes très officiellement.
    L’Eglise est Sainte et est notre Mère. Protégeons là toujours.

  • bonjour, les pretres sont pedophile c’est comme sa apres c’est aux parents à etre inteligent et ne pas envoyer leurs enfants frequenter ce genre d’endroit. On previent bien sur les sites internet et à la télé lorsqu’un programme est dangereux alors pourquoi pas faire pareil à l’entré des églises ? déjà un type qui croit en dieu c’est déjé assé dangereux c’est comme si un mec de 60ans vous dit qu’il croit dur comme fer au pere noël et qu’il lui parle tous les jours vous allez dire que ce mec est pas normal alors pourquoi un mec qui vous dit qu’il parle à dieu un personnage imaginaire personne ne lui dit rien ??? C’est déjà à ce moment la qu’il faut ce poser des question sur la santé mental de ces personnages ! Apres chacun est libre d’élever c’est enfants donc si par mégarde des enfants sont envoyé au catéchisme ou autres rites il faudrait que les curés ne reste pas seul avec des enfants et trouver une solution pour qu’il y ait une personne qui assiste et empêche tous dérapage. Mais le mieux encore reste de ne dependre de personnes et d’eviter de perdre son temps dans des pitreries et trouver une autre occupation car frequenter ce genre d’endroit et donner de l’argents à ce genre d’association c’est cautionner la pédophilie donc à tenir éloigné.

  • Quelle que soit la gravité douloureuse des cas signalés, il est trop évident que l’on a affaire en l’occurrence, de la part des grands organes de presse, à une sorte curée, que rien ne justifie, comme de nombreux et excellents articles, parus ici ou là, l’ont clairement montré. Ce n’est hélas pas nouveau que l’on veuille "tuer" l’Eglise ( cf. le titre du livre solide, convaincu et convaincant de Gérard Leclerc) et il ne faut pas trop s’étonner que l’on ait à l’envi exploité contre elle une affaire de cette nature. L’opinion, Dieu merci, n’est pas composée que de gobe-mouches.

    • Ne vous voilés pas la face,c’est vrai que l’église actuelle a fait beaucoup d’éffort.Mais,avant ? Il faut-être serieux,il y en a qui dans ce monde qui disent que les chambres à gaz n’ont jamais éxistées,et là,maintenant si je comprend bien,ils n’y a jamais eù d’actes de pédophilie ? Les victimes ont rèvées ? Si vous vouliez appliquer les évangiles ,les apôtres étaient mariés,et dans ce cas,sa remédie à ceux qui pouvaient avoir des pulsions,et en celà vous êtes déjà responsables.Mais,rassurés vous dans toutes les institutions religieuses,il y a des actes de pédophilie,où de viol.Mais,il faut reconnaitre c’est dans l’église catholique qui détiend le record.D’ailleurs,des sommes énormes sont versés chaque années par l’église catholique aux victimes qui ont subits des sévices sexuelles par des prètres ?et,celà dans le monde entier.Alors,assumés !

  • aux parents de ne faire confiance totale ou aveugle a qui que ce soit.
    rappelons que les enfants se font abuser dans quasi tous les cas par des proches de la famille.

    le loup est souvent dans la bergerie !!!

    pis qu’on donne aux curés le droit de baiser autre chose que les mains du pape.. ( je parle du droit au mariage bien évidemment) ca éviterait que leurs attributs surchauffe sous leur soutane.

  • L’église catholique ( comme l’ensemble des religions ) est une association perverse.
    Il suffit pour s’en convaincre soi-même de regarder objectivement le passé de cette église catholique.
    -Génocides des peuplesindiens d’Amérique du Nord et du Sud.
    -La conquête de l’Allemagne commencée par Boniface IV et des ravages qui s’ensuivirent .
    -Les croisades commanditées par les divers papes en Europes et Moyen Orient. Ainsi, ce fît le cas pour la quasi extermination des Cathares au 11° siècle.
    -La tentative de conversion forcée du Peuple Japonnais au 15° siècle.
    -La non divulgation des archives du vatican de la période de 1939 à 1945.
    Et j’en oublie bien d’autres......

    • Ce qu’il y a de bien avec les adversaires de l’Église comme celui qui a publié le commentaire ci-dessus c’est que la faiblesse de leurs arguments annule les thèses qu’ils défendent.

      Prenons dans l’ordre les propositions fausses mais tellement rabâchées par les médias que l’on nous ressert une fois encore.
      - Génocide des peuples d’Amérique. C’est l’Église catholique qui a mis un terme au génocide après la controverse de Valladolid. Controverse elle-même initiée à la suite d’un prêtre catholique Bartholomé de Las Casas, ayant pris fait et cause pour les indiens. On notera que les conquistadors ont mis à bas des Etats comme celui des Aztèques qui pratiquaient les sacrifices humains à grande échelle et mangeaient des petits enfants avec du maïs (cf Bernardo Diaz).
      - L’Allemagne considère que son entrée dans le monde des nations civilisées date de sa conversion. Il en est de même pour quasiment tous les peuples d’Europe. Ce n’est pas pour rien que le baptême de Clovis est l’acte de naissance de la France. Le christianisme est le passage des ténèbres à la lumière et les anciens ne s’y étaient pas trompés.
      - La conversion du Japon au XVe. Ma préférée parmi les perles de Belcantel qui croyait savoir quoi que ce soit en histoire. François-Xavier arrive au Japon en 1559. Donc au 16e siècle. Ensuite toute la tentative de conversion est exclusivement pacifique. Et se solde par une persécution effroyable qui fait des dizaines de milliers de morts chrétiens, victimes de l’intolérance des autorités japonaises.
      - Le dernier point évoque sans doute les archives de la seconde guerre mondiale. Sur cette polémique infondée, rappelons qu’aucune organisation n’a sauvé autant de juifs et de personnes persécutées par les nazis que l’Église catholique.

      Tous les points de polémiques soulevés sont donc infondés. Il y a peut-être des choses à changer dans l’Eglise catholique mais ce n’est pas en se fondant sur des mensonges colportés par les médias que l’on peut commencer à discuter.

    • Quand on sait pas ...
      quand on raconte n’importe quoi ...
      quand on avale n’importe quelle bêtise ...

      On évite de parler (ou d’écrire).

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.