Mgr René Coste

par F.-X. Esponde, Pax christi Bayonne

vendredi 20 avril 2018

Le père René Coste, prêtre de la Société de Saint-Sulpice, professeur et universitaire, est mort à 96 ans le 18 avril 2018 à l’hôpital Cochin à Paris. Auteur de plus de cinquante livres dont certains furent traduits en anglais, en italien et en espagnol René Coste était titulaire de deux doctorats, en droit canonique et en théologie. Professeur toute sa vie durant à l’Institut catholique de Toulouse, il publia son dernier ouvrage, d’une haute tenue théologique, en 2016, à 94 ans, avec le titre prémonitoire, Sur toi le Christ resplendira, aux éditions Parole et silence. L’auteur se passionnait pour les débats d’idées et les confrontations ; celles-ci ne manquèrent pas à ses divers rendez-vous dans sa longue vie.

Le dialogue entre chrétiens et marxistes, la rencontre des Églises protestantes et les confessions chrétiennes différentes, l’enjeu de l’engagement des chrétiens en politique, les problèmes écologiques, les pauvretés du monde et le défi de la justice : «  Pas de paix sans justice  », et la connaissance des spiritualités du monde en dialogue et en échange continu.

Les nombreux étudiants qui le croisèrent à Toulouse ou lors des conférences qu’il donnait particulièrement dans le grand sud de la France et dans de nombreux pays du monde le rendirent accessible à ses auditoires qui se pressaient nombreux pour partager les convictions d’un homme chaleureux, enflammé parfois et de bonne présence.

Membres de Commissions internationales œcuméniques et de rencontres interreligieuses, il se rendait souvent à Rome et participait aux travaux de Justice & Paix.

Il deviendra le président de Pax Christi France auquel il donna une impulsion profonde en encourageant des équipes locales d’artisans de la paix, et de quêteurs de dialogues au fil de ces décennies actives de sa part au sein du Mouvement.

La recherche du dialogue avec tout autre différent et désireux de le faire le séduisait. Il mena avec Jean-Pierre Ribaut ancien chef de l’Environnement au Conseil de l’Europe des colloques à Klingenthal en Alsace sur tous les sujets écologiques de demain dont il pensait le défi actuel et urgent pour nos contemporains, croyants et d’autres familles spirituelles.

Chroniqueur de journaux nationaux, et régionaux, il publiait dans les pages hebdomadaires du Courrier Français de Bordeaux, de L’Éclair des Pyrénées de Pau, de La Croix du Midi à Toulouse et dans le quotidien La Croix. Il participa à tous les conseils de rédaction de France Catholique à Paris durant les années 1990, donnant de nombreuses notes de lecture et chroniques, et continua à nous lire avec un intérêt marqué jusqu’à la fin.

Persuadé du bénéfice de mener à la fois ses recherches universitaires avec ses étudiants et le goût de rencontrer des lecteurs de ses journaux, il maintint ces rendez-vous directs jusque dans les années 2000 avant de quitter discrètement les médias pour se consacrer, depuis «  la Solitude  » d’Issy-les-Moulineaux, un lieu de retraite qu’il appréciait particulièrement, à la rédaction d’autres textes de spiritualité publiés ou pas à ce jour.

Mgr René Coste fut un Aquitain d’adoption, un méridional de caractère, un homme délicieux dont le souvenir demeurera chez ceux qui en apprécièrent la qualité humaine !

Père François-Xavier Esponde (Pax Christi, Bayonne)

Messages

  • Mon cousin Monseigneur René Coste était un grand homme.
    Il gardait un lien très fort avec sa famille. Nous adorions sa compagnie, sa gentillesse et les longues discutions quand nous allions le voir.
    Dès que nous lui annoncions notre visite, il était heureux.
    Ces moments resteront inoubliables maintenant il nous manque beaucoup et il laisse un grand vide dans notre famille.
    Il a bien mérité ce repos éternel, qu’il repose en Paix ❤

  • Avec mes sœurs Raymonde et Simone nous sommes très triste de sa disparition.
    Nous garderons toujours dans nos cœurs son souvenir inoubliable
    A notre cher cousin RENE qui à rejoint sa Maman qu’il voulait tant être à ses cotés ,
    qu’ils soient tous heureux dans l’ETERNEL.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication