Mgr Laurentin à Lourdes

par Gérard Leclerc

jeudi 11 février 2016

Cette année, il y a quasi coïncidence de l’entrée en Carême et de la fête de Notre-Dame de Lourdes, puisque celle-ci, aujourd’hui, suit d’une journée le mercredi des Cendres. Lourdes célèbre donc d’un même élan les deux événements, alors que se trouvent rassemblés tous les directeurs de pèlerinages diocésains. Sans vouloir faire de rapprochement arbitraire, on peut noter que le rite d’imposition des cendres peut s’apparenter à la démarche de Bernadette se couvrant la figure de boue à la grotte de Massabielle. La pénitence est au cœur du message de Marie, notre Carême peut donc être éclairé par les gestes de la voyante, qui ne furent pas compris sur le moment par la foule qui l’observait, et qui encore, en notre temps peuvent provoquer étonnement et sarcasmes. Les exégètes des apparitions montrent, au contraire, qu’il y a un sens biblique à tout ce qu’accomplit la petite Bernadette, qui se conforme strictement aux indications de la Mère de Dieu.

Lourdes peut donc être le lieu d’une pédagogie catéchétique, qui s’adresse à tous, et de façon privilégiée, à ceux qui ne font partie ni des sages ni des savants. Ajoutons toutefois qu’il peut y avoir des sages et des savants suffisamment transformés par la grâce évangélique pour perdre toute superbe et devenir eux-mêmes ceux que la Bible désigne comme les pauvres de Yahvé. Les anawim. Et il y a donc des sages et des savants capables de transmettre et d’expliquer ce qu’on pourrait appeler l’Évangile de Lourdes.

Ce n’est pas sans être vivement touché que j’ai appris que Mgr Brouwet, évêque de la ville mariale, avait invité Mgr René Laurentin à prononcer aujourd’hui une conférence sur sainte Bernadette dans une salle des sanctuaires. René Laurentin va entrer dans sa centième année, et il a derrière lui toute une vie consacrée au culte de la Vierge Marie. Il aura visité tous les sanctuaires mariaux du monde, dont il aura été le précieux conseiller théologique. Mais Lourdes lui doit beaucoup pour son travail considérable d’historien des apparitions. Bien qu’il soit devenu aujourd’hui totalement aveugle, il a gardé toute sa capacité d’expression. Ce sage et ce savant aura su servir la piété des humbles, par un enseignement éminemment pastoral. La gratitude de tous ceux à qui il a fait comprendre que la Vierge nous offre le meilleur chemin vers son Fils lui est acquise et peut légitimement se manifester aujourd’hui.

Chronique diffusée sur Radio Notre-Dame le 11 février 2016.

Pour aller plus loin :

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.