En partenariat avec France Catholique

«  Marie et la France,
une histoire d’amour  »

Propos recueillis par Constantin de Vergennes

jeudi 30 avril 2020

Prochainement, deux calèches avec à leur bord une statue de Notre-Dame de France relieront plusieurs lieux d’apparitions mariales, traçant un «  M » de 2 000 kilomètres sur la France. Maxime Bonnassies est l’un des responsables du pèlerinage «  M. de Marie  ».

D’où vient l’idée de ce «  M. de Marie  » ?

Maxime Bonnassies : Il y a un an, l’incendie de Notre-Dame nous a montré à quel point l’âme de la France était liée à Marie. L’émoi suscité par cet événement a dépassé très largement les limites de nos frontières. À travers Notre-Dame, c’était cette grande Histoire d’amour entre Marie et la France qui brûlait sous nos yeux, comme un signe prophétique appelant à la «  reconstruction  ». Alors que notre pays fait face à des défis immenses, auxquels s’ajoute ce nouveau drame de l’épidémie du coronavirus qui fait rage en Europe et dans le monde, il est temps de créer un grand mouvement vers Marie pour lui confier notre pays. Nous sommes convaincus que le réveil spirituel de la France passe par l’intercession de la Vierge Marie, comme l’a annoncé Marthe Robin.

Votre parcours se fait en calèche… C’est original !

Quoi de mieux pour attirer le regard des enfants et la curiosité des parents qu’une calèche tirant une grande statue de Marie qui arrive dans un village ? La calèche permettra à Marie de venir toucher les cœurs de ceux qui sont plus loin de la foi, car elle créera un événement festif autour d’elle. De plus, dans notre monde contemporain où règnent la vitesse, l’efficacité, l’utilité, le rendement, marcher au rythme du cheval derrière la calèche nous rendra à nouveau totalement disponibles pour habiter l’instant, s’ouvrir à la nature, aux autres personnes que nous rencontrerons et surtout à Jésus et Marie qui attendent tant que nous prenions le temps de les retrouver dans notre intériorité.

Du fait de la pandémie, votre initiative revêt-elle un caractère particulier ?

Ce temps d’épreuve est une occasion pour tous les Français de se tourner vers Marie et de renouveler la consécration de notre pays à la Mère de Dieu. En faisant pèleriner Marie sur les routes de France, nous la supplierons de nous délivrer de la pandémie comme elle l’a fait à de nombreuses occasions au cours de notre histoire. Nous lui confierons l’avenir de notre pays et de chacun d’entre nous, afin qu’elle nous aide à relever les nombreux défis : crise économique, sociale depuis les Gilets jaunes, spirituelle.

Et pour ceux qui habitent une des étapes du parcours ?

Chaque jour, la Vierge parcourt une dizaine de kilomètres en calèche et s’arrête le soir dans un village étape, pour un accueil festif en fin d’après-midi sur la place du village, et une veillée de prière dans l’église locale. Les habitants de la région sont invités à s’y joindre, ainsi qu’à la marche en journée. Des groupes de jeunes ou des familles venus de toute la France pourront aussi rejoindre le pèlerinage pour quelques heures ou quelques jours. Un carnet du pèlerin est aussi mis à disposition pour ceux qui veulent marcher à leur rythme. Pour certains villages qui n’ont plus la messe, ce sera un grand moment de joie et une vraie bénédiction !

Les habitants des villages traversés ne doivent pas manquer l’occasion de se joindre à l’organisation de l’accueil, en y apportant toute leur imagination (parterre de fleurs, entrée solennelle de Marie…) et en préparant leur village en amont (restauration de calvaires, nettoyage de l’église, neuvaine en paroisses…). Tout ceci sera bien entendu adapté en fonction de l’évolution du contexte sanitaire et des règles en vigueur.


Voir en ligne : M de Marie

Pour aller plus loin :

Messages

  • Comme pour les Vierges pélerines, cette démarche est merveilleuse et Marie, notre Maman du Ciel va être si contente de traverser la France, dans une calèche comme notre Mère et Reine que nous aimons ! que nous prions de tout notre cœur ! excellente initiative et j’ aimerai bien marcher près de la calèche mais avec ce virus, comment faire ? que le Seigneur veille sur votre initiative et vous garde de tout danger - amitié Odile

  • La France, aime la TSV, se n’est pas de hier. Je vais vous raconter un peu, en quelques mots

    depuis quand je connais, la Très Grande Dévotion a N D, notre Maman du ciel.
    Pour mon cas, ça remonte vers les années 40. A Toulouse, a la Cote pavée, villa des roses.
    avait lieu de magnifiques processions, avec pétales de fleurs, Saint Sacrement et même
    des gens en uniformes… qui nous regardés, avec émotion.
    Alors que nous chantions : sauve sauve la France !
    Au Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours a Vous.
    Bien évident qu’ils, les messieurs en uniforme, pouvaient ne pas tout comprendre.
    Ceci sous le patronage de Mr l’abbé Redon, de la paroisse de sainte Thérèse.
    Prions pour lui ! Merci pour lui !

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.