Lire-écrire

mardi 23 novembre 2010

Chers amis,

40% des enfants de France entrent en sixième avec des difficultés importantes en lecture et en écriture. Comme si une cote d’alerte venait d’être atteinte, ces chiffres - qui ne sont pas nouveaux - semblent inquiéter diverses personnalités politiques.

A Lire-Écrire, ce qui nous inquiète, ce sont plutôt les discours politiques qui, depuis des années, annoncent des mesures semblables dont aucune n’a permis ni ne permettra d’enrayer le phénomène.

Comme de nombreux parents qui compensent les carences de l’école primaire, comme ces enseignants qui ont tourné le dos à des pratiques pédagogiques insensées, nous connaissons les vraies causes de ce problème et donc les vraies solutions. Nous savons l’importance primordiale qu’a la méthode de lecture employée par le maître.

Ces solutions ne sont visiblement pas audibles en haut lieu. Alors que dans la vraie vie, elles s’imposent d’elles-même par les effets qu’elles produisent, dans le discours politique, il n’est même pas question de les évoquer. Plus le temps passe, plus les discours prennent la place de l’action, comme si les mots avaient le pouvoir de changer la réalité.

Vous comprenez pourquoi Lire Écrire doit poursuivre son action et même l’amplifier.

En 2011, nous poursuivrons nos efforts pour promouvoir un enseignement alphabétique de la lecture dans toutes les classes de France. Nous avons retenu 4 orientations que nous vous décrirons en détail dans 4 mails hebdomadaires. En quelques mots, il s’agit de :

- > Fédérer des associations pour peser davantage sur les pouvoirs publics et obtenir la suppression des exercices de lecture globale

- > Soutenir les enseignants qui utilisent une méthode alphabétique et leur permettre de convaincre leurs collègues

- > Organiser des ateliers d’éveil à la lecture dans les quartiers défavorisés, là où les parents ne peuvent aider leurs enfants

- > Développer des réseaux d’entraide entre parents pour éviter que des enfants confrontés à de mauvaises méthodes ne se découragent

Par ce mail, nous lançons la campagne du Scoladon 2011. En 2010, nous avons recueilli environ la moitié des 30 000 euros dont nous avions besoin. En 2011, nous devrons atteindre rapidement cette somme pour ne pas être freinés dans nos actions, comme nous l’avons été l’an dernier.

Cette année, le Scoladon fera aussi appel à votre bonne volonté. Nous savons que vous êtes nombreux à vouloir prendre une part active dans nos actions. Nous savons aussi qu’avec vous, nous irons plus vite et plus loin.

A très bientôt.

Frédéric Prat,

Directeur de Lire-Écrire

Scoladon 2011, pour que tous les enfants sachent lire à la fin du CP
Un clic, un don : www.scoladon.fr

66 % du montant des dons faits à Lire-Écrire sont déductibles de vos impôts 2010, pour les dons versés avant le 31 décembre 2010, dans la limite de 20 % de votre revenu imposable.

Lire – Écrire, un engagement au service des savoirs.

Lire – Écrire est une association d’intérêt général, non religieuse et non politique. Son conseil d’administration réunit 9 acteurs de l’éducation : parents, professeurs, éducateurs. Le comité d’honneur apporte le soutien de 17 personnalités : écrivains, professeurs des universités, chercheurs, membres de l’Institut…

L’impact de Lire – Écrire sur l’enseignement de la lecture en France est croissant. Nos enquêtes nous permettent de connaître l’évolution de cette question. Nos conseils sont suivis avec succès par de nombreux parents et enseignants. Il ne se passe pas une semaine sans que nous recevions des encouragements à poursuivre et amplifier notre action. En soutenant Lire – Écrire, vous permettrez qu’un plus grand nombre d’enfants aient le bonheur d’apprendre à lire avec une méthode qui les fera réussir.

Messages

  • De mon temps on apprenait à lire alphabétiquement b+a=ba, b+i=bi et ainsi de suite pour toutes les lettres de l’alphabet r+a=ra, d’abord les lettres puis en les mettant deux par deux, puis par trois... et je me souviens encore aujourd’hui de la première phrase que j’ai pu déchiffrer toute seule : "Rémi va à l’école". Je n’oublierai jamais ce moment et à partir de ce jour, j’ai pu déchiffrer le journal ; bien sûr j’étais trop jeune pour comprendre tous ces mots inconnus vu mon âge, mais je pouvais les lire. http://maisons-chretiennes.blogspot.com/

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.