ENTRETIEN AVEC JEANNETTE BOUGRAB

Lettre aux femmes voilées

propos recueillis par Guillaume Bonnet

vendredi 15 février 2019

De retour de Finlande où elle était partie en 2015 après les attentats de Charlie Hebdo, Jeannette Bougrab, ancienne secrétaire d’état à la Jeunesse, publie une virulente Lettre aux femmes voilées et à ceux qui les soutiennent. Faits à l’appui, elle y dénonce l’emprise croissante du voile sur les femmes dans l’islam. Et la démission des démocraties face à ce phénomène.

La Finlande est un pays qui suscite votre admiration par de nombreux aspects. Mais là-bas, comme ici, vous avez été confrontée à la question de l’islamisation.

Jeannette Bougrab : J’ai reçu un accueil formidable en Finlande. C’est un pays moderne, courageux, riche de sa culture et fier de son identité. Mais il est vrai qu’en Finlande, pays qui a fait le choix du communautarisme, j’ai pu observer la pénétration de l’islamisme. Dans mon livre, j’évoque en particulier cette petite fille qui allait au même cours de danse que ma fille, et que sa mère, intégralement voilée, attendait en regardant des vidéos de Daesh sur son smartphone. Le spectacle m’avait glacée, et a fortiori lorsque la fillette, devenue prépubère, est apparue voilée à son tour quelque temps plus tard.

[…]

Le port du voile, affirmez-vous, relève avant tout d’une démarche politique.

On peut toujours considérer que certaines le portent pour des raisons religieuses. Mais aujourd’hui son utilisation est essentiellement politique, en effet. Ce voile n’était pas imposé il y a encore quelques décennies, comme en témoignent les photos anciennes de Kaboul ou de Téhéran. Tout a été réinventé, réécrit. Le voile islamique est devenu un emblème politique qui ouvre la porte à une série de revendications susceptibles de bouleverser les principes même de notre civilisation : refus de la mixité, mariages forcés et mariages d’enfants, mise sous tutelle des femmes, règles alimentaires, mutilations génitales, crimes d’honneur. L’imposition du voile est la première mesure mise en place par les fondamentalistes lorsqu’ils parviennent au pouvoir. Étrangement, rares sont ceux qui semblent le comprendre.

Retrouver l’intégralité de l’entretien dans notre magazine.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.