Traduit par Bernadette Cosyn

Les célébrités et les martyrs

par Bevil Bramwell, OMI

lundi 6 mars 2017

Le catholicisme nous donne l’exemple irremplaçable des martyrs, non comme des statues de plâtre, mais comme de vivantes images du Christ. Et cela aide à former le jugement sur de bonnes bases.

Les martyrs sont bien plus que de simples noms ou des dates sur le calendrier. Comme Saint Jean-Paul II l’a expliqué – notez-le bien – dans son encyclique Foi et Raison, et non dans un contexte de simple dévotion :

Les martyrs savent qu’ils ont trouvé la vérité sur la vie dans la rencontre avec Jésus-Christ, et rien ni personne ne peut leur arracher cette certitude. Ni les souffrances ni une mort violente ne peuvent les conduire à abandonner la vérité qu’ils ont découverte dans la rencontre avec le Christ. C’est la raison pour laquelle à ce jour le témoignage des martyrs continue de susciter un tel intérêt, de fédérer, de gagner de l’audience et d’inciter à l’imitation. C’est pourquoi leur parole inspire une telle confiance : à partir du moment où ils nous parlent de ce que nous ressentons au plus profond être la vérité que nous avons si longtemps cherché, les martyrs nous procurent l’évidence d’un amour qui n’a pas besoin d’arguments fastidieux pour convaincre. Les martyrs déclenchent en nous une profonde confiance parce qu’ils expriment ce que nous ressentons déjà et proclament ce que nous voudrions avoir la force d’affirmer.

Ils sont la norme pour les gens compréhensifs qui émergent dans l’histoire humaine, pas seulement au niveau viscéral, mais en accord avec la vérité qu’ils expriment, la vérité de Jésus-Christ, à laquelle nous avons été consacrés par le baptême.

Nous languissons tous de voir une authentique humanité se révéler devant nous. Nous la trouvons dans la vie des martyrs. Ils vivent quelque chose de la plus profonde vérité de Jésus-Christ. Donc, loin d’être des abstractions pieuses, ou simplement des exemples édifiants, les martyrs s’identifient aux vrais gens dans la vraie vie.

Par contraste, les célébrités (qui semblent de plus en plus inclure les hommes politiques et les fonctionnaires gouvernementaux) traitent généralement les autres comme une ressource dont on peut tirer parti. Elles veulent l’attention des gens, leur argent ou leur vote. La plupart des hommes des médias les mieux payés, eux aussi, colportent leurs visions politiques et sociales ces temps-ci. En fait, il n’y a pas une seule décision authentique concernant les gens qu’on puisse abandonner aux normes de la célébrité.

Les célébrités recherchent notre attention en vue de nous exploiter. Généralement, ils ont besoin d’un texte pour avoir quelque chose à dire – la célébrité étant sinon un état de quasi vacuité. Dans une célébrité, nous pourrions voir une part de nous-mêmes, qui nous sommes ou qui nous souhaiterions être. Nous pensons que les célébrités représentent nos valeurs, mais c’est une quasi illusion. Après tout, nous ne les avons jamais rencontrées et tout ce que nous savons d’elles vient des médias, qui ont leur propre façon d’exploiter la célébrité.

Les célébrités de l’industrie du spectacle ne nous donnent généralement rien d’autre que des scandales et des chocs émotionnels, de quoi faire monter l’adrénaline, ou peut-être les endorphines. Il est rare que leur travail (ne parlons pas de leur vie privée) nous porte à réfléchir sérieusement ou nous enseigne quoi que ce soit qui vaille. Leur habitat naturel est un maquis d’exagérations. Le ciel nous tombera sur la tête si nous ne les écoutons pas sur la diversité, les changements climatiques ou les « droits abortifs ».

Les martyrs, bien au contraire, ne recherchent pas notre attention. Ils n’utilisent pas la vérité à leur propre avantage. De fait, être constamment honnête tourne grandement à leur désavantage. Vivre en vérité, c’est leur nature, tout comme Jésus l’a fait sa vie durant. Leurs relations avec les autres sont imprégnées de vérité et d’amour. Dans les bons comme dans les mauvais jours, ils expriment simplement cette vérité. Elle occupe leurs paroles et leurs actes. Ils n’ont pas besoin d’un texte préparé parce qu’ils ne font qu’un avec les paroles qu’ils prononcent.

Les martyrs se distinguent des célébrités d’une autre manière. Ils travaillent pour le bien commun – ils ne se contentent pas d’en parler (généralement avec l’un de leurs semblables) comme si cela les classait dans une catégorie supérieure au reste d’entre nous.

Nous avons deux types d’humains radicalement différents. L’un incarne le Christ dans toutes les situations quotidiennes, montrant les véritables possibilités de la vie humaine. Par là, ces gens sont pour toujours dignes de mémoire et attirants. L’autre type humain nous enseigne aussi quelque chose – ce que peut être une vie ego-centrée, et ce que nous ne devons surtout pas chercher à imiter.

Jean-Paul II a dit un jour, parlant de Saint Maximilien Kolbe : le secret de sa charité héroïque [étaient les mots] ’seul l’Amour crée’, il répétait [ces mots] à tous ceux qui l’approchaient. C’est la parole qui, comme une lampe, a illuminé toute sa vie. C’est cet idéal supérieur, le devoir essentiel de tout vrai chrétien, qui l’a rendu capable de surmonter la cruauté et la violence de son terrible supplice par le splendide témoignage de son amour fraternel et de son pardon à ses bourreaux. » Et à un autre endroit, il a dit des martyrs : « c’est le Christ qui enseigne par les lèvres de son messager. »

Si nous voulons une vraie célébrité, digne d’un souvenir éternel, oublions les fausses célébrités, et efforçons-nous d’imiter cet « idéal supérieur ».

— -

Bevil Bramwell, oblat de Marie Immaculé, est l’ancien doyen de premier cycle à l’université catholique de Distance. Il est l’auteur de plusieurs livres.

Illustration : « Funérailles d’un martyr chrétien » par Edward Armitage, en 1863 [musée de Glasgow]

Source : https://www.thecatholicthing.org/2017/03/05/celebrities-and-martyrs/

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.