Entretien avec Jesús Fernández Hernández

Le prix Fernando Rielo de poésie mystique

par Natalia Bottineau

vendredi 14 décembre 2018

Le prix mondial Fernando Rielo de poésie mystique, qui en est à sa XXXVIIIe édition, a été décerné à Antonio Martín de las Mulas ce jeudi 13 décembre 2018 à l’Institut Cervantès de New York. En tout, 274 œuvres ont été présentées au concours 2018 par des auteurs provenant de 28 pays. Parmi les 10 finalistes, le jury –composé de Jesús Fernández Hernández, président de la Fondation Fernando Rielo, José Mª López Sevillano, critique littéraire et secrétaire permanent du Prix, Annalisa Saccà, poétesse et professeur de langue et littérature à l’Université Saint John’s de New York, Hilario Barrero, poète, traducteur et professeur à la City University de New York, Marie-Lise Gazarian-Gautier, professeur d’espagnol et de littérature latino-américaine à l’Université Saint John’s et David G. Murray, critique littéraire et philologue – a retenu l’œuvre lauréate : Vendredi saint.

Antonio Martín de las Mulas, le nouveau lauréat

Ce prix de poésie mystique a été fondé par Fernando Rielo Pardal, grand humaniste et poète espagnol (deux de ses recueils ont été publiés en français aux Éditions Caractères : Dieu et arbre, traduit par Claude Couffon, et Transfiguration, par Bernard Sesé).

Le prix a été remis à deux reprises à Paris : à l’UNESCO en 1985 et au Sénat en 1987. Parmi les lauréats des années passées, nous pouvons mentionner l’écrivain français Alain Bosquet, primé en 1984, et le poète sénégalais Charles Carrère, en 1987.

Le secrétaire permanent du prix, José Maria López Sevillano, critique littéraire, philosophe et théologien, un des plus grands experts en poésie mystique, en dit plus aux lecteurs de France Catholique.

Quelle est l’origine du Prix ?

José Maria López Sevillano : Fernando Rielo a créé le Prix Mondial de Poésie Mystique afin d’encourager chez les poètes du monde entier l’expression artistique de leur expérience intime. C’est à partir de cette expérience, implicite ou explicite, de l’amour et la douleur, que peuvent s’exprimer l’union avec l’Absolu et l’amour du prochain qui en découle. La mystique est science et expérience d’un amour qui renferme en lui-même toutes les vertus et valeurs qui définissent l’être humain : la générosité, le service, la justice, le pardon, la patience, la persévérance, l’humilité, la tempérance, l’honneur, la vérité, le bien, la beauté, etc. L’objectif de Fernando Rielo est que l’Église, à travers ses membres, fasse siéger le Christ dans les chaires des universités et les hauts-lieux de la culture.

Mais qui est Fernando Rielo ?

Fernando Rielo est né en 1923 à Madrid et est décédé en 2004 à New York. Il fonde en 1959 les Missionnaires Identès, institut de droit pontifical relevant des nouvelles formes de vie consacrée. L’Institut religieux est suivi d’autres fondations issues d’une recherche de toutes les voies possibles pour porter l’Évangile au monde entier, en particulier à la jeunesse et aux intellectuels : la Fondation Fernando Rielo, l’École Idente, la Jeunesse Idente (avec son Parlement Universel de la Jeunesse, ses camps, la route de Saint Jacques, le Volontariat Idente), la Famille Idente... (France Catholique avait consacré 3 pages aux Missionnaires Identès dans son n° 2962 du 4 février 2005, suite au décès de F. Rielo)

Comment se réalise cet engagement des missionnaires Identes dans la culture et la société ?

Il se réalise par la mise en pratique et la transmission de l’Évangile « avec le sacrifice de leur vie et de leur réputation », pour reprendre une prière du fondateur. L’Évangile se projette ainsi dans la culture et la société de manière créative : il rend possible l’amitié et le dialogue interculturel en favorisant en même temps le bien-être physique, psychologique et spirituel des personnes.

Fernando Rielo disait qu’« il faut aider à tout prix un être humain qui désire donner un bien dont il se juge détenteur… Le bien n’est pas une entité abstraite. C’est un bien concret ».

Et pour ceux qui veulent en savoir davantage, comment vous retrouver ?

À Paris, un groupe de lecture et d’étude se réunit plusieurs fois par an et permet d’approfondir la pensée de Rielo. Il est l’occasion de réaliser des études comparées (avec Newman, Blondel, Teilhard, Jules de Gaultier…), de participer au Congrès Mondial de Métaphysique triennal ou encore de travailler aux traductions en français.

Un cours public sera donné au Collège des Bernardins à partir de février 2019 sur Newman, Blondel et Rielo ; un autre, sur la conception mystique de l’anthropologie de Rielo, sera proposé en 2019-2020.

La publication d’un livre d’entretiens sur la vie, la pensée et la poésie de Fernando Rielo, Dialogue à trois voix, est prévue en 2019 aux Éditions Saint-Léger.

www.idente.org

— 
Photo : José Maria López Sevillano © Universidad Técnica Particular de Loja

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.