Le général de Castelnau 1851- 1944, Le Soldat, l’Homme, le Chrétien, Patrick de Gmeline Editions Charles Hérissey, 45 €

par le colonel Roux

dimanche 29 juin 2014

Cet ouvrage imposant, composé par notre camarade Patrick de Gmeline, est autant une biographie qu’un album de photos avec des légendes très détaillées.

Ce livre complète les biographies de cette poignée de généraux qui dirigèrent l’armée française dans une période difficile, et réussirent à emporter la victoire militaire malgré des pertes énormes et des lacunes initiales graves, ce qu’écrit, en juillet 1914, le général de Castelnau qui perdit lui-même trois fils au combat.

Lieutenant puis capitaine en 1870, à 20 ans, officier aussi brillant que consciencieux, ce qui n’est pas si courant, devenu général malgré sa catholicité affichée dans la décennie 1900, le général de Castelnau devient illustre dans les combats de la Lorraine en août 1914, en particulier au Grand Couronné qui protège Nancy. En 1915 il coordonne la deuxième offensive de Champagne, échec encore discuté par les historiens, et en 1916, comme adjoint direct de Joffre, il agit au début de la bataille de Verdun où il précède Pétain.

Ensuite il est mis dans un placard, relatif, et entre le premier à Colmar libéré, mais son courage intellectuel lui valut de ne pas être élevé à la dignité de Maréchal de France ce que l’auteur explique en détail.

A la fin de sa longue vie, entouré de sa nombreuse famille, il se consacre à la Fédération Nationale Catholique qui regroupera jusqu’à trois millions de membres. Cet album se lit et se regarde par chapitre, tout y est instructif.

Il est bon qu’un des grands chefs de 14-18, véritable symbole des vieilles familles françaises, soit ainsi présenté dans toute son ampleur.

Colonel Alain J. ROUX

pour l’UNOR


http://www.charles-herissey.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=119&Itemid=148

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication