ENTRETIEN AVEC PIERRE DE VILLIERS

«  Le chef doit aimer ses hommes  »

propos recueillis par Guillaume Bonnet

lundi 31 décembre 2018

La crise de l’autorité est-elle la mère de toutes les crises ?

Pierre de Villiers : Son rôle est en effet essentiel. Si la France ne dispose pas de leaders qui soient, comme j’aime à les appeler, des «  absorbeurs d’inquiétude  » et des «  diffuseurs de confiance  », le moteur ne redémarrera pas, malgré toutes les performances économiques et gains de productivité que l’on pourrait réaliser. Au-delà de leur capacité d’entraînement, ces chefs doivent être capables de donner une vision, un sens. Les grands pays qui s’en sortent aujourd’hui, ce sont les États-puissance, qui déploient une stratégie de long terme. Nos démocraties européennes s’inscrivent, elles, dans le court terme et se contentent de la tactique au détriment de la stratégie. Ce sont les hommes qui font l’histoire du monde et elle s’écrit sous nos yeux.

Comment définissez-vous l’autorité ?

L’étymologie est très claire. Auctoritas, signifie la capacité de faire croître, de faire grandir, d’élever. Ordonner, c’est mettre en ordre. L’art du chef consiste à faire jaillir l’initiative, la responsabilisation et l’imagination de ses subordonnés. Entre le chef au sommet et la base, les corps intermédiaires ont quant à eux l’initiative des décisions à prendre à leurs niveaux respectifs selon le principe de subsidiarité. Le rôle du chef se résume aux quatre «  C  » : concevoir, convaincre, conduire et contrôler. Faire réussir, c’est réussir.

L’exercice de l’autorité suppose-t-il de mettre son affect entre parenthèses ?

Se soumettre à une autorité ne signifie pas la subir. Ce qu’il faut obtenir, c’est ce que le général Frère [1] appelait l’«  obéissance d’amitié  » qui privilégie l’adhésion à la contrainte. La confiance est au cœur de l’autorité, et pour obtenir cette confiance, le chef doit aimer ses hommes. Ce principe est bien peu enseigné dans les écoles où l’on forme les élites de la nation. On s’y intéresse trop à la performance sèche, à la dureté froide de la finance. Le bonheur des gens ne saurait se réduire à l’économie. Au-delà des mesures fiscales, les Gilets jaunes attendent peut-être du respect, de la considération, de l’amour. Si tous les responsables arrivaient au travail le matin en se disant : «  Je vais m’intéresser aux autres  », bien des choses changeraient.

Retrouver l’intégralité de l’entretien dans notre magazine.

— 

Photo : Le général Pierre de Villiers, ancien chef d’état-major, avec son homologue américain, Martin Dempsey, en 2014.


[1Le général Aubert Frère (1881-1944), fondateur de l’Organisation de résistance de l’armée (ORA) est mort au camp de concentration du Struthof.

Messages

  • Il est impossible de participer A la mort de son prochain volontairement et d’être chrétien ! L’église est faite pour nous aider a faire un choix personnel de Dieux en respectant notre for intérieur . Le reste est un choix qui n’engage que nous au risque de notre condamnation, la seule issue est d’aimer nos ennemis pour participer à la rédemption de l’humanité avec le christ

  • Pour avoir été, par trois fois, chef de corps, je vous assure que l’on peut assurer les missions qui nous sont ordonnées et engager ses troupes tout en aimant et respectant chacun des hommes qui nous ont été confiés.
    Tout le reste est du baratin sans valeur et qui occupe inutilement les réseaux sociaux.
    L’important est de réfléchir en amont aux métiers des armes, et en conscience l’accepter ou changer de voie professionnelle.
    Mais quel honneur d’être à la tête de sa section, de son régiment, de son navire ou de son escadrille aérienne , de mener sa mission en sentant la confiance de ses troupes, car eux ressentent l’intérêt que vous leur portez et la confiance que vous leur accordez.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.