Le Pape et la querelle du genre !

par Gérard Leclerc

lundi 3 octobre 2016

Le Pape, ayant dénoncé dans l’avion qui le ramenait du Caucase à Rome « un sournois endoctrinement à la théorie du genre » propagé dans les manuels scolaires en France, a provoqué une très vive réplique de notre ministre de l’Éducation nationale. Visiblement très irritée, Najat Vallaud-Belkacem a déclaré sur France Inter : « Je n’imaginais pas que le Pape se laisserait embarquer par des intégristes et leurs folie mensongère. Ça me met en colère (…) le Pape semble avoir été convaincu que les enseignants français passeraient leur temps à enseigner aux enfants que dans la vie, on peut changer de sexe. Je regrette cette parole pour le moins légère et infondée. Il a été lui aussi victime de la campagne de désinformation massive conduite par les intégristes de la Fondation Lejeune, Vigigender et d’autres. » Et de répéter que la théorie du genre n’existe pas. De même, Nathalie Kosciusko-Morizet a trouvé sur Europe 1 que le Pape allait « un peu vite en besogne ». Tiens, donc ! Le pape François se serait donc laissé prendre par des officines spécialisées dans l’intoxication de l’opinion. Cela vaut tout de même la peine d’un examen sérieux.

On reconnaît très souvent que le Vatican est un des lieux les mieux informés des réalités de la planète, étant au centre d’un ensemble impressionnant de réseaux qui font remonter l’information de partout. Cette dernière est, d’évidence, soigneusement analysée par des gens de grande qualité. Ce n’est donc pas sans s’être soigneusement documenté, que le Pape peut dénoncer une offensive idéologique qui dépasse de très loin le cadre français : « Il y a aujourd’hui une guerre mondiale pour détruire le mariage. Il y a aujourd’hui des colonisations idéologiques qui détruisent. Elles ne détruisent pas avec les armes, elles détruisent avec les idées. Il faut se défendre des colonisations idéologiques. » Et le Pape de désigner la théorie du genre au cœur de cette entreprise. Ce qui ne pouvait manquer de faire hurler tous ceux qui, ces dernières années, n’ont cessé d’affirmer qu’il n’y avait pas de théorie, mais tout simplement un champ d’études universitaires, celui des gender studies, qui, on le sait, est indemne de tout préjugé idéologique.

Le Monde et Libération ont beau répéter leur slogan à la façon d’un mantra, ils ne sont suivis que par ceux qui appartiennent à leur mouvance intellectuelle et qui sont d’ailleurs d’une totale mauvaise foi. Comme si ces journaux et les lobbies dont ils sont les porte-parole ne menaient pas de combats parfaitement identifiables et qui vont toujours dans le sens de la démolition de la famille. Les courants philosophiques qui structurent pour l’essentiel les études de genre ne prêtent à aucune équivoque. Le Pape sait très bien ce qu’il dit, lorsqu’il récuse des entreprises de colonisation idéologique à l’échelle du monde. 

— 

Rencontre des catholiques dans la cathédrale de Tbilissi


Jean-Frédéric Poisson est l’invité d’Yves Calvi à 19h30 sur LCI, le 3 octobre 2016 pour parler de la théorie du genre.

— -

Quotidien gratuit "20 minutes" : « Propos du pape : L’école française cherche-t-elle à transformer les garçons en filles et les filles en garçons ? »

http://www.20minutes.fr/societe/1935251-20161003-propos-pape-ecole-francaise-cherche-transformer-garcons-filles-filles-garcons


"Le Monde" : « Critiques après les propos du pape sur la « théorie du genre » dans les manuels scolaires »

http://www.lemonde.fr/religions/article/2016/10/03/critiques-apres-les-propos-du-pape-sur-la-theorie-du-genre-dans-les-manuels-scolaires_5007255_1653130.html#M70kkgayPe7LAilE.99


RTL : Qu’est-ce que la théorie du genre ?

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/qu-est-ce-que-la-theorie-du-genre-7785093561

— -

Théorie du Genre : Le Pape, Najat Vallaud Belkacem et les manuels de collège

par Vincent Badré

http://www.histoirefabriquee.com/theorie-du-genre-le-pape-najat-vallaud-belkacem-et-les-manuels-de-college/

Pour aller plus loin :

Messages

  • Merci, cher Gérard Leclerc, de cette réaction aussi justifiée que rapide à propos de Madame la ministre de l’Education sur les mots du pape au sujet de "la querelle du genre". On aurait dit, ma parole, que Madame Belkacem n’attendait que de prendre, comme on dit, la balle au bond pour contrer une - comment déjà - malheureuse expression du pape ! "...ça me met en colère...". Dommage, car "la colère est mauvaise conseillère" dit le proverbe. Et de stigmatiser intégristes, la Fondation Lejeune, etc... Non, la théorie du genre n’existe pas sauf dans l’imaginaire du pape et des... Mais passons, sauf voilà Mme Kosciusko-Morizet de joindre sa voix sur le sujet à celle de sa supposée ennemie politique. Que de cloches pour sonner le tocsin !

    L’expression " "colonisations idéologiques" , voilà qui aura déstabilisé quelque part dans les hautes sphères. Ces réactions presque simultanées sont la meilleure preuve que François a visé juste.

    Toutefois, vu et entendu via les télés locales : madame Belkacem s’autorise à... à quoi donc déjà ?.... Ah oui ! voilà un résumé : "Je conseille au pape de...". Mais voyez-vous ça ! Une ministre qui "conseille" à un chef d’Etat de !... A la rigueur un "Je suggère..." Autant revoir dans les fables de La Fontaine le chapitre de la grenouille qui veut se faire.... Mais motus ! Laissons les vacheries à d’autres...

    Disons que ce "je conseille au pape" ne serait qu’un lapsus échappé à une ministre qui ne contrôle pas plus ses déclarations publiques que les programmes de son ministère. Un minimum de - en osant le mot - d’intelligence aurait probablement dû conseiller à la préposée à l’éducation nationale une tournure plus judicieuse.

    En fait d’éducation...

    • "Certaines polémiques sont stériles et infondées ..."
      dixit la Conférence des Evêques de France. Voilà c’est tout, roulez jeunesse...

      Quand aura-t-on des propos clairs, virulents s’il le faut, bref une VRAIE réaction venant non pas que de toujours les mêmes évêques courageux, mais officielle, de la CEF ?

      M. Gemayel j’ai cependant bien peur que NVB soit plutôt la personne la plus intelligente de toute la fourmilière politique française. Intelligente et diablement perverse. Elle est en ce moment un des meilleurs soldats de la franc-maçonnerie, qui se sert actuellement de TOUT événement - politique, terrorisme, islam, guerre, éducation, effondrement de valeurs morales etc. - répandant pour tout une information à sens unique, pour combattre le seul ennemi qui lui résiste encore, l’Eglise.

      "Que de cloches pour sonner le tocsin !" Excellent !!!

  • Bref, heureusement qu’il y a un pape, parce que les évêques français ne se mouillent pas trop la soutane sur le sujet...

    L’épiscopat italien sous Mussolini était plus courageux quand il s’agissait d’enrôler la jeunesse dans les mouvements fascistes...

    • « L’épiscopat italien sous Mussolini (...) »

      Je ne suis pas Italien et, de toute manière, je n’étais pas né à cette époque. Je ne sais donc pas dans le détail ce qu’a dit et fait ledit épiscopat.

      Peut-on cependant comparer deux sujets autant dissemblables ?

      Peut-on comparer et confondre des mentalités et des contextes distants de quatre-vingts ans ?

      Bref, je crains que cette petite phrase ne soit qu’une pierre jetée dans le jardin de la cure, une parole polémique guère utile.

      En outre, il me semble que l’accusation portée contre un épiscopat français qui, paraît-il, « ne se mouille pas trop la soutane sur le sujet... » procède plus d’une réaction ethno-centrée que d’une réflexion complète.

      Cette affaire du Genre ne concerne pas avant tout le religieux ou le théologique (même s’ils ont à en dire).
      C’est d’abord une question du ressort de l’anthropologie, de la philosophie, de la biologie et de la psychologie (et, accessoirement, de la psychiatrie...).

      Comme telle, n’importe qui, croyant ou non, est parfaitement capable, sans aucun recours à aucun livre sacré, de l’examiner, de raisonner et d’en condamner les failles béantes et l’imposture idéologique (imposture grimaçante qui s’avance sous la protection répressive de la nouvelle police de la pensée et des mœurs).

      Ce matin (4 octobre), j’ai entendu (un peu par hasard), sur Radio Notre Dame, l’excellent Éditorial de Gérard Leclerc qui complète vigoureusement son propre billet d’hier.

      J’espère que F.C. va s’empresser de le mettre en ligne.

      En attendant, on peut l’écouter ici :

      https://radionotredame.net/player/67564/

    • Oui, le texte dit par Gérard Leclerc mérite vraiment d’être mis en ligne car il est remarquable de clarté et de fermeté.

      Mais permettez-moi d’y revenir : pourquoi n’avons-nous en France aucun évêque capable de dire la même chose,ou plutôt assez courageux pour oser dire la même chose ?

      En France, l’épiscopat est la grande muette sur la révolution libertaire en cours...

    • Oui, vivement diffusé sur FC le texte de Gérard Leclerc sur le sujet !
      Pas de développement ici pour permettre au lecteur d’en apprécier, il est à espérer très bientôt, le contenu. Sauf qu’à l’écoute il y a le "ton" d’un G. Leclerc qui en ajoute à la saveur et à la valeur ! A déguster sans modération.

      A signaler par ailleurs sur le site Figarovox un entretien fort intéressant aussi où Madame Bérénice Levet répond aux questions avec assurance et clarté. En... Mais non, là aussi respect de la liberté du lecteur qui pourra donner son avis plus tard s’il le souhaite. En pensant pouvoir dire seulement : à lire, pour qui veut.

      Il est bon que des laïcs se fassent entendre sur de tels sujets. Rien que des laïcs, pour l’instant. Parce que, voyons un peu, de nos jours il suffirait qu’un évêque prenne, en premier, la parole sur n’importe quel sujet pour être aussitôt "tabassé" médiatiquement. Le moment venu, - et c’est à souhaiter - les hommes d’Eglise viendront apporter leur contribution alors que les laïcs auront démontré leur capacité à faire face à bien d’entourloupes et à éviter les peaux de bananes qui jonchent par paquets entiers le chemin de l’Eglise.

      Merci à madame la ministre de l’éducation pour cette opportunité - une de plus - offerte aux laïcs pour rappeler qu’ils existent, eux aussi, dans la pratique. Et pas seulement en théorie...

  • La chronique de G.L. sur Radio N-D est présente par écrit sur ce site à la rubrique : Le Journal de G.L.

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.