La mission catholique polonaise en France

par Gérard Leclerc

lundi 21 février 2011

Vendredi et samedi derniers, s’est tenu au collège des Bernardins un important colloque à l’occasion du 175e anniversaire de la création de la mission catholique polonaise en France. Une messe solennelle du jubilé a été également célébrée hier à Notre-Dame de Paris, sous la présidence du cardinal André Vingt-Trois et en présence de l’actuel primat de Pologne Mgr Kowalczyk et de son prédécesseur le cardinal Glemp.

Je me suis associé à l’événement en participant à la première matinée du colloque, pour des raisons que je dirais de gratitude et d’amitié. Il m’est souvent arrivé de rappeler que la France et la Pologne sont des nations sœurs, parce qu’elles ont une commune identité catholique et parce que l’histoire les a souvent rapprochées. Comment oublier aussi que notre pape Jean-Paul II avait des liens personnels très forts avec notre pays ? Liens qu’il a lui-même évoqué de façon émouvante lors de toutes ses visites apostoliques en France.

Mais notre proximité s’explique aussi par la forte émigration polonaise qui s’est produite chez nous après la première guerre mondiale et qui a amené la constitution de communautés importantes dans la région parisienne et dans le Nord. Le mouvement avait commencé dès le dix-neuvième siècle, lorsque notre pays fut une véritable terre d’accueil pour les combattants polonais chassés de leur pays à la suite des révoltes conduites pour l’indépendance nationale d’une Pologne soumise au joug de ses puissantes voisines. Jean-Paul II était forcément sensible à ces souvenirs : les plus grands poètes du romantisme polonais se sont retrouvés à Paris pour fuir la répression et c’est chez nous qu’ils ont élaboré une grande partie de leur œuvre. Les Parisiens ne savent peut-être pas que le grand Mickiewicz a sa statue au bord de la Seine, tout près de la Concorde et que Norwid, le poète le plus cher au pape polonais (1), a vécu ses dernières années dans une maison tenue par les Filles de la Charité qui existe toujours non loin de la gare d’Austerlitz.

Il était donc hautement souhaitable que Paris accueille les manifestations du jubilé de la mission catholique polonaise, à cause de notre amitié pour cette communauté franco-polonaise, toujours si présente et si vivante. Cette même communauté se prépare à célébrer avec l’Église entière la béatification de Jean-Paul II à Rome le 1er mai prochain. Nous y serons nombreux avec elle.

Chronique lue sur Radio Notre-Dame le 21 février 2011.

(1) Cf : Le pape et la France, de Gérard Leclerc :
http://www.amazon.ca/PAPE-FRANCE-Gerard-Leclerc/dp/2841001164

Messages

  • c ’est toujours pareil , onle sait APRES et jamais avant !!!....."heureuse" d’avoir été absente !....merci...

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.