La joie de Pâques en musique

par Grégoire Coustenoble

jeudi 5 avril 2012

Le Festival de Pâques qui s’est déroulé à Chartres durant sept ans, de 2003 à 2010, a dû s’interrompre l’année dernière, après avoir vu, malgré son succès, son déficit atteindre la somme de 90  000 euros. Mais de jeunes blésiens ont décidé de reprendre l’idée à leur manière autour d’un projet étudiant. Leurs ambitions semblent cependant plus réduites. Pour Grégory Turpin, musicien et responsable de la programmation pop, leur but n’est pas de devenir riches et célèbres, mais de partager quelque chose.

Vincent Grappy, organiste de la cathédrale de Blois n’a pas une vision différente : « Je viens faire de la musique, et si ça produit autre chose, tant mieux. Mais cet autre chose, c’est quelque chose qu’on ne maîtrise pas ». Le rappeur Manou Bolomik, lui, pense que la musique est de toute façon le bon canal pour transmettre ce quelque chose dans notre monde « où tout est illusion ». Et pour cela, Grégory Turpin, qui composa il y a deux ans une messe pour le diocèse, rappelle qu’il fait de la musique pop-rock et utilise les sonorités actuelles dont il est imprégné, mais qu’il bénéficie également, en tant que chrétien, de l’héritage de siècles de musique composées pour Dieu.

Alors que le Festival de Pâques a réuni jusqu’à 20 000 personnes, nos jeunes organisateurs annoncent n’en attendre que 2 000, dix fois moins. Mais s’ils débutent modestement, ils n’en sont pas moins originaux et innovants. Pâques en octaves se veut bien l’héritier du Festival de Pâques, mais s’en démarque également. Ainsi, il tient son nom du fait qu’il se déroulera au bout de l’Octave de Pâques, les huit jours qui vont du dimanche de Pâques au deuxième dimanche de Pâques, aussi appelé dimanche de la divine Miséricorde, comme institué par le pape Jean-Paul II depuis 2001 à la demande de la Vierge apparue à sainte Faustine Kowalska.

Le festival, qui se déroulera dans différents lieux de Blois — cathédrale Saint-Louis, basilique Notre-Dame de la Trinité, abbatiale Saint-Nicolas, Temple réformé et dans une salle de concert, sera également retransmis sur RCF.

L’équipe estudiantine est jeune mais ne fait pas pour autant dans le jeunisme. Leur festival est pour tout le monde. Et cela commence par une programmation diversifiée. De la pop avant tout, mais aussi du rap, du reggae, des chorales, de la musique classique auxquels s’ajoutent des expositions d’art, des conférences sur la musique liturgique et sur la musique... satanique, un atelier, la projection d’un film et pour couronner le tout, un tremplin. Il permettra de faire découvrir des nouveaux talents et offrira la production de son CD au vainqueur. Il sera désigné par un jury composé d’un prêtre, du directeur de la maison de disque Première et d’un artiste de pop chrétienne.

Les têtes d’affiche de cette pop chrétienne seront d’ailleurs là, comme le groupe Glorious ou la « rock star » irlandaise Paddy Kelly, mais aussi des noms moins connus, comme le coup de cœur du programmateur, la chanteuse pop Hanna Clair. Tous se retrouveront en cette Octave de Pâques pour partager et transmettre ce quelque chose qui pourrait bien être la joie de la Résurrection qui se prolonge par-delà la fête pascale.


Pâques en Octaves, du 13 au 15 avril 2012.

TARIFS :

- WEEK-END COMPLET 29 €

- SOIRÉE VENDREDI 15€

- JOURNÉE SAMEDI 19€

- JOURNÉE DIMANCHE 19€

Tél. : 06.30.61.59.80 / paquesenoctaves@gmail.com /

www.paquesenoctaves.com

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.