La guerre de l’information

par Gérard Leclerc

mercredi 15 février 2017

La guerre de l’information fait rage. Ce n’est sûrement pas une nouveauté absolue, il y a des précédents dans l’histoire et il y a même des constantes. La lutte pour le pouvoir se déploie sur le terrain de l’opinion publique qu’il s’agit de contrôler, d’orienter et parfois même d’intoxiquer. Traditionnellement, on parlait de propagande, les régimes totalitaires étant passés maîtres dans l’art de la manipulation. Mais avec les progrès de la technologie, les armes ont complètement changé de nature. La presse quotidienne s’inquiète puisqu’elle se trouve dépossédée de la prééminence morale qui était la sienne. Les sites de toute nature prétendent fournir des informations inédites ou secrètes. Et la bataille est souvent gagnée par eux. Le président Trump a choisi de s’adresser directement au peuple américain, en passant par dessus les médias qui se trouvent ainsi dépassés.

En France, Le Monde a décidé de s’attaquer directement à l’adversaire avec un instrument de type nouveau lui aussi, appelé Décodex, dont la fonction est d’établir de façon rigoureuse le vrai et le faux. 600 sites d’informations sont ainsi notés par un moteur de recherche, qui établit leur degré de fiabilité. Tout de suite, l’initiative a été critiquée par ceux qui se défient des critères idéologiques qui peuvent être ceux du quotidien. Quoi qu’il en soit, le fait est certain : il faudra nous habituer à ces nouvelles mœurs, elles vont se perpétuer et même se développer.

On accuse, par exemple, ouvertement, le pouvoir russe d’intervenir directement dans notre campagne présidentielle, comme il est intervenu dans la campagne américaine. C’est Emmanuel Macron qui serait le plus visé, en ce moment, par cette attaque informatique directe, répandant les rumeurs les plus diffamatoires. L’intéressé et ses amis ont décidé de répliquer, en se plaignant que les armes ne sont pas égales. Oui, nous sommes entrés dans une nouvelle ère, marquée par une guerre sournoise. Comment s’en défendre ? Peut-être en prêtant un peu l’oreille aux propos du Pape, qui dans son homélie de lundi à la Maison Sainte-Marthe, recommandait de vaincre les ressentiments pour sauver la fraternité. Vaste programme !

Chronique diffusée sur Radio Notre-Dame le 15 février 2017.

Messages

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication