La croix interdite

par Gérard Leclerc

lundi 30 octobre 2017

Ainsi le Conseil d’État a ordonné la modification de la statue de Jean-Paul II, qui est installée sur une place de la commune de Ploërmel dans le Morbihan. Il faudra donc retirer la croix qui surplombait cette statue représentant le Pape. La dite statue étant sauve. Cette décision intervient après tout un parcours judiciaire. C’est d’abord le tribunal administratif de Rennes qui avait enjoint le maire de Ploërmel de retirer le monument de son emplacement. Entendez le monument dans son ensemble, pas seulement la croix. Après appel auprès de la cour administrative de Nantes, l’arrêt de Rennes avait été annulé. C’est donc le Conseil d’État qui avait été saisi pour arbitrer en dernière instance, et on pourrait dire qu’il a coupé la poire en deux, ne satisfaisant personne : ni les plaignants, à savoir la fédération de la Libre Pensée et deux habitants de la commune, ni le maire solidaire de sa municipalité et d’une grande partie de la population qui n’a nul désir de voir mutiler un monument qui s’est inscrit dans le paysage local.

Et voilà que cette affaire prend une dimension internationale : la Pologne, patrie natale de saint Jean-Paul II s’est émue en apprenant la nouvelle. Mme Szydlo, Premier ministre, a déclaré que « le gouvernement polonais tentera de sauver de la censure le monument de notre compatriote, et nous proposerons de le transférer en Pologne, en cas d’accord des autorités françaises et de la communauté locale ». Et d’ajouter : « Notre grande compatriote, un grand européen est un symbole de l’Europe chrétienne unie. Le diktat du politiquement correct – de la laïcisation de l’État – laisse la place à des valeurs qui nous sont étrangères culturellement et qui servent à terroriser la vie quotidienne des européens. »

Le moins qu’on puisse dire est qu’à Varsovie on n’a pas du tout la même conception de la vie publique que chez nous et que le concept de laïcité, tel qu’il est reçu en France, est incompris là-bas. Mais était-il utile de provoquer une telle querelle ? L’interdiction de la croix à Ploërmel prélude-t-elle à la suppression de toutes les croix qui se dressent un peu partout dans notre pays ? Trop de rigueur procédurale ne sert sûrement pas la paix civile que la laïcité est censée protéger.

Chronique diffusée sur Radio Notre-Dame le 30 octobre 2017.

Pour aller plus loin :

Messages

  • summum jus, summa injuria
    De quand date l’installation de cette statue ? quel est le délai au-delà duquel une décision municipale ne peut plus être contestée ?
    Le délai de recours étant dépassé, la demande de la libre pensée de Ploërmel (!) n’était plus recevable.

  • Je voyage bcp en extrême-orient et Amérique du Nord. Les crèches et les croix ne gênent pas., pas lus uqepar esl temples de différentes eligions. En France, les anti sont plus forts que les croyants, alors ! Je ne comprends pas les gens de France, soit disant pays de liberté. Liberté pour les uns donc, mais pas pour d’ autres.
    Dans mon quartier, on hisse pourtant certains drapeaux pour solenniser des événements avec lesquelles je ne suis pas d’accord. Or je respecte, parce qu’en France, j’ai appris à respecter tout le monde, même ceux qui pensent ou croient autrement que moi. Si non, interdisons après les croix, les croissants, les tables de la loi ou les étoiles de David, les habits religieux chrétiens, musulmans, bouddhistes, les insignes et les chapeaux.... où allons nous ? Un pays d’égalité de droits, de liberté et de fraternité, avez-vous dit ? C’est pourtant tellement beau à vivre. Que c’était bon la France et que risque-t-elle de devenir ou de redevenir ? Un pays de racisme, d’autoritarisme et d.exclusion ne respectant même plus les libertés individuelles ou des groupes. Tiens, bizarre, c’est le contraire qu’on entend dire... Quelle edmagogie ! Oui la prétendue liberté n’est pas un droit pour tous. Vive les lobbys !

  • Suprême horreur, le sculpteur" qui a façonné cette statue est russe !

    Outre l’atteinte intolérable à la laïcité (une croix en Bretagne, quelle incongruité !!), c’est sûrement une nouvelle tentative de déstabilisation de la France et de Ploermel par la Russie. Faut décréter d’urgence des sanctions internationales... (*)

    * et un boycott de la vodka, ça aidera les libres-penseurs à dessaoûler

  • Personne jusque-là ne semble avoir pensé aux délicates attentions de Papa Noël qui, chaque année, anticipe la fête de la Nativité en sortant de sa hotte les étrennes pour les enfants sages que sont les chrétiens de France. En effet, on a eu droit à l’interdiction de la statue de la Sainte Vierge parce que érigée dans un lieu public ; il y a eu aussi la remise en cause des crèches dans les mairies et autres lieux ; et tout
    dernièrement à quelque deux mois de Noël, la croix qui surmonte l’arc entourant la statue de saint Jean-Paul II. (de plus, comme rappelé, façonnée par un Russe !).

    Par contre, depuis près d’un mois, les hypermarchés et jusque la plus petite épicerie de quartier, les citrouilles et potirons sont étalés - et vendus - par centaines en vue de la célébration de la très sainte et heureuse fête d’Halloween !

    Il faut, nous dit-on, vivre avec son temps ! Aujourd’hui, le temps des courges...

    Bon "Holy win" !

  • Une fois de plus cette république ridiculise la France ! au moment où le monde bruit de mille dangers, que l’étau se resserre : une institution française joue à Clochemerle.

    En me promenant, j’ai toujours été étonnée de voir que notre république laïque ait gardé la croix sur le panthéon : qu’en dit le conseil d’Etat ? ce temple de l’athéisme et du kitch (quel ennui et quel froid !!) est surmonté d’une croix ? est-ce un compromis ? le conseil d’état n’a jamais songé à la faire enlever ? cette croix pourrait nous donner de mauvaises pensées : par exemple une occupation symbolique pour ramener notre sainte patronne Geneviève dans un lieu qui est le sien ? quelqu’un a-t-il l’explication de ce paradoxe ? Rêvons un peu, Madame de Sévigné dans une lettre parle de la procession annuelle des reliques de la Sainte dans sa bonne ville : quelle cérémonie grandiose au 17ème siècle !!
    Au 18ème siècle, cette énorme bâtiment a bien été construit pour notre Sainte ..... la république ou ce qu’il en reste a toujours aimé mettre ses grosses bottes dans les palais royaux ou dans des abbayes transformées en casernes...Elle passe de la muflerie au ridicule, quand on voit la réaction de la Pologne, on a honte de tant de bêtises et surtout devant cette haine du christianisme...

  • S’il n’y avait que le pan-théon !

    Traversant ce soir la ville en autobus, j’ai soudain été saisi par toutes ces croix vertes rutilantes et scintillantes au fronton des innombrables boutiques d’apothicaires qui parsèment la cité.

    Comment se fait-il que les comités de vigilance pour la lalaïcité ne soient pas déjà montés au créneau ?

    Il faut enlever fissa cet emblème religieux qui, surplombant les têtes de nos fils, nos compagnes, nargue avec insolence les combats anciens, présents et futur des défenseurs intransigeants de la laïcité face à l’infâme.

    Mais par quoi remplacer les croix vertes de nos pharmacies, plus nombreuses que les clochers ?

    Une branche d’hellébore (*) ou encore un poétique clystère seraient en harmonie avec la quérulence qui est au fondement de la querelle...

    * une plante très laïque et "sans culotte" car, outre ses antiques et moyennageuses vertus purgatives et anti-folie, elle honorait le onzième jour de pluviôse du calendrier de l’An II et de la Commune de Paris...

  • bonjour
    Tristesse et colère, nous en sommes donc là...à vouloir démonter des croix, pardon, une croix, mais celle-ci a valeur d’exemple. Quelle pitié que cette laïcité haineuse, mal comprise, mal interprétée. mais aussi quelle image allons nous donner de la France, notamment auprès des intégristes islamistes ? celle d’un pays où l’état lui-même lutte contre la chrétienté ? j’espère que comme souvent la raison triomphera de la bêtise.
    Alain

  • A propos de Croix

    La Croix est interdite à Ploërmel dans le Morbihan, en France.

    L’affichage public de la Croix est réprimé en Arabie Saoudite.

    Devinette : le fait d’interdire la Croix serait-il plus tolérant - ou moins fanatique - en France que celui d’en réprimer l’affichage public en Arabie Saoudite ?

    Décidément, cette devinette , quelle croix !

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.