Allemagne

La circoncision qui rend fou

par Frédéric Aimard

mercredi 27 juin 2012

Un juge du tribunal de grande instance de Cologne aurait jugé, le 26 juin, que la circoncision par un médecin d’un enfant de 4 ans, à la demande des parents musulmans de celui-ci, intervention qui avait provoqué une hémorragie et une hospitalisation, constituait une blessure volontaire entraînant la responsabilité du médecin et des parents. Il aurait justifié sa décision par le principe général que la liberté des parents en matière d’éducation religieuse doit s’arrêter devant le droit de l’enfant à exprimer son consentement, en ayant donc atteint l’âge du discernement pour cela.

On a beaucoup de mal à croire une telle information quand on la découvre dans la presse et on ne peut s’empêcher de penser qu’une telle jurisprudence est dangereuse, empêtrée dans des raisonnements excessifs, l’inculture ou la haine des religions.

On rappellera que, contrairement aux nôtres, les lois fondamentales allemandes reconnaissent l’enracinement du pays dans les principes judéo-chrétiens. La circoncision fut un motif de persécution des juifs du temps de l’occupation grecque de Jérusalem. Cela va-t-il recommencer ? Dans un pays qui a tant à se reprocher à l’égard des juifs ?

Est-ce la seule circoncision pour motif religieux qui serait interdite par la justice allemande ? Car elle est pratiquée couramment aux États-Unis et promue en Afrique par des organisations internationales de Santé avec des arguments d’hygiène et de lutte contre le sida…

Le Conseil central des juifs d’Allemagne exige qu’une loi vienne rapidement protéger leur liberté religieuse. Que vont dire les 4 millions de musulmans qui résident en Allemagne ?

— -

http://fr.sott.net/articles/show/9107-La-Circoncision-Conditionner-l-adulte-en-Torturant-l-Enfant

Messages

  • A ce niveau là il n’y a plus de débat, ce n’est pas d’un lieu d’expression dont vous avez besoin mais d’un psychiatre.

  • Je ne suis pas du tout d’accord, la circoncision sans raison thérapeutique est bel et bien un acte inadmissible, qui porte atteinte à l’intégrité physique d’un mineur. Je vous rappelle qu’elle est (en principe) interdite et punie par la loi, mais tolérée dans les faits (cf. wikipédia) :
    "La circoncision sur indication médicale est justifiée par la permission de la loi, comme toute atteinte exceptionnelle au corps humain. Le droit a toutefois à connaître des suites dommageables d’une telle intervention. Quant à la circoncision rituelle, sans être autorisée expressément, elle n’est pas non plus interdite. En principe, comme toute atteinte non médicalement justifiée à l’intégrité physique d’une personne elle tombe sous le coup de l’article 222-1".
    Précisons qu’il ne s’agit là nullement d’antisémitisme. Certains juifs libéraux préconisent d’ailleurs de remplacer cette pratique barbare par une cérémonie d’alliance symbolique, sans mutilation : le brit shalom (Cf. http://en.wikipedia.org/wiki/Brit_shalom_%28naming_ceremony%29)

    Si vous justifiez la circoncision rituelle, pourquoi pas l’excision ?
    Comme disait la psychanalyste Françoise Dolto : "Le corps de nos enfant ne nous appartient pas et leur sexe encore moins."
    Philippe DELORME

  • Ce n’est pas sur hoaxbuster, donc ça doit être vrai. De toute façon, parler de persécution religieuse, de Hitler et que sais-je encore, relève d’un anti germanisme injustifié (mon nom est lorrain et je n’ai pas besoin de vitupérer les allemands matin, midi et soir pour être français). Les allemands ont une logique implacable, et la circoncision est bien une mutilation (même si elle n’est pas grave) et donc concerne la protection de l’enfance. Les français gardent un certain bon sens qui les protègent contre des conclusions manifestement irréalistes.
    Quant à se soucier des 4 millions de musulmans qui vivent en Allemagne, c’est oublier que, au contraire de la France, où des musulmans français ont acquis droit de cité depuis plus d’un siècle, ils sont tous étrangers et peuvent faire ce qu’ils veulent dans leur pays.

  • Circoncision & excision sont des mutilations qui doivent être éradiquées. D’autres mutilations corporelles ont disparu ; il n’y a plus je l’espère de négresses à plateaux & de chinoises aux pieds minuscules & quasiment incapables de marcher...

  • La pensée correcte de "France catholique" est ici patente. Pour un chrétien la seule circoncision qui vaille est celle du coeur.

    • Je ne sais pas si ce sujet rend fou mais en tout cas il montre à quel point nous sommes passés maîtres dans l’art de raisonner à faux...

      1. Merci tout d’abord à une lectrice de rappeler le sens de la LOI NOUVELLE qui est celle de l’Evangile. Pour les chrétiens, la question ne se pose plus...

      Est-ce à dire que la loi nouvelle efface la LOI ANCIENNE d’Israël y compris dans ce qu’elle a de prescriptif ? On sent bien le malaise parce que, finalement, sur une question comme la circoncision, Islam et Judaïsme se retrouvent sur les mêmes positions...Ou plutôt l’Islam n’a fait que reprendre la vieille prescription judaïque.

      2. Ecartons :

      - les assimilations abusives : circoncision et excision. Il y a un message qui le mentionne à juste titre ; la circoncision ne saurait être mise sur le même plan sans amalgame abusif ;

      - le risque sanitaire. Il n’y a pas plus de raison d’exclure la circoncision que la piqûre sous prétexte que l’une comme l’autre pourraient entraîner des accidents rarissimes. D’ailleurs la circoncision a une histoire bien plus longue que la piqûre et on lui trouve aujourd’hui, paraît-il, de nouveaux avantages sanitaires. Donc l’argumentation sur ce terrain est spécieux ;

      3. Reste l’argument de la mutilation (c’en est bien une) non consentie par le sujet.

      a. Puisque, à partir du moment où la mutilation est "consentie", on peut faire ce qu’on veut de son corps sans que la société s’en soucie, y compris le recouvrir de tatouages plus ou moins monstrueux...A ce propos, ne serait-il pas utile de réfléchir justement à une législation qui imposerait aux prestataires de tatouage de donner un délai de réflexion et une information prélable complète à l’intention de leurs clients afin que ces derniers donnent un consentement suffisamment éclairé avant de se défigurer ? Cela éviterait que certains adultes en viennent à se faire faire des greffes de peau pour effacer une erreur de jeunesse devenue indélébile...Mutilation infiniment plus dommageable pour l’identité de la personne qu’une circoncision...ferais-je remarquer au lecteur qui se plaint de la sienne.

      b. Cet exemple montre en tout cas que la circoncision n’est en rien assimilable à une telle mutilation OSTENSIBLE. Il s’agit d’une marque faite sur la partie la plus intime de la personne à des fins religieuses et non d’une prise de possession impérieuse du sujet sur son corps : au contraire, comme cela a été dit, un rappel que le corps est un don et n’est pas notre "propriété" comme une chose. Ne parlons même pas des mutilations de la chirurgie esthétique censées conformer le corps aux canons de la beauté au jour où elle est pratiquée, avec parfois des résultats désastreux. Puisque les victimes sont d’accord...

      4. En fait, la question que pose le juge allemand est beaucoup plus "invasive" qu’il n’y paraît et c’est bien pourquoi elle est inquiétante. Elle présuppose que l’enfant serait une sorte de "sujet souverain", dont l’intégrité devrait être protégée par la loi ou le juge contre les "agressions" ou les violences que les parents seraient susceptibles de lui faire subir A DES FINS RELIGIEUSES. Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin à ce qui concerne le corps de l’enfant ? Après tout, donner une éducation religieuse à un enfant ne devrait-il pas être regardé comme une violence, un "lavage de cerveau", un conditionnement imposé au mépris de son libre arbitre ultérieur ? Faudrait-il que les parents attendent que leurs enfants aient l’âge d’un libre consentement pour leur "proposer la foi" sous réserve de leur "consentement éclairé" ?

      5. Cette jurisprudence allemande semble donc particulièrement malvenue en raison de son impact sur la liberté religieuse. Va-t-on aussi demander au juge ou au parlement de fixer des prescriptions alimentaires concernant le traitement des enfants musulmans en période de ramadan ?

      Je propose pour ma part qu’au lieu de se lancer tête baissée sur la voie problématique ouverte par un juge allemand, on diffère prudemment la réponse à la question qu’il a tranchée : attendons moins hypocritement que nos lois européennes cessent de dépénaliser l’atteinte à l’intégrité même, non du corps de l’enfant, mais de sa vie (lois IVG). Il sera toujours temps de s’insurger sur la circoncision et d’en réclamer la pénalisation. En tout cas, je ne vois pas de quel droit une société où prédomine aujourd’hui chez les païens une "culture du droit à l’avortement" viendrait se mêler d’interdire aux communautés de juifs et de musulmans pratiquants la pratique de la circoncision qui marque l’entrée de l’enfant mâle dans ces communautés.

      Cher lecteur circoncis qui vous êtes exprimé sur ce forum, les petits garçons avortés ne sont malheureusement plus là pour reprocher à leurs parents de ne pas les avoir accueillis, même circoncis, dans la communauté humaine...

    • Comment "clore" un débat en changeant de sujet(s)...

    • A GVX

      Mais c’est exactement le même sujet : d’un côté la société laisse à une mère toute faculté de tuer son enfant sans que plus personne s’en émeuve (c’est le "droit" de la mère de disposer "de son corps" alors qu’elle dispose ainsi d’une vie humaine !) et de l’autre la société viendrait interférer avec le droit de parents de circoncire leur enfant pour des raisons religieuses qui se pratique depuis des millénaires dans l’orient et ailleurs ? Vous ne voyez pas la contradiction et l’hypocrisie ?

      Plus cette société est libertaire et viole les principes d’humanité les plus fondamentaux, jusqu’à bientôt admettre que deux homos élèvent des enfants "fabriqués"on ne sait trop comment, et plus elle devient insupportable dans sa façon de vouloir réglementer l’exercice de la liberté et notamment de la liberté religieuse.

      Mobilisez-vous donc plutôt pour qu’on interdise le piercing qui est l’une des pratiques les plus bestiales actuellement en cours. On ne fait même plus ça aux bovins !

  • Je partage le même avis sur la circoncision, on doit attendre l’âge de raison pour satisfaire à ce rite, j’ai écrit quelques pages là-dessus.

    Il est intolérable qu’une communauté quelconque s’arroge le droit de marquer un enfant quelques soit ce marquage, on ne peut l’admettre que pour des sociétés primitives où il est une marque de solidarité entre les membres du clan où la survie de chacun dépend du groupe.

    En Europe c’est intolérable. Ciconcision excision cicatrices rituelles même combat

    De plus je pense que ce viol, avec violence, sur mineur, par personnes ayant autorité, en réunion, est l’un des dénominateurs de la violence qui règne dans les peuplades circoncises. C’est une violence légitimée par la société pour laquelle l’enfant n’a aucun recours aucune réparation possible, et il retournera cette violence contre els autres à commencer par poursuivre la tradition.

    Pierre CLERET

    • Pas l’âge de raison, mais la majorité légale. Un enfant de 7 ou 8 ans ("âge de raison") est généralement très influencé par les choix de ses parents, et son "choix" risquerait d’être très orienté. PHD

  • Je suis d’accord avec les intervenants : la circoncision comme l’excision sont des mutilations. Quant aux raisons de santé ou d’hygiène invoqués, c’est du pipeau, sinon il n’y a qu’à couper les oreilles aussi, ça évitera d’avoir à les laver. En parlant d’oreilles, que penser des zigotos de Bruxelles qui ont interdit de couper les oreilles des chiens et pas le prépuce des enfants ?!

    • Non, ce n’est pas du pipeau. En plus des raisons d’hygiène "traditionnelles", on s’est rendu compte depuis quelques années que la circoncision réduit de 50 à 60% la transmission du VIH.

    • Fantastique, désormais les Africains peuvent donc avoir des relations sexuelles non protégées, avec 50% de risques en moins (c’est un peu jouer à la roulette russe avec 1 balle dans le barillet au lieu de 2 !) Au fait, et les femmes là dedans, sont-elles mieux protégées avec un partenaire porteur du VIH circoncis qu’avec un partenaire porteur du VIH non circoncis ?

      Là d’ailleurs n’est pas la question. Je ne conteste pas le droit à un homme majeur consentant à se faire circoncir, voire même à se faire émasculer, si tel est son choix. Mais je conteste que cette opération soit imposée à des enfants par définition non consentant. PHD

  • Dans un jugement rendu mardi 26 juin par le tribunal de grande instance de Cologne, la justice allemande a considéré que la circoncision d’un enfant pour des motifs religieux constituait une blessure corporelle passible d’une condamnation en tant qu’elle modifie durablement et de manière irréparable le corps de l’enfant ; et que le choix de la circoncision revient à l’enfant qui devra lui-même décider plus tard de son appartenance religieuse. Cette jurisprudence appelée à faire autorité n’est pas sans bousculer les communautés juives et musulmanes pour lesquelles la circoncision est un élément essentiel de la religion.

    http://www.causeur.fr/juifs-et-musulmans-les-nouveaux-cannibales,18177

  • La "kebbé nayyé" bientôt bannie des restaurants libanais au Canada ?

    ...

    a loi canadienne stipule que "la viande hachée doit être cuite à une température interne de 70 °C pendant 15 secondes, au moins, avant d’être servie au public". "Ces mesures ne sont pas nouvelles, assure-t-il. Cette loi existe depuis longtemps".

    http://www.lorientlejour.com/category/%C0+La+Une/article/765949/La+%22kebb.html

  • Par ailleurs elle est pratiqué au 8ème jour dans le Judaïsme (voir le cas de Jésus en Luc 2,21) et l’enfant n’en a aucun souvenir ; tandis qu’elle est pratiquée bien après la 3ème année en Islam, et parfois à des âges plus tardifs (8 ans et plus), ce qui est un traumatisme inoubliable pour l’enfant, sans que, pour autant, la circoncision fasse partie des piliers de cette religion...ce qui indique, en passant, son origine.
    Les instances juives comme d’habitude ne vont pas au fond du problème !
    Toutefois, bien que non défenseur de cette pratique, puisque ex-musulman converti au christianisme, la logique de cette sentence amènerait à condamner également l’ablation de l’appendicite, puisque l’enfant ne donne pas son accord.
    La vraie question est donc celle-ci : faut-il rendre à Dieu ce qui est à Dieu (signe d’Alliance) ou non, en pays laïc et tutti quanti ?
    La séparation de l’Église et de l’état en fait : d’un côté le mariage entre personnes de même sexe est promu, et de l’autre un signe d’alliance avec Dieu est rejeté.
    Les Occidentaux marchant sur la tête depuis quelques décennies croient-ils éviter ainsi le sort de Sodome et Gomorrhe ?

  • Au risque de choquer certains commentateurs de cet article, on ne peut pas mettre dans la même catégorie la circoncision juive d’un enfant de 8 jours et la circoncision musulmane d’un enfant de 4 ans.
    La circoncision juive a, pour nous chrétiens, et pour toute l’humanité, une signification qui est très spécifique et non réductible à une donnée sociologique ou ethnologique. La circoncision juive est le rappel constant, inscrit dans la chair d’un peuple, de l’irréductibilité de l’homme à son origine biologique. La marque de la filiation divine est inscrite à l’endroit même où la puissance vitale de l’homme s’exprime pour l’engendrement des générations. Comme pour dire : "souvenez-vous que vous n’êtes pas simplement engendrés par la puissance humaine, mais que vous êtes nés du vouloir divin".
    La question pour nous, croyants, est celle-ci : est-ce réellement Dieu qui a demandé au peuple juif d’inscrire cette marque de l’Alliance dans la chair de leurs nouveaux-nés, ou est-ce simplement une pratique culturelle et donc révocable ? Personnellement, je réponds : en tant que geste signifiant l’Alliance de Dieu au coeur de la chair humaine, la circoncision juive est vraiment une pratique née de l’inspiration de Dieu.
    La réduire à un acte de violence, c’est d’une certaine manière refuser le réalisme de l’incarnation. La filiation divine n’est pas seulement un concept, mais une réalité charnelle.
    Bien sûr, pour nous chrétiens, la circoncision est d’abord celle du coeur. mais cela veut-il dire que les signes de l’Alliance portés par le peuple juif soient devenus caducs depuis la venue du Christ ? Sûrement pas ! C’est ce que dit Saint Paul avec force et c’est ce qu’a réaffirmé le concile Vatican II. Le peuple juif, avec un des signes spécifiques de son identité et de sa vocation qu’est la circoncision, continue de rappeler à l’humanité qu’elle ne peut s’enfermer en elle-même. Et ce rappel, le peuple juif le porte en sa chair, souvent en le payant au prix fort.

  • Je suis circoncis et je ne me sens nullement mutilé.
    Je suis Juif et je crois que la Thora a été donnée par le Tout puissant, Sage, Compatissant et Miséricordieux (par l’intermédiaire de Moise) et qu’Il nous a demandé, pour la première fois à Abraham, à la pratiquer sur soi et sur nos enfants le 8 eme jour, après la naissance. D’ailleurs, sauf erreur de ma part, jusqu’à il a quelques années le calendrier avait un jour intilulé circoncision (8 jours après la date de naissance de Jésus). La Thora (La Loi dited e Moise) a été donnée pour prolonger la vie, pour nous l’embellir, pas pour nous la briser.
    Ne confondez pas circoncision et excision.
    De la même manière que vous décidez de la manière d’éduquer vos enfants, de leur parler de la vie et de D-eu si certains chrétiens le font encore, je l’espère, il est de notre devoir, pour nous Juifs, croyants et pratiquants et craignant notre Créateur, de respecter Sa Loi - Ses commandements.
    Si certains chrétiens remettent en cause cela, alors ils pourraient tout aussi bien décider de ne plus respecter les 10 commandements et soutenir que les droits de l’homme incluent le droit de commettre l’adultère, par exemple.
    Ce juge allemand n’a rien compris et il y aura toujours de idiots qui deviennent juges. Ou des juges qui deviennent idiots.
    Je peux en témoigner étant avocat depuis 40 ans.
    Le système judiciaire le sait, et prend en compte celà, puisqu’il est possible de faire appel et de faire même cassation.
    Dr Michel CALVO
    Avocat honoraire (Barreau de Paris)
    Avocat au Barreau d’Israel

  • La justice allemande vient de décider que la pratique de la circoncision pour raisons religieuses serait désormais passible d’une amende.

    ...

    Constatant que "le corps d’un enfant était modifié durablement et de manière irréparable par la circoncision", le tribunal de grande instance de Cologne a jugé que "cette modification est contraire à l’intérêt de l’enfant, qui doit décider plus tard par lui-même de son appartenance religieuse".

    par David Koskas

    http://www.israel-infos.net/L-Allemagne-interdit-la-circoncision-8963.html

  • Pourquoi s’en tenir à des directives religieuses (sic) "récentes". La circoncision et l’excision étaient pratiquées par les Egyptiens bien avant Moïse ! Et par toutes les populations africaines de tradition nilotique. Il faut relire Marcel Griaule (Dieu d’eau). La philosophie et la conception du monde que lui ont exposées les Dogons donnent la seule explication mythique cohérente de ces pratiques qui sont indissociables : l’enfant n’est pas totalement fixé dans sa sexualité. La circoncision retire ce qu’il y a de féminin chez le petit garçon (ce prépuce qui permet la masturbation) et ce qu’il y a de masculin chez la petite fille (cet organe érectile). Les sémites ont au contact des Egyptiens adopté la circoncision et non l’excision qui n’est donc plus pratiquée que chez les peuples noirs d’Afrique orientale et du sahel.

  • La circoncision est bel et bien une mutilation. Je sais de quoi je parle : on me l’a infligée pour raisons "médicales" lorsque j’avais 7 ans, à une époque où cela était considéré comme une thérapie, ce qui est totalement obsolète aujourd’hui (sauf aux Etats-Unis), heureusement. Même pour le phimosis, on ne la prescrit plus aujourd’hui, ou du moins, pas de façon complète : une simple incision suffit.
    Quoiqu’il en soit, j’ai vécu cela comme un traumatisme pendant toute ma vie. Il s’agit bel et bien d’une MUTILATION, au même titre effectivement que l’excision, et on ne peut admettre qu’elle soit effectuée pour des raisons religieuses sur des enfants qui ne peuvent s’en défendre.
    Aux Etats-Unis, de nombreux juifs y sont maintenant opposés.
    Quant à l’Islam, cela fait malheureusement partie des rites issus d’un autre age, comme l’égorgement des animaux conscients, et nous devons espérer ou même prier pour que cette religion découvre enfin la splendeur des symboles, et de l’esprit plus que le lettre. Cela viendra de toute façon.
    Dans l’immédiat, il faut condamner la pratique de la circoncision religieuse des mineurs, blessure irréparable et non choisie, et souhaiter qu’elle soit remplacée par un acte symbolique et non destructeur.

  • Je me suis toujours demandé si Obama était circoncis. En effet, les Luos (comme le père d’Obama) ne la pratiquent pas, fait assez rare en Afrique. Jusqu’à ce que tout récemment l’OMS et autres aient entrepris des campagnes massives de circoncision des Luos pour lutter contre le SIDA (diagnostic sur lequel on semble revenu).

    D.D.

  • Bonjour,

    La pratique de la circoncision dans le judaïsme a été institué par Dieu ni par sadisme, ni par hygiénisme, ni de façon arbitraire, mais parce que par ce rite Dieu rappelait aux hommes où se trouvait la fine pointe de leurs désirs et donc leur point faible par où tant de tentations peuvent agir...

    Fraternellement dans le Christ !

  • Dans ce rituel, le rabbin suce avec la bouche le sang qui coule de la coupure du pénis, transmettant ainsi des virus comme l’herpès (type 1) ou le HPV.
    Dans la seule ville de New York, 11 nourissons ont été ainsi infectés, et plusieurs en sont morts.

    L’article de Time magazine :

    http://healthland.time.com/2012/06/07/how-11-new-york-city-babies-contracted-herpes-through-circumcision/

Un message, un commentaire ?


Les forums restent ouverts durant 15 jours après la date de publication

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.